Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • 🇪🇺 EUR - Indice ZEW zone euro - Sentiment économique (NOV), Réel : -1.0 Consensus : N/A Précédent : -23.5 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-12
  • Allemagne Indice #ZEW (condit° actuelles) --> -24.7 (cons -22.0 préc -25.3)
  • 🇪🇺 EUR - Indice ZEW Allemagne - Situation actuelle (NOV), Réel : -24.7 Consensus : -22.0 Précédent : -25.3 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-12
  • 🇪🇺 EUR - Indice ZEW Allemagne - Sentiment économique (NOV), Réel : -2.1 Consensus : -13.0 Précédent : -22.8 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-12
  • Allemagne Indice #ZEW --> -2.1 (cons -13.0 préc -22.8)
  • #MarketLive --> 11h00 Chine : indices actions sous pression, une macro qui interpelle Accès direct --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/KstCQPLusA
  • Chine L'indice Shanghai Composite toujours fragile évolue sous ses MM50/100/200 jours et a touché cette nuit un plus bas de 2 mois $SHCOMP --> https://t.co/YVK7ymoJd9
  • À venir : 🇪🇺 EUR - Indice ZEW zone euro - Sentiment économique (NOV) prévu à 10:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : -23.5 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-12
  • À venir : 🇪🇺 EUR - Indice ZEW Allemagne - Sentiment économique (NOV) prévu à 10:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : -13.0 Précédent : -22.8 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-12
  • À venir : 🇪🇺 EUR - Indice ZEW Allemagne - Situation actuelle (NOV) prévu à 10:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : -22.0 Précédent : -25.3 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-12
La stabilité de l'euro face aux difficultés financières : un signe de vigueur ?

La stabilité de l'euro face aux difficultés financières : un signe de vigueur ?

2013-07-20 03:36:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
La_stabilite_de_l_euro_face_aux_difficultes_financieres___un_signe_de_vigeur_____fr_body_Picture_5.png, La stabilité de l'euro face aux difficultés financières : un signe de vigueur ?

La stabilité de l'euro malgré les difficultés financières est-elle un signe de force ?

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

  • Les banques centrales de l'Italie et du Portugal rabaissent leurs prévisions de croissance
  • La Grèce adopte de nouvelles mesures d’austérité nécessaires pour recevoir la prochaine tranche d'aide
  • L'EURUSD devrait présenter une cassure de son range de 1.3175 à 1.3000 en début de semaine

L'euro a enduré plus que sa part de menaces fondamentales ces dernières semaines ; et pourtant, la devise a réussi à maintenir une force impressionnante. Cette devise benchmark peut-elle tirer parti de son dynamisme fondamental et conduire l'EURUSD au-dessus de 1.3200 cette semaine ? Cela dépend du contexte du sentiment général pour les investissements ainsi que de quelques annonces importantes majeures.

Comme il est souvent dit, une marée montante soulève tous les bateaux. Pour l'euro, une économie atone, des vagues incessantes menaçant un retour possible à la crise financière et un mécontentement social croissant ont été minimisés du fait de l'optimisme régnant sur l'ensemble des marchés des capitaux. L'optimisme lié à la relance de la Banque centrale européenne (BCE) et des autres principales banques centrales ont vu les mesures de volatilité plonger et les marchés actions grimper. Dans une économie et des marches mondiaux où le capital passe facilement les frontières, l'appétit pour le rendement des investisseurs US et japonais, soutenu pas les efforts locaux, s'étend facilement à un marché aussi vaste que la zone euro.

Avec le S&P 500 entraînant les marchés des capitaux US à des plus hauts records, un sentiment d'optimisme mondial renforce l'attrait des taux de rendement élevés des actifs européens tout en étant une distraction par rapport au risque qui justifie ces rendements. La sensibilité de la devise au risque se perçoit facilement quand nous comparons l'indice régional Eurostoxx 50 à des paires comme l'EURUSD, l'EURJPY et l'EURGBP. Bien qu'à ce point, l'appétit spéculatif a joué un rôle en tant que support durable de l'euro, l'autosatisfaction qu'il a encouragé, malgré les vagues successives de troubles fondamentaux, a créé un niveau de dépendance plus important à un optimisme constant. Cela signifie que si les marchés actions venaient à abandonner leur hausse garantie par la relance et considérer les conditions locales, l'euro serait fortement susceptible de s'effondrer.

Alors que nous maintenons une vigilance constante, à l'affût d'évolutions peu clémentes au sein des tendances du risque, l'euro aura bientôt l'occasion de se mesurer à une série d'annonces importantes, au cours de la semaine à venir. La source de préoccupations la plus immédiate est la situation politique au Portugal. Le président Anibal Cavaco Silva a fixé à dimanche la date limite pour que les partis de la coalition et les socialistes (principale force d'opposition) arrivent à un accord (un "pacte de sauvetage national") portant sur la manière dont le pays pourra atteindre les termes de son programme de sauvetage. Cependant, après six jours de négociations infructueuses, le leader du parti socialiste, Antonio Jose Seguro, a annoncé que les discussions avaient échoué. Le point de contentieux est le plan visant à arriver à €4.7 Mds de restrictions supplémentaires des dépenses, nécessaires pour débloquer l'avant-dernière tranche de fonds de soutien.

Ce qui rend la situation du Portugal si dangereuse, c'est le fait que les résultats possibles ne sont pas clairement définis. Le président a rejeté l'accord budgétaire précédent, qui avait été atteint après l'offre d'un poste de vice-Premier ministre avancée par le Premier ministre à M. Paulo Portas, démissionnaire, avec pour responsabilité la politique économique. Il reste difficile de dire si ce problème peut menacer les prochains versements de soutien de la troïka, remettre en question la sortie de la relance l'an prochain et endommager la confiance du marché.

Alors que la semaine avance, les nuages d'orage économiques ne semblent pas vouloir se dissiper. Toujours au Portugal, les informations actualisées de la Banque du Portugal concernant les prêts des banques et le rapport budgétaire de l'année à ce jour publié par le gouvernement feront l'objet d'un examen soutenu. Pendant ce temps, un autre bénéficiaire bien connu des fonds de sauvetage, la Grèce, sera au centre des débats parmi les officiels européens. Cet État a voté une loi impopulaire la semaine dernière, loi introduisant des réformes publiques qui comprennent la perte possible de 25,000 emplois publics, dans un effort visant à obtenir la prochaine tranche d'aide, de €2.5 Mds. Cela suffira-t-il à débloquer le soutien international ? Nous devrions le savoir bientôt.

Passons des "points chauds" individuels aux conditions générales : la Banque centrale européenne publiera des rapports d'importance substantielle, une étude sur le développement monétaire en zone euro et une enquête sur les prêts des banques de la région. Il s'agit là de deux zones critiques concernant la stabilité fondamentale de la devise, mais même des perspectives décevantes seraient certainement désamorcées par la rhétorique employée ou plus simplement en ignorant les problèmes pourtant pressants. Ces documents ne doivent donc pas être considérés comme les sources potentielles d'un impact sérieux sur l'euro, du côté haussier ou baissier.

Par contre, les annonces importantes plus "habituelles" pourraient générer des vagues sur le marché FX. Les données les plus importantes seront celles de mercredi : les chiffres avancés de l'enquête PMI de juillet pour la zone euro. Historiquement, ces résultats sont un indicateur aussi efficace qu'opportun des chiffres trimestriels du PIB, très surveillés. Alors que les chiffres gouvernementaux à plus long terme sont attendus dans quelques semaines, que le Portugal annonce la possibilité d'une croissance au T2 et que la volonté de poursuivre une politique d'austérité s'estompe en Europe, ces données frapperont le nerf à vif de la plus forte menace fondamentale pesant sur la région. - JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.