Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Déficit américain... https://t.co/el7WWH4jMa
  • https://t.co/TnvGMSrnPh
  • Moins connu que le VIX, découvrez comment correctement utiliser l'indice #SKEW de la CBOE pour trader les marchés boursiers. https://t.co/lQGnQ9bcjD
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇬🇧GBP : 1,31 % 🇨🇦CAD : 0,12 % 🇨🇭CHF : 0,09 % 🇪🇺EUR : -0,09 % 🇳🇿NZD : -0,11 % 🇦🇺AUD : -0,48 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/wNRftNl3SL
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Or : 0,40 % Argent : 0,09 % Pétrole WTI : -0,47 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/DQ12CFGP70
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/hWI1nSpkw7
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,30 % CAC 40 : 0,27 % Dow Jones : 0,00 % S&P 500 : -0,00 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/7PHxUlURFH
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Or : 0,53 % Argent : 0,21 % Pétrole WTI : -0,13 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/JYnHfb5pJ9
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/PKpO1TM2NI
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,32 % CAC 40 : 0,31 % S&P 500 : 0,11 % Dow Jones : 0,09 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/9q1xFv5nTg
L'euro est dangereusement exposé à la décision sur les taux de la BCE, à Chypre et la Grèce

L'euro est dangereusement exposé à la décision sur les taux de la BCE, à Chypre et la Grèce

2013-04-27 03:35:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
L_euro_est_dangereusement_expose_a_la_decision_sur_les_taux_de_la_BCE__a_Chypre_et_la_Grece____fr_body_Picture_5.png, L'euro est dangereusement exposé à la décision sur les taux de la BCE, à Chypre et la Grèce

L'euro est dangereusement exposé à la décision de la BCE sur les taux, et à Chypre et la Grèce

Prévisions fondamentales pour l'Euro : Baissier

  • L’Espagne réduit ses prévisions de croissance, augmente ses prévisions de dette
  • Le fonds obligataire PIMCO vend des titres italiens et espagnols après une hausse
  • L'EURUSD baisse, mais la réalisation d'une cassure baissière demeure hors d'atteinte

Les traders d'euros ont devant eux une longue série de terrains minés au niveau fondamental, et cela signifie que nous devons nous attendre à de la volatilité et même à des possibilités de développement de tendance pour l'EURUSD et les autres cross. Au cours de la semaine passée, la région euro a généré toute une vague de gros titres peu reluisants : l'Italie lutte durement pour former un gouvernement, l'Espagne revoit sa croissance à la baisse, l'Allemagne commence à souffrir par sympathie. Pourtant, les acteurs du marché sont devenus insensibles aux menaces vagues qui planent sur la stabilité régionale. Ce qu'il faut maintenant, pour générer une poussée sur la monnaie unique, ce sont des développements clairs qui modifient de façon légitime les perspectives de risque et de gain vis-à-vis des investissements en actifs basés sur l'euro.

Lors de l'établissement de scénarios concernant le futur, un événement particulier de l'agenda devra retenir l'attention des traders : la décision de la Banque centrale européenne (BCE) sur les taux d'intérêt. Ces derniers temps, nous ne nous attendions pas à grand-chose de la part de la banque centrale, qui avait maintenu sa position stoïque et annonçait de façon régulière le maintien du taux de référence (à 0.75%) et des systèmes de support exceptionnels (maintien de la menace d'activation du programme Outright Monetary Transaction, ou OMT). Mais l'attitude passive du groupe en matière de politique monétaire pourrait voler en éclats cette semaine ; en tous cas, les économistes le pensent.

Bien que de nombreuses économies de la zone euro aient fait état de récessions graves et d'un bond des chiffres du chômage, le malaise n'a pas vraiment poussé les responsables officiels de la politique monétaire à les aider avec des mesures de relance supplémentaires. Ces hypothèses semblent toutefois changer : les gros titres de la semaine dernière étaient dominés par des spéculations que la BCE allait finalement céder après l'arrivée de signes indiquant un affaiblissement de l'économie allemande, au niveau des chiffres PMI (considérés comme des indicateurs opportuns des résultats officiels de PIB). En conséquence, les économistes bancaires se sont prononcés en faveur d'une possibilité de baisse de taux. En fait, le consensus parmi les économistes interrogés par Bloomberg montre que 60% d'entre eux pensent qu'une baisse de 25 points de base est au programme, pour porter le taux à 0,50%. Mais au final, le degré d'influence de cet événement sur le marché dépendra de l'intensité des attentes des spéculateurs.

Si nous nous fions aux grands titres financiers, il semble que le marché se positionne pour le risque d'une baisse imminente du taux de référence. Mais cela dit, nous n'observons pas vraiment cette prudence (ou ce sentiment baissier) dans les swaps, ni dans la trajectoire de l'euro la semaine dernière. Au niveau des taux à court terme, nous pouvons retirer une probabilité zéro d'un mouvement des taux (même si cet état de fait est peut-être biaisé par des taux de marché déjà extrêmement faibles) ; et l'EURUSD s'accroche obstinément au niveau 1.3000. Normalement, lorsque nous approchons d'un événement et que les prévisions sont fortes, nous sommes témoins d'un mouvement anticipé de la monnaie, qui modère la réaction finale au résultat, quand celui-ci apparaît finalement ; c'est la base de l'adage "Acheter la rumeur, vendre l'annonce." Mais si le marché n'évolue pas pour mieux accommoder ce résultat négatif, la réaction qui s'en suivra pourrait être violente.

D'un point de vue fondamental, une baisse de taux ne servirait pas à grand-chose pour résoudre les problèmes profonds qui sont le fléau de la zone euro (un assouplissement alors que le taux de référence est proche de zéro ne génère que des résultats minimaux) ; mais elle réduirait de façon significative l'avantage perçu de rendement de l'euro. En effet, si les taux de marché pour la région sont extrêmement faibles - du fait des programmes comme les LTRO - le fait que le taux de référence soit plus élevé que celui de son concurrent américain donne l'impression que la monnaie unique pourrait mener un rallye avec des rendements plus élevés, au cours d'une reprise qui devrait arriver un jour à l'autre. Pour les traders, cela peut signifier l'apparition d'une pression vendeuse à court terme potentiellement violente. Un résultat baissier durable et générateur de support économique serait l'introduction d'un vaste programme de relance, comme ceux de la Fed ou de la BoJ, mais la BCE est déjà engagée dans le programme OMT.

La décision de politique monétaire de la BCE aura lieu jeudi, mais nous aurons de quoi nous occuper avec bien des annonces importantes d'ici là. Source tout particulière d'inquiétude : les deux États membres les plus susceptibles de finir par quitter un jour la zone euro : Chypre et la Grèce. Le Parlement chypriote votera mardi pour décider s'il accepte le sauvetage de l'UE, et les rudes conditions qui l'accompagnent. Dans des circonstances similaires, l'UE devra décider lundi si la Grèce recevra sa prochaine tranche d'aide, mais le pays devra d'abord accepter une nouvelle poussée d'austérité. Parmi les autres préoccupations à surveiller, le PIB T1 de l'Espagne sera publié. Après l'estimation douloureuse de la Banque d'Espagne et la révision à la baisse par le gouvernement des prévisions de croissance et la hausse de celles de déficit budgétaire, la situation paraît bien sombre. De plus, l'Italie reste dans les faits sans gouvernement, mais pour la première fois depuis le vote de février, une solution viable pourrait être à portée de main. –JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.