Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Le soi-disant « non-QE » de la Fed, lancé au 3ème trimestre, a généré l’expansion la plus rapide du bilan depuis le « vrai » QE1 post crise des subprimes, il y a 10 ans Ou l’art de ne pas dire les choses https://t.co/PGTUSuktT7
  • Le soi-disant « non-QE » de la Fed, lancé au 3ème trimestre, a généré l’expansion la plus rapide du bilan depuis le « vrai » QE1 post crise des surprimes, il y a 10 ans Ou l’art de ne pas dire les choses https://t.co/TXZy5csbzZ
  • Pourquoi la macroéconomie américaine est la plus importante ? https://t.co/wFYZWdvi44
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇳🇿NZD : 0,35 % 🇦🇺AUD : 0,17 % 🇯🇵JPY : 0,14 % 🇨🇭CHF : -0,30 % 🇪🇺EUR : -0,38 % 🇨🇦CAD : -0,59 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/mUptHGr2xl
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : -0,15 % Or : -1,07 % Argent : -2,28 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/pFyAChAax6
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/WQruBMgmZ2
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui CAC 40 : 0,11 % Dax 30 : 0,07 % S&P 500 : -0,00 % Dow Jones : -0,00 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/zkC2FcHWlj
  • 🇺🇸 USD - Crédit à la consommation (OCT), Réel : $18.908b Consensus : $16.000b Précédent : $9.579b https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-06
  • 🇺🇸 USD - Crédit à la consommation (OCT), Réel : 18.91B Consensus : $16.000b Précédent : $9.513b https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-06
  • À venir : 🇺🇸 USD - Crédit à la consommation (OCT) prévu à 20:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : $16.000b Précédent : $9.513b https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-06
Le ton de l'euro change alors que la BCE montre sa force une fois de plus

Le ton de l'euro change alors que la BCE montre sa force une fois de plus

2013-04-06 02:47:00
Christopher Vecchio, CFA, Stratégiste Devises senior
Share:
Le_ton_de_l_euro_change_alors_que_la_BCE_montre_sa_force_une_fois_de_plus___fr_body_Picture_1.png, Le ton de l'euro change alors que la BCE montre sa force une fois de plus

Le ton de l'euro change alors que la BCE montre sa force une fois de plus

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

  • L'euro baisse, puis rebondit durant de la conférence de presse du Président de la BCE Draghi
  • Les ventes au détail de la zone euro baissent en février
  • Un net demi-tour de l'EURUSD altère les perspectives optimistes post-NFP

L'euro a fini la semaine en force, avec un gain important de +4.70% contre le yen japonais tout en gagnant un chiffre moindre mais tout de même respectable de +1.32% contre le dollar US. Curieusement, en dépit du fait qu'il semble y avoir un autre pivot dans la position de la Banque centrale européenne, l'euro a été tout de même dépassé par l'ancienne valeur refuge, le franc suisse, de -0.25%. Les données au cours de la semaine passée ont été assez mitigées, avec les chiffres de l'inflation allemande de mars qui sont supérieurs aux attentes, alors que le rapport déficit / pib italien a baissé au T4 de 2012. Cependant, de manière générale, la position reste négative en ce qui concerne l'économie, alors que la région fait face à la pire récession depuis les moments de la crise financière mondiale qui a commencé en 2007.

En dépit des problèmes à Chypre et maintenant peut-être de la Slovénie, et sans oublier les difficultés politiques italiennes qui ne seront pas résolues avant plusieurs mois, l'euro semble tout à coup assez haussier, à la fois d'une perspective fondamentale et technique. En fait, je pense que les deux points d'interprétation analytique se reflètent l'un et l'autre. D'un côté technique, une configuration haussier en biseau descendant s'est développée à partir du plus haut du 1er février, ce qui signale un changement de tendance vers le haut. De manière fondamentale, un catalyseur fortement positif sera nécessaire pour initier les retournements techniques. La conférence de presse du Président de la BCE Mario Draghi s'est révélée être le moment nécessaire sur la dynamique.

Il y avait des aspects différents de la conférence de presse du Président Draghi. D'un côté, la première partie de la conférence de presse s'est largement concentrée sur les mauvaises prévisions économiques pour la région, que la BCE aurait pu tout aussi bien abaissé parce que le ton était certainement inquiet; mais la seconde partie de la conférence de presse a été dominée par la phrase qu'il n'y a pas de Plan B pour l'euro. La seconde partie a dominé la première, et ainsi l'euro a augmenté sur un nouvel ultimatum - le premier étant le commentaire du Président Draghi de "tout faire" en juillet qui a amené à un creux de 2012 à 1.2041.

L'EURUSD a fait un rallye d'environ +200 pips entre le début de la conférence de presse jeudi jusqu'à la clôture vendredi, y compris une augmentation plus tôt pendant la séance après le chiffre horrible du marché de l'emploi américain. De la même manière, l'EURJPY a augmenté jusqu'à +800 pips cette semaine de plus bas au plus élevé, comme la Banque centrale du Japon a mis en place un QE de $200Mds/mois, ce qui est clairement plus élevé que le rythme de $85Mds/mois de la Réserve fédérale.

Maintenant que la BCE réaffirme sa confiance dans l'euro, ce qui fournit une aide haussière à court terme, pendant que d'autres banques centrales restent sur leur position de maintien attentiste, ou qui accélèrent le rythme de leur programme, il y a certainement de la place pour voir l'euro continuer ses gains la semaine prochaine. Mais ce qui empêche les prévisions de l'euro d'être haussière toute seule par rapport à un biais plus tempéré, est le fait que la région reste un désastre économique absolu, et que si aucune nouvelle politique monétaire n'est mise en place et que les politiques fiscales continuent de se diriger vers l'austérité, la zone euro va continuer à se contracter en 2013, quelles que soient les attentes de la BCE pour la fin de l'année. En conséquence, nous adoptons une position neutre mais avec une préférence haussière claire sur les cinq prochains jours.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.