Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #Bitcoin : Le marché poursuit sa reprise haussière en direction de la résistance à 7 630$ et de la borne haute du biseau https://t.co/9a0a8mbeqv
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/RzEphF8Ug9
  • RT @FT: WeWork hit by rise in unpaid rent https://t.co/BHzCzzlfLg
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 3,40 % Argent : 1,05 % Or : -0,53 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/AFRgA3aND8
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 1,52 % 🇳🇿NZD : 0,96 % 🇪🇺EUR : 0,88 % 🇨🇭CHF : 0,65 % 🇬🇧GBP : 0,63 % 🇯🇵JPY : 0,12 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/glrxuvacmr
  • Pays-Bas Le ministre des Finances indique qu'il ne soutiendra pas le recours au Mécanisme Européen de Stabilité (MES) sans conditions
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 3,38 % Dow Jones : 2,96 % CAC 40 : 2,58 % S&P 500 : 2,57 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/FSbn7CpMDx
  • Le volume de baisse de production annoncée jeudi par l'OPEP et l'OPEP+ dépendra des volumes de baisse proposés par les autres pays tels que les Etats-Unis, Canada et Brésil notamment (source OPEP via RTRS)
  • 🇬🇧 GBP Unit Labor Costs (YoY) (4Q), Réel : 2.4% Consensus : N/A Précédent : 3.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-07
  • #cuivre #bourse #matièrespremières https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/technique/matieres_premieres/2020/04/07/Les-cours-du-cuivre-se-reprennent-avec-l-espoir-d-une-reprise-economique.html
Pourquoi l'euro ne s'effondre-t-il pas du fait des craintes liées à Chypre ?

Pourquoi l'euro ne s'effondre-t-il pas du fait des craintes liées à Chypre ?

2013-03-22 23:30:00
David Rodriguez, Head of Product
Share:
Pourquoi_l_euro_ne_s_effondre_t_il_pas_du_fait_des_craintes_liees_a_Chypre______fr_body_Picture_1.png, Pourquoi l'euro ne s'effondre-t-il pas du fait des craintes liées à Chypre ?

Pourquoi l'euro ne s'effondre-t-il pas du fait des craintes liées à Chypre ?

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

  • L'euro consolide malgré l'échauffement des négociations à Chypre
  • La Russie garde ses distances vis-à-vis des négociations, et attend le plan de la troïka
  • Il y a une raison pour laquelle Chypre souhaite résoudre ce problème seule

Avec toutes les voix qui s'élèvent, criant à la catastrophe imminente à Chypre, on pourrait s'attendre à ce que l'euro tombe dans des profondeurs abyssales contre le dollar US valeur refuge et la livre sterling. Tel n'a pas été le cas. Pourquoi l'euro n'a-t-il pas chuté, et plus important encore, peut-il continuer à se maintenir, compte tenu des turbulences régionales ?

Nous nous retrouvons avec davantage de questions que de réponses, avant l'ouverture potentiellement tumultueuse du marché de dimanche, alors que la Banque centrale européenne a indiqué clairement qu'elle bloquerait la fourniture de liquidités d'urgence (ELA) dès mardi, si aucun sauvetage n'était mis en place à cette date. Cette menace est réelle : Chypre a imposé la fermeture des banques pour éviter une prise d'assaut de son système bancaire, et ses banques auront presque certainement besoin d'un prêteur à même de faire face à l'assaut inévitable de retraits qui aura lieu lorsque les banques rouvriront.

Différentes perspectives de taxes sur les dépôts, de contrôle des capitaux, de divisions bonnes banques/"bad banks" et d'un “fonds de solidarité” ont été évoquées comme solutions potentielles à la crise chypriote, mais une résolution finale reste absente pour l'instant. La question la plus importante est de savoir si une solution quelle qu'elle soit peut être trouvée avant mardi, et si l'euro peut survivre à un véritable échec. L'impression de déjà vu est remarquable : nous avons en effet été témoins de problèmes très similaires dans le cadre de la crise grecque, avant des élections qui avaient divisé le pays. Certes, l'euro s'en est toujours tiré, alors que le désastre était évité au dernier moment. Mais et si cette fois était différente ?

Chypre ne représente que 0.2% du PIB de la zone euro, mais il est clair que les retombées d'une sortie chypriote de l'UEM sont susceptibles d'endommager les économies régionales de façon bien plus importante que la taille du pays ne le laisse penser. Tout ceci rappelle l'histoire des Red Cliffs : une étincelle dans la périphérie pourrait mettre le feu au cœur... Et c'est pourquoi nous estimons qu'une rupture des négociations et un dépassement de la date butoir généreraient une poussée de chaos sur les paires de l'euro, tout particulièrement contre le dollar US valeur refuge. Mais la résistance étonnante de l'EURUSD au-dessus du plus haut de décembre, à $1.2880, laisse penser que peu de traders s'attendent au pire.

On ne peut pas vraiment savoir si les officiels de Chypre et de la troïka réussiront à temps. Même si nous n'aimons nous tenir à l’affût, nous ne voyons pas vraiment d'autre choix que de réagir aux développements au lieu d'adopter une position pro-active. Les risques prévisibles sur le marché (hors Chypre) pour les paires de l'EUR sont relativement limités, et nous pouvons dire sans risque que la résolution finale de la situation actuelle (ou l'absence de résolution) sera sans doute l’événement qui fera le plus bouger les marchés FX.

D'un point de vue technique, il semble que la position de l'euro, qui maintient des plus bas cruciaux, pourrait être l'avertissement d'un fort mouvement haussier. Le scénario fondamental pourrait être relativement simple : une percée favorable dans les négociations, qui permettrait d'éviter le désastre une fois encore. Bien sûr, la situation de Chypre est maintenant si chaotique que très franchement, nous ne savons pas ce qu'un tel résultat impliquerait.

Si vous n'avez aucune véritable raison d'être haussier et de nombreuses raisons d'être baissier, le choix semble simple. Mais les marchés ont parfois tendance à surprendre même les traders les plus chevronnés... Pour reprendre les mots de l'auteur d'une lettre d'information bien connue, “Nous sommes aussi neutres que nerveux.”

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.