Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #AUDUSD #NZDUSD #forextrading https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/actualite_forex/2020/10/19/AUDUSD-NZDUSD-point-sur-les-devises-oceaniques-contre-dollar-.html
  • La porte-parole de la Maison Blanche se dit "prudemment optimiste" que Pelosi se dirige vers un accord sur le plan de soutien
  • #Nasdaq100 Test de l'oblique et rebond ...si nouveau test avec incursion < 11800, surveiller extension baissière dans la précédente zone de consolidation $NDX --> https://t.co/fJQFgD6t8g
  • Il indique que le RU est préparé à une sortie de "style australien" (règles de l'OMC) mais que ce n'est pas, là encore, son scénario préféré #Gove #Brexit https://t.co/Nh0b1t8thM
  • Royaume-Uni (Gove) Accuse l'UE de ne pas être sérieuse dans les discuss°, de ne pas accepter la souveraineté du RU, etc...mais indique qu'il reste 10 semaines avant fin période de transit° et qu'il ne préfère pas l'hypothèse du "no-deal" ("my preferred outcome is not no-deal")
  • RT @OFI_AM: REPLAY : "le plan de relance de européen aura t-il lieu ? dans le face à face ce matin notre CIO @mercadal_jm aux côté de @ABar…
  • 9ème séance consécutive de repli pour le Baltic Dry Index (indice prix/transport maritime de vrac sec) --> https://t.co/o24U9vJgQY
  • #BCE #Lagarde 590 milliards€ sur un programme total de 1350 milliards€ ont été déployés jusqu'à présent
  • L'argent se redresse Si revient chercher le top d'octobre à 25.5$, surveiller ext° haussière vers l'ancien support +l'oblique août/septembre #Silver #XAGUSD --> https://t.co/cfV0mW916T
  • #BCE (Holzmann / Autriche) -en s'appuyant sur les données disponibles à ce jour, je ne vois pas la nécessité d'accentuer le soutien monétaire -si la crise s'aggrave, alors il faudra penser à un nouveau soutien monétaire et budgétaire
L'euro termine la semaine sur une note faible - le bluff de la BCE en cause ?

L'euro termine la semaine sur une note faible - le bluff de la BCE en cause ?

2013-03-09 01:01:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
Euro_cloture_la_semaine_sur_une_note_faible___le_bluff_de_la_BCE_en_cause_____fr_body_CVEURO.jpg, L'euro termine la semaine sur une note faible - le bluff de la BCE en cause ?

L'euro termine la semaine sur une note faible - le bluff de la BCE en cause ?

Prévision fondamentale pour le dollar américain : Neutre

  • La livre sterling, l'euro stables en attente de la BoE, BCE - Cherchez à vendre les rallyes
  • Le calme avant la tempête : les indices américains atteignent de nouveaux plus hauts en attente de la BoE, BCE, NFP
  • L'euro reste volatile mais rallye suite à Draghi

L'euro a été l'une des devises les moins performantes la semaine dernière, ne montant face au yen japonais que de 0,45 % et en même temps perdant 0,86 % et 0,78 % respectivement face au dollars canadien américains. En effet, ce fut une semaine de consolidation sur le Forex; concernant l'euro, les données ont été contrastées dans l'ensemble, et la même chose peut être dite à propos de la politique de la Banque centrale européenne réunie cette semaine. En raison de l'agenda léger mais saturé cette semaine, nous allons nous concentrer sur ces deux questions, et voir pourquoi elles nous conduisent à un biais neutre pour l'euro pour la semaine prochaine.

Les chiffres importants en Europe - les dernières publications des indices PMI des services en Allemagne, en France, en Italie et pour l'ensemble de la zone euro en février ainsi que les ventes au détail en zone euro pour le mois de janvier - sont ressortis supérieurs aux attentes, atténuant certaines préoccupations concernant la récession dans la région sur le court terme. Bien que les économies périphériques, dont la France maintenant, continuent à se diriger vers une période prolongée de faible croissance, les données de la semaine passée, dans le contexte des données de la semaine prochaine, suggèrent que les fondamentaux ne seront pas la préoccupation principale des opérateurs pour le moment.

Au cours de la semaine prochaine, les seules données qui pourraient vraiment avoir un fort impact sont les chiffres d'inflation en Allemagne et en zone euro pour le mois de février. Comme cela a été le cas pour les derniers mois, les pressions inflationnistes continuent de s'affaiblir, ce qui suggère que la demande globale dans l'économie reste faible. En temps normal, la faiblesse des données de l'IPC en Allemagne et dans l'ensemble de la zone euro entraînerait des spéculations sur une baisse des taux de la BCE. Mais nous savons maintenant, après la conférence de presse du président de la BCE Mario Draghi jeudi, qu'une baisse des taux est peu probable lors la prochaine réunion en avril.

Bien que la BCE ait dégradé les prévisions de croissance de la région pour 2013 (entre -0,9 % et -0.1 % en glissement annuel) et pour 2014 (entre 0,0 % et +2,0 %), et malgré les prévisions d'inflation en baisse pour 2013 (entre +1,2 % et +2,0 % en glissement annuel) et pour 2014 (entre +0,6 % et +2,0 %), le Président Draghi a déclaré que « l'activité économique devrait progressivement se redresser plus tard en 2013 ». Est-ce un cas de « faites ce que je dis, pas ce que je fais » ? Il est très contradictoire pour le Président Draghi de faire de telles remarques en dépit d'un changement de politique qui mènerait à croire qu'une réduction de taux est à nos portes (remarque : le marché a semblé prendre les prévisions puis les remarques de cette façon aussi : l'euro a été vendu sur les prévisions de croissance révisées puis s'est renforcé après les remarques de Draghi).

Par ailleurs, Draghi a déclaré que « le consensus dominant était de laisser les taux inchangés », mais vendredi, avec l'euro clôturant près de ses plus bas hebdomadaires, les opérateurs pourraient être en train de montrer qu'ils sont en désaccord. Par conséquent, si la BCE laisse les taux inchangés en anticipant une reprise plus tard en 2013, et si les taux en Italie sont en baisse malgré la probabilité de nouvelles élections qui pourraient donner une victoire aux candidats populistes contre l'austérité, nous devons penser que la BCE n'est pas très loin d'activer son programme OMT. Pourquoi l'euro chuterait cela étant intégré dans les prix ? La force de l'euro en janvier 2013 provenait du rétrécissement du bilan de la BCE ; si le bilan s'élargit maintenant, l'euro devrait perdre de la valeur dés lors.

Jusqu'à ce que le programme OMT de la BCE soit utilisé pour l'Italie, nous devons prendre pour argent comptant les espoirs de Draghi, ceux d'une reprise économique plus tard dans l'année. La semaine à venir devrait être intéressante pour voir si les opérateurs adoptent le point de vue de la BCE, ou s'ils pensent à un bluff de la banque centrale (et une faiblesse de l'euro s'imposerait en conséquence). –CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.