Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/ZrgZLK7Lix
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,54 % Argent : 0,45 % Or : 0,22 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/pqiW9o7FvO
  • UK : l'indice d'optimisme du secteur industriel chute à -44 en octobre contre -32 en septembre... https://t.co/6uOTPz3eOv
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇳🇿NZD : 0,12 % 🇨🇦CAD : 0,04 % 🇯🇵JPY : 0,04 % 🇦🇺AUD : -0,13 % 🇬🇧GBP : -0,15 % 🇨🇭CHF : -0,29 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/pjWWvcdI3B
  • Royaume-Uni L'indice CBI des commandes à l'industrie chute lourdement en octobre à -37 Son plus bas niveau depuis mars 2010... #UK #CBI orders --> https://t.co/aQEyMqC3W3
  • #Silver $XAG L'argent évolue au-dessus du triangle mais il est nécessaire d'aller chercher 18.75$ pour parler de reprise de la poussée haussière #Argent --> https://t.co/uR7Q8Erp86
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,22 % Dow Jones : 0,05 % S&P 500 : 0,04 % CAC 40 : -0,04 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/4F6Uvl72PG
  • Evolution des volumes d'échanges mondiaux de marchandises (source CPB) --> https://t.co/7jQlApKZUV
  • #GBPUSD : Apres un rallye haussier de + 800 pips, la livre sterling valide une divergence baissière sur RSI (4H) et une sortie du biseau ascendant $GBPUSD #forex https://t.co/vw695ITIpT
  • #AUDUSD : Les prix arrivent en haut du range et sur la neckline du double bottom => chandelier du jour à surveiller pour déclencher un signal $AUDUSD #FOREX https://t.co/5AyJYAWSBj
La correction causé par la relance de l'euro est vulnérable aux tendances de risque et à la BCE

La correction causé par la relance de l'euro est vulnérable aux tendances de risque et à la BCE

2013-02-02 03:57:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Le_rallye_de_retrait_cause_par_la_relance_de_l_euro_est_vulnerable_aux_tendances_de_risque_et_a_la_BCE___fr_body_Picture_5.png, La correction causé par la relance de l'euro est vulnérable aux tendances de risque et à la BCE

Le rallye de retrait causé par la relance de l'euro est vulnérable aux tendances de risque et à la BCE

Prévision fondamentale pour l'euro: Neutre

  • L'Espagne est confrontée à une aggravation de sa récession au 4e trimestre, alors que les banques remboursent les fonds LTRO
  • L'inflation en région euro se relâche et le chômage reste proche de ses niveaux records
  • Les traders individuels continuent d'essayer de trouver un sommet pour l'EURUSD, malgré la poussée haussière

Malgré une série claire de nouvelles et de publications économiques déconcertantes, l'euro a établi les meilleures performances parmi les références FX au cours de la semaine dernière. Si le fait que l'EURGBP soit à son plus haut niveau depuis 15 mois et que l'EURJPY soit également à ses plus hauts niveaux depuis presque trois ans est certes remarquable, c'est bel et bien l'EURUSD qui sort du lot sur le marché. La hausse de 1.3% de cette paire, la plus liquide du marché, lui a permis de facilement dépasser le niveau 1.3500, point central du range 2011 (plus haut) - 2012 (plus bas). Après six mois de rallye consécutif, quand cette paire finira-t-elle par présenter un essoufflement ? Ce sont les fondamentaux qui le détermineront.

Il y a une raison pour laquelle l'euro a été capable d'ignorer les problèmes pressants, comme les prévisions de récession en 2013 pour l'économie régionale, les risques fiscaux persistants en Espagne (entre autres) et les ennuis de santé de la liquidité. Tous ces problèmes sont devenus presque normaux au fil des trois dernières années, alors que les marchés ont réagi à la crise puis aux efforts des officiels visant à contrôler la crise. La nouveauté (en particulier compte tenu de l'escalade de ce que l'on nomme la "guerre des devises") est la réduction inhabituelle par la Banque centrale européenne (BCE) de son solde de compte.

Intensifier la relance signifie injecter davantage de monnaie dans le système, et baisser les taux du marché. Bien que ces actes soutiennent la croissance et l'emprunt, ils diminuent également le potentiel de rendement d'une devise. Et à ce niveau, nous savons que la Réserve fédérale ajoute $85 Mds par mois à ses mesures de relance, tandis que la Banque centrale du Japon s'est engagée à un mouvement de 13 milliards de yens (environ €100 Mds) en début d'année 2014. À l'inverse, la BCE n'a maintenu qu'une menace d'achat de quantités potentiellement illimitées de dette gouvernementale, via son programme de transactions monétaires directes (dit OMT), prêt à être déclenché lorsque des conditions pour le moins vagues seront remplies.

Cette position relative en elle-même aurait pu être capable de maintenir l'EURUSD et les autres cross de l'euro à des niveaux stables ; mais nous avons été témoins d'un bond de la monnaie unique, car cette politique stable s'est transformée en un effort de resserrement, lorsque le seuil des remboursements anticipés des prêts de l'opération de refinancement à long terme (LTRO) a été atteint. La semaine dernière, les banques européennes ont en effet remboursé plus de 137 Mds d'euros sur les plus de 1000 milliards d'euros reçus au titre d'aides en liquidités à partir de décembre 2011. Une réduction d'une telle ampleur génère un risque de voir le système bancaire européen se retrouver dans une position dangereuse, si la confiance des investisseurs mondiaux s'estompe ; mais les 3.5 Mds d'euros de remboursements promis la semaine suivante laissent prévoir un rythme plus limité, qui pourrait contribuer à éviter un désastre.

Aucun autre facteur n'est actuellement plus à même d'influer sur le marché FX que ces ajustements apportés aux soldes des comptes des banques centrales, et que leur impact à la fois sur les intérêts spéculatifs et les rendements. Alors que les homologues de la BCE au niveau global sont prêts à inonder les marchés, la confiance est au beau fixe. En Europe, l'assouplissement de la politique propulse les taux et attire les capitaux peu coûteux générés chez ses partenaires commerciaux. Mais l'euro est confronté à certains risques.

Il ne fait aucune doute que le risque principal, omniprésent, pour la poussée de l'EURUSD (de même que pour les indices boursiers, les matières premières spéculatives, les fonds obligataires à haut rendement et les taux des bons du Trésor) est l'appétit pour le risque. Beaucoup pensent que c'est l'évaporation du risque dans le système financier global comme dans la zone euro qui renverse les flux de capitaux qui s'étaient précédemment enfuis face à l'apocalypse que tant d'observateurs avaient prédite. Cela a également rendu acceptable les rendements anémiques offerts par la région. Mais cette recherche aveugle des rendements peut très bien s'écrouler, et elle entraînerait l'euro dans sa chute.

Une poussée de l'appétit pour le risque représente donc la menace la plus immédiate, omniprésente, vis-à-vis de la poursuite de l'avancée de l'euro. En deuxième place sur la liste des menaces les plus urgentes (et même si la probabilité est plus faible) : la décision de la BCE à propos des taux d'intérêt. Alors que l'inflation en zone euro revient à 2.0 % et que l'économie se dirige vers une nouvelle année de récession, la BCE pourrait répondre à ce retrait de liquidités LTRO inopportun avec de nouveaux assouplissements, qui compenseraient les efforts d'austérité. Une baisse de taux (ou un signe indiquant une future baisse des taux) aurait un impact fort, mais peu durable. Un programme de relance actif, lui, durerait.

Finalement, le troisième facteur à même d'entraîner l'euro à la baisse serait un retour des estimations (des craintes) tendant vers de nouveaux ennuis financiers et économiques dans la région. À ce niveau, si nous avons observé de nombreuses sources d'inquiétude, la crainte qui pourrait y correspondre est jusqu'ici restée faible. - JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.