Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #WTI Le cours du pétrole se maintient actuellement au-dessus du support oblique et cela pourrait permettre un rebond en direction des 41,60$ Une cassure en revanche devrait conduire à une accélération de la baisse => 34,70$ (plus bas de juin) https://t.co/khDiFiMUNo
  • #NASDAQ100 Moyenne mobile 100 à 11280 sous surveillance Retour au-delà => tenter le test des 11500 Maintien sous la MM100 => probable accélération vers 11680 pour valider double top https://t.co/ZgwvOuPMca
  • #Nasdaq100 Après la clôture #Apple, #Amazon, #Facebook, #Alphabet donneront leurs résultats Une occasion pour certains investisseurs de racheter ces actions dans la journée (avant les résultats) ? Cette situation pourrait à nouveau tirer les marchés à court terme
  • #Japon #jpy Ventes au détail (Annuel - septembre) => -8,7% Prév : -7,7% Préc : -1,9% Plus forte baisse depuis mai 2020
  • RT @Mediavenir: 🇫🇷 ALERTE INFO - 69 864 cas de #COVID19 ont été détectés en 24h en #France, un chiffre sans précédent depuis le début de la…
  • Angela Merkel confirme la mise en place de mesures à partir du 2 novembre et une revue de ces mesures au bout de 15 jours pour en mesurer l'efficacité
  • ETF $HYG (dette corporate US à haut rendement) Test en cours de l'oblique juin/septembre --> https://t.co/QB0h2yyr6N
  • Central bankers https://t.co/93moUi7tyB
  • #CAC40 revenu au contact de l'ancienne zone de résistance mars/avril + contact avec le Fibo 38.2% + proche de l'oblique avril/mai La zone 4400/4600 est "dense" techniquement Un rebond dans cette zone avec comblement du gap de ce matin traduirait possible début de stabilisation https://t.co/jq3X1r5xEn
  • Allemagne Confinement partiel avec fermeture des bars et restaurants à partir du 2 novembre et jusqu'au 30 novembre Les magasins resteront ouverts avec la règle d'une personne / 10 mètres carrés (sources via RTRS)
Le dollar australien en danger comme l'humeur du marché se gâte

Le dollar australien en danger comme l'humeur du marché se gâte

2013-01-26 05:24:00
Ilya Spivak, Head Strategist, APAC
Share:
Analyse_Forex___le_dollar_australien_en_danger_comme_l_humeur_du_marche_se_gate___fr_body_Picture_5.png, Le dollar australien en danger comme l'humeur du marché se gâte

Prévisions fondamentales pour le dollar australien : baissières

  • L'aussie faiblit face au dollar US au sommet de son range critique
  • Le sentiment spéculatif tend vers une faiblesse de l'aussie

Le calme relatif qui régnera sur l'agenda économique national poussera une fois encore le dollar australien à suivre les événements extérieurs pour déterminer sa direction dans la semaine à venir. Les perspectives de croissance économique américaine restent une inconnue essentielle dans les prévisions concernant l'environnement macroéconomique global, et les investisseurs pourront s'en donner à cœur joie avec une foule d'annonces importantes qui donneront le ton de l'environnement de court à moyen terme, dans les jours à venir. En outre, les perspectives de politique monétaire de la RBA avant l'annonce de politique du mois prochain seront façonnées par un autre élément de données de premier plan, en provenance de Chine, le plus grand partenaire commercial de l'Australie et un moteur essentiel de son secteur minier.

Aux États-Unis, le feu des projecteurs se tournera tout d'abord vers les chiffres du PIB du quatrième trimestre, pour lesquels les économistes prévoient une hausse de la création de richesse de l'ordre de 1.2%, à comparer à l'augmentation de 3.1% des trois mois précédant septembre 2012. Ils seront suivis par l'annonce de politique monétaire du FOMC. Il semble extrêmement peu probable que Ben Bernanke et ses collègues introduisent quoi que ce soit de neuf au niveau de la politique montétaire de la Fed, après la grande réorganisation de décembre. Les propos tenus dans la déclaration de politique pourraient toutefois s'orienter vers un ton plus prudent, si la banque centrale estime qu'il est nécessaire de minimiser les prévisions d'une fin anticipée de la relance après l'adoption de la "règle Evans". Finalement, les chiffres de janvier de l'emploi (masse salariale non agricole, taux de chômage) et du secteur manufacturier (ISM) devraient s'avérer proches des résultats du mois précédent.

Au final, tout ceci devrait conduire à un environnement potentiellement vulnérable. Le ralentissement de la croissance et une déclaration maussade de la Fed pourraient ainsi commencer à refroidir l'optimisme affiché par les tendances du sentiment. Pendant ce temps, les données économiques américaines ont de plus en plus eu tendance à tomber sous les prévisions depuis la fin décembre (selon les données de Citigroup). Si cette tendance se poursuit, une série de chiffres décevants NFP et ISM pourrait faire pencher la balance vers une véritable aversion au risque. En effet, si des performances maussades au sein de la plus grande économie du monde sont négatives pour le sentiment du marché, elles sont d'autant plus menaçantes sachant que les données actuelles préparent le terrain de la lutte prochaine à propos des baisses de dépenses dites de "séquestration" à Washington, et façonneront les perceptions de résistance de l'économie face à une nouvelle poussée d'austérité.

Le dollar australien continue de présenter une corrélation d'ensemble significative avec les tendances de l'appétit du risque (mesurées par l'indice MSCI mondial). Cela signifie que la route semée d'embûches du côté du sentiment menace de déclencher une pression vendeuse sur cette devise à haut rendement. Les chiffres PMI du secteur manufacturier chinois pour janvier (les données officielles et celles de HSBC) pourraient jouer le rôle de contrepoids pour cette dynamique, en montrant que la croissance du secteur industriel continue sa reprise. Voilà qui serait de bon augure pour l'aussie, en laissant penser que la RBA sera certainement peu encline à baisser ses taux comme le secteur minier profite d'une forte demande de son plus gros client étranger. Le développement de tels mouvements pourrait cependant être limité, sans conduire à autre chose qu'une avancée à court terme. Les signes de rebond en Chine ont filtré dans les prix des actifs au moins depuis le début du mois, et les prévisions des traders intégrées au marché penchent déjà vers une décision de maintien de la part de la RBA le mois prochain ; les marchés ne trouveront donc sans doute pas de grande surprise dans l'ensemble de données PMI.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.