Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
En l'absence d'une action de la BCE, l'euro devrait décevoir au cours de la semaine à venir

En l'absence d'une action de la BCE, l'euro devrait décevoir au cours de la semaine à venir

2013-01-05 00:56:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
Analyse_Forex___en_l_absence_d_une_action_de_la_BCE__l_euro_devrait_decevoir_au_cours_de_la_semaine_a_venir___fr_body_EURUSD.jpg, En l'absence d'une action de la BCE, l'euro devrait décevoir au cours de la semaine à venir

Prévisions fondamentales pour l'euro: Baissier

- Maintien de la vente de l'EUR/AUD après des échanges nous ayant mené à un sommet à court terme

- L'euro continue à avoir des difficultés pendant que le yen domine, alors que les tensions fiscales américaines persistent

- L'euro à la recherche d'un support

L'euro a été l'une des devises présentant les plus mauvaises performances la semaine dernière, avec des pertes contre toutes les devises majeures (à l'exception du yen, ce qui ne relève pas vraiment de l'exploit). Les monnaies matières premières ont été particulièrement fortes contre l'euro la semaine dernière ; ce dernier a perdu -2.59% contre le dollar néo-zélandais, -2.17% contre le dollar australien et -2.13% contre le dollar canadien. En grande partie, c'était là la conséquence du soulagement d'avoir évité la crise fiscale américaine, qui a donné aux investisseurs une certaine marge de manœuvre leur permettant de prendre plus de risques ; naturellement, les devises à plus fort rendement en ont profité.

Mais puisque tant de problèmes qui ont entaché l'euro et l'appétit du risque en général au milieu de l'année 2012 semblent maintenant n'être plus qu'un lointain souvenir, l'euro serait-il prêt à reprendre son rallye ? Peut-être, mais pas cette semaine ; nous nous en tenons à un biais "baissier" avant la réunion de la Banque centrale européenne jeudi pour deux raisons essentielles.

Tout d'abord, l'euro lui-même : selon le rapport CFTC sur l'engagement des traders pour la semaine se terminant le premier janvier, le positionnement des marchés à terme a montré que les traders avaient débouclé leurs positions vendeuses sur l'EURUSD ; les achats nets ont atteint un total de 5126, tandis que les ventes nettes s'élèvent à 2549. En d'autres termes, la position de vente n'est plus encombrée. C'est important, lorsque l'on considère ces éléments à la lumière du procès-verbal de la réunion de la Réserve fédérale pour décembre, qui a montré une certaine divergence dans les opinions des gouverneurs de la Fed quant au moment où le QE3 (85 Mds $/mois en achats de TACH et d'achats fermes de bons du Trésor) prendrait fin ; cela a intensifié l'attrait du dollar américain, comme le confirme l'augmentation à la fois du Dollar Index FXCM Dow Jones (symbole : USDOLLAR ) et des rendements du Trésor américain. Même si le programme QE3 de la Fed ne se terminera pas de sitôt, la perception est souvent la réalité, et la simple évocation d'une fin du QE3 en avance par rapport aux prévisions antérieures a fait basculer le flux à court terme en faveur du dollar américain, pas de l'euro. Il y a une raison fondamentale suffisante pour penser que l'EURUSD pourrait diminuer au cours des prochaines semaines au vu de cette perspective.

Deuxièmement, la décision sur les taux de la BCE jeudi offre peu d'espoirs de motivation haussière pour l'euro. Depuis la réunion de politique monétaire de septembre, date à laquelle le président Mario Draghi a annoncé le programme OMT visant à contribuer à maintenir les coûts d'emprunt de l'Italie et l'Espagne sous contrôle, chaque réunion consécutive a produit peu de développements positifs, car il n'y a pas encore eu de raison pour que la BCE entre sur le marché : l'EURUSD a chuté de -24 pips le jour de la réunion de novembre, et ce même EURUSD a chuté de -98 pips le jour de la réunion de décembre. Alors que l'on ne s'attend à aucun changement politique, une poursuite de cette tendance est probable.

Enfin, quand on examine le reste des données, il y a peu de raisons d'être optimiste : la publication des données importantes devrait révéler une déflation (indice des prix à la production (NOV) de la zone euro ce lundi) et une aggravation de la situation du marché du travail (taux de chômage de la zone euro (NOV) mardi). Fondamentalement, l'optimisme concernant l'euro est peut être épuisé, et cette semaine, à l'instar de la deuxième semaine de janvier 2012, pourrait pousser davantage le cours à la baisse. –CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.