Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/hQuYQvC3IO
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,69 % Or : -0,23 % Pétrole WTI : -2,49 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/ylsVbtWhTi
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇪🇺EUR : -0,01 % 🇨🇦CAD : -0,02 % 🇯🇵JPY : -0,18 % 🇳🇿NZD : -0,43 % 🇬🇧GBP : -0,77 % 🇦🇺AUD : -0,84 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/R6rsx2JIOF
  • À venir : 🇺🇸 Fed Bullard Speech prévu à 16:30 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-05-27
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dow Jones : 0,91 % S&P 500 : 0,14 % FTSE 100 : 0,12 % CAC 40 : 0,06 % Dax 30 : 0,01 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/RhiEhLKpHk
  • #EURGBP #forextrading https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/strategie_forex/2020/05/27/EURGBP-L-euro-reprend-des-forces-face-a-la-livre-.html
  • RT @DeItaOne: PUTIN, SAUDI ARABIA'S CROWN PRICE AGREED ON FURTHER COORDINATION ON OIL OUTPUT CUTS - KREMLIN
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇪🇺EUR : 0,11 % 🇯🇵JPY : -0,13 % 🇨🇭CHF : -0,29 % 🇳🇿NZD : -0,59 % 🇬🇧GBP : -0,84 % 🇦🇺AUD : -1,12 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/PysnijvVW2
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui CAC 40 : 1,16 % Dax 30 : 0,81 % FTSE 100 : 0,71 % Dow Jones : 0,53 % S&P 500 : -0,27 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/5HYyK7M6rk
  • À venir : 🇬🇧 Prime Minister Johnson Testimony prévu à 15:00 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-05-27
FOREX : les fondamentaux de l'euro sont de plus en plus négatifs, mais dépendent de l'Espagne

FOREX : les fondamentaux de l'euro sont de plus en plus négatifs, mais dépendent de l'Espagne

2012-10-27 04:02:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
Euro_Fundamentals_Increasingly_Negative_but_Outlook_Hinges_on_Spain_body_Picture_1.png, FOREX : les fondamentaux de l'euro sont de plus en plus négatifs, mais dépendent de l'Espagne

Prévision fondamentale pour l'euro: Neutre

  • L'euro reste plombé par de mauvaises données et la hausse des taux espagnols
  • Le sentiment général ploie sous le poids de l'euro, après la baisse des notes des régions espagnoles
  • Surprise positive pour le PIB américain, chute du yen, rallyes des monnaies des matières premières

L'euro a été mis à mal cette semaine, chutant contre quasiment toutes les autres monnaies majeures ; l'EURUSD a de nouveau reculé sous les 1.3000 dans un contexte de hausse des taux en Espagne et en Italie. En fait, l'euro n'a pu progresser que contre le franc suisse, lourdement manipulé, et seulement à hauteur de +0.03%. En grande partie, la faiblesse de l'euro au cours des cinq derniers jours n'a eu que très peu de rapport avec la crise des dettes souveraines en elle-même, et était plus liée aux données économiques qui ont été publiées.

Mais comme la plupart des données de premier plan ont été publiées la semaine dernière (on peut évoquer par exemple les chiffres du secteur manufacturier de la zone euro et ceux du marché de l'emploi espagnol pour le troisième trimestre), les projecteurs vont se porter de nouveau sur la crise des dettes souveraines, et sur les mesures qui seront prises pour passer aux étapes suivantes : quand la Banque centrale européenne entrera-t-elle officiellement sur les marchés obligataires avec son programme OMT? Il est probable que cette relation dynamique (l'influence négative des fondamentaux économiques et l'influence positive des prévisions de relance) maintiendra l'euro à un point clairement neutre au cours de la semaine à venir. Mais il s'agit là de prévisions neutres très fragiles : il n'en faudrait pas beaucoup pour propulser l'EURUSD vers de nouveaux plus hauts, au-delà de 1.3170/75 (plus haut de septembre), ou de nouveaux plus bas sous 1.2800/05 (plus bas d'octobre).

Les influences négatives susceptibles de frapper l'euro sont de deux ordres : l'environnement des données économiques est faible, et en l'absence de nouveaux développements à propos du sauvetage espagnol, l'euro subira une pression croissante à la baisse (nous y reviendrons plus loin). Au niveau des données, il y a deux préoccupations majeures : les données de l'inflation allemande et celles de la croissance espagnole.

Ce lundi, l'indice des prix à la consommation préliminaire allemand pour octobre sera publié, et il devrait indiquer que malgré la politique monétaire de plus en plus souple de la BCE, l'inflation est restée exceptionnellement stable. En fait, selon une enquête menée par Bloomberg News, le chiffre mensuel devrait être neutre, tout comme en septembre, tandis que le chiffre annuel devrait révéler des tensions sur les prix de l'ordre de +1.9%, à comparer aux +2.0% (glissement annuel) de septembre. L'IPC harmonisé en UE devrait être quasiment identique, la seule différence se situant au niveau des chiffres annuels, qui devraient baisser de +2.1% à +2.0%. Un niveau modéré de tensions sur les prix est important pour l'Allemagne, compte tenu des positions culturelles et économique de ce pays ; et si l'inflation est limitée, l'Allemagne se préoccupera moins des assouplissements de la BCE. Par conséquent, plus ce résultat sera bas, et plus ses conséquences seront bénéfiques.

Ce mardi, les chiffres du produit intérieur brut en Espagne au troisième trimestre seront publiés, et comme c'est le cas pour d'autres pays en difficulté de la zone euro, on prévoit une contraction de plus en plus grave. Selon une enquête menée par Bloomberg News, le taux de croissance trimestriel devrait s'établir à -0.4%, mais le taux annuel devrait lui chuter de -1.3% à -1.7% en glissement annuel. Il pourrait bien s'agir là de la publication la plus importante de la semaine, à l'exception des chiffres concernant le marché de l'emploi américain de vendredi. Pourquoi ? La pression qui pousse le premier ministre espagnol Mariano Rajoy à demander un sauvetage n'est pas très intense : même si les conditions économiques sont mauvaises, il préférerait ne pas mettre en œuvre de réformes budgétaires supplémentaires, nécessairement impopulaires (austérité, ou hausse des impôts et baisse des dépenses gouvernementales), qui attiseraient les remous sociaux ; de plus, les rendements obligataires restent substantiellement plus bas que les plus hauts atteints au mois de juillet, et ce depuis que la BCE a promis de tout faire pour lutter contre la crise.

Tout d'abord, comme nous l'avons brièvement évoque plus tôt, les acteurs du marché attendent des nouvelles à propos du sauvetage espagnol. Chaque jour qui passe sans informations à ce niveau fait augmenter lentement les rendements obligataires, et met à mal l'appétit pour le risque. L'élément clé sera le PIB espagnol : tout résultat conforme ou inférieur aux estimations générera des spéculations selon lesquels une demande de sauvetage est de plus en plus probable. Essentiellement, on peut dire que plus le résultat sera négatif, plus il sera favorable. Mais compte tenu de l'incertitude entourant les événements (et probablement la volatilité) de cette semaine, nous adoptons une position très prudente, avec des risques significatifs à la fois des côtés haussier et baissier des résultats. – CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.