Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
L'Euro est en danger alors que les traders observent la BCE en espérant un support à la croissance

L'Euro est en danger alors que les traders observent la BCE en espérant un support à la croissance

Ilya Spivak, Head Strategist, APAC
Euro_at_Risk_as_Traders_Look_to_ECB_With_Hopes_for_Growth_Support_body_Picture_5.png, L'Euro est en danger alors que les traders observent la BCE en espérant un support à la croissance

Prévisions fondamentales pour l'Euro : Baissier

  • L'Euro est en hausse tandis que l'inflation a progressé de 2.7% en septembre
  • L'Espagne dévoile son budget pour 2013, et ne donne pas d'indication d'un sauvetage imminent
  • Le sentiment spéculatif favorise de nouveaux gains pour l'euro contre le dollar US

L'annonce de politique monétaire de la Banque centrale européenne domine le calendrier économique de la semaine prochaine, avec les traders qui espèrent que les officiels vont augmenter les efforts pour contenir la crise de la dette avec des mesures pour aider la croissance économique. Les derniers chiffres PMI de septembre vont donner le ton : les rapports devraient montrer que l'activité des secteurs de la fabrication et des services s'est contractée au rythme le plus élevé depuis juin 2009; ceci après que l'annonce en Espagne et en France de coupes budgétaires agressives la semaine dernière a amplifié l'urgence d'une action de la BCE.

Un indice de la Deutsche Bank qui suit la valeur moyenne de l'Euro contre les principales devises montre une corrélation importante avec les rendements benchmark des Bunds allemands. Cela suggère qu'un assouplissement additionnel de la BCE est probable pour peser de manière générale sur l'Euro contre les majeures alors que les taux d'intérêt sont en baisse. Sinon, la monnaie unique pourrait trouver un support si la reprise de septembre de l'inflation dans toute la région fait que la BCE reste à l'écart cette fois-ci.

Le rôle central de la récession de la zone euro comme force négative la plus importante à laquelle la croissance économique mondiale est confrontée ajoute un niveau de complexité à l’équation alors que les considérations d'appétit du risque entrent en scène. En effet, une contraction prévue de 0.5 pour cent cette année a des implications pour tout le marché, pas seulement parce que le bloc monétaire fournit près d'un quart de la production mondiale mais aussi par ses effets directs sur les pays qui dépendent de la demande de l'UE (comme la Chine, par exemple).

Cela peut vouloir dire que la décision de la BCE de ne pas fournir de relance aura des implications négatives pour l'appétit du risque de manière générale. Dans un tel scénario, il est probable que l'Euro subisse des pressions contre les refuges comme le Dollar US et le Yen japonais, même si on peut s'attendre à la force contre les équivalents qui contiennent clairement plus de risque comme les unités australiennes et néo-zélandaises. De la même manière, l'introduction de mesures qui supportent la croissance pourrait produire l'effet opposé.

D'autre part, cela crée des prévisions contradictoires alors que les considérations basées sur le sentiment et le rendement semblent directement opposées les unes aux autres. Des données du Crédit Suisse suggèrent que les prévisions intégrées par le marché penchent cependant fortement vers un "en attente" pour la BCE. Cela suggère que la voie pour une résistance moindre passe par une faiblesse prolongée et basée sur le sentiment de l'Euro, faiblesse peut-être temporairement contenue par une progression à court terme à la suite directe de l'annonce de politique.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.