Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/ZsaS0RFcLd
  • Les cadrages de Coppola, c’est de la rigolade à côté de mon cadrage iPhone Enjoy ;) Le Club de la Bourse sur ⁦@bfmbusiness⁩ avec ⁦@GregoireFavet⁩ tout à l’heure https://t.co/F7lSFzZdkP
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dow Jones : 0,03 % S&P 500 : -0,00 % Dax 30 : -1,11 % CAC 40 : -1,33 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/TvLhhchGqn
  • RT @marjoriencelot: @ABaradez Vu les chiffres du chômage, qui sont l’un des meilleurs indicateurs de récession, c’est une certitude. Même s…
  • Du carburant en moins pour les indices... https://t.co/JCBEwzZRkG
  • D’après Goldman Sachs, 50 entreprises du SP500 ont suspendu leurs rachats d’actions ces deux dernières semaines soit 190 milliards$ au total C’est à dire l’équivalent de 25% de l’ensemble des rachats d’actions de 2019 (via BBG) —> https://t.co/y178wnHpuc
  • Fed (Daly) L’économie US est déjà probablement en récession L’économie US ira plus mal avant d’aller mieux
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : -0,09 % Pétrole WTI : -0,22 % Or : -1,98 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/Xm57Bis99a
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/p2czhXfcP6
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : -0,60 % Dow Jones : -0,63 % Dax 30 : -1,17 % CAC 40 : -1,36 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/iX5DNREIDk
Le faible nombre de publications spécifiques l'euro et au dollar US  met l'accent sur l'Asie et les données britanniques

Le faible nombre de publications spécifiques l'euro et au dollar US met l'accent sur l'Asie et les données britanniques

2012-09-18 03:20:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:

Depuis la fin juillet, une grande partie de l'attention des marchés financiers est centrée sur deux questions principales : la Banque centrale européenne est-elle prête à utiliser son bilan pour aider à endiguer la crise en zone euro ? La Réserve fédérale est-elle prête à assouplir davantage sa politique monétaire pour aider l'économie en difficulté des États-Unis, mise à mal par un programme fiscal décousu ? Le 6 septembre, puis le 13 septembre, les deux questions ont trouvé leur réponse : oui et oui.

Ainsi, tandis que la BCE et la Fed se sont engagées sur la voie dangereuse des assouplissements illimités, les marchés à risque ont affiché un fort rallye et le dollar américain a reculé de façon considérable. Mais cette semaine, il n'y a pas de publication de données spécifiques à la zone euro ou aux États-Unis atteignant le niveau de gravité des annonces de la BCE et de la Fed. Ainsi, notre attention se porte ailleurs : comment l'économie britannique se porte-t-elle dans la foulée des Jeux olympiques de Londres ? Quel est l'impact du ralentissement chinois ? Nous allons donc nous tourner vers les publications de données de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni, tout en gardant un oeil sur la décision de la Banque du Japon concernant ses taux.

Mardi 18/09 // 01h30 GMT : AUD Procès-verbal de la réunion de septembre de la Banque centrale australienne

Lors de sa réunion de septembre, la Banque centrale australienne a maintenu son principal taux d'intérêt inchangé à 3,50%, le taux le plus élevé parmi les économies développées évoquées par DailyFX Recherche. Toutefois, en particulier au cours des six derniers mois, l'économie chinoise a ralenti plus fortement que prévu, ce qui a mis à mal les perspectives de croissance de l'économie australienne.

Pourquoi cette relation est-elle importante ? Parce que la Chine est le partenaire commercial le plus important de l'Australie ; le dollar australien est donc très sensible à l'environnement de la croissance chinoise. Le prix du minerai de fer (qui figure en première place des exportations de matières premières de l'Australie) a constitué un indicateur fort de l'affaiblissement de la croissance chinoise : au cours des derniers mois, il a ainsi chuté de 150.20$/tonne jusqu'à 86.20$/tonne le 6 septembre dernier (soit -42,61% !). Les signes sont clairs, et nos prévisions de longue date d'un "atterrissage brutal" de la Chine semblent justifiées (pour l'instant)

.

Dans la déclaration de politique qui accompagne la décision de la RBA à propos des taux, le gouverneur Glenn Stevens a adopté un ton plus optimiste que prévu, ce qui devrait se refléter dans le procès-verbal. "La croissance a été proche de la tendance, menée par la très forte augmentation des dépenses d'investissement dans le secteur des ressources naturelles", a-t-il déclaré. "Les données du marché du travail ont montré une croissance modérée de l'emploi, même avec des suppressions d'emplois dans certains secteurs, et le taux de chômage est resté faible jusqu'à présent." Le gouverneur Stevens a également noté que la consommation intérieure était "assez ferme", tout en reconnaissant que la situation de la croissance chinoise était en aggravation. Dans l'ensemble, il est peu probable que le procès-verbal s'écarte bien loin de la déclaration de politique monétaire. Les paires clés à surveiller sont l'AUDJPY et l'AUDUSD.

Mardi 18/09 // 08h30 GMT : GBP Indice des prix à la consommation (AOU)

Les tensions sur les prix sont stables au Royaume-Uni, même si elles restent au-dessus du taux cible de la Banque d'Angleterre (+2,0% en glissement annuel). Selon un sondage Bloomberg News, l'indice des prix à la consommation a présenté une augmentation de +0,5% en août, sur une base mensuelle, après avoir gagné +0,1% en glissement mensuel en juillet. Au cours de la dernière année, les prix ont fléchi, passant de +2,6% en juillet à +2,5% en août.

Les prévisions d'inflation doivent être modérées dès maintenant, à la suite de la déclaration du gouverneur de de la Banque d'Angleterre, Mervyn King, à la mi-août : il indiquait que les mesures politiques traditionnelles (comprendre les baisses de taux) ne seraient pas "efficaces" dans le contexte actuel : les mesures de relance qui pourraient attiser l'inflation (en relâchant le crédit et en permettant au capital de circuler plus librement dans l'économie) ne peuvent pas être prises en considération à court terme. Alors que les Jeux olympiques de Londres n'ont pas eu un impact significatif sur la consommation, tout contrecoup au niveau de l'accélération de l'argent semble peu probable. Une hausse du taux d'inflation pourrait accélérer la livre sterling dans sa hausse. Les paires clés à surveiller sont GBPJPY et GBPUSD

Mercredi 19/09 // --h-- GMT : JPY Décision de la Banque centrale du Japon à propos des taux

Généralement, la décision de la Banque centrale du Japon à propos de ses taux n'attire pas beaucoup d'attention ; le taux directeur est maintenu à 0,10% et le restera dans le futur proche (à moins que le yen ne soit dévalué d'une décimale entière... Oui, une mesure aussi lourde pourrait être nécessaire pour stimuler l'inflation pendant une période prolongée). Mais deux choses sont contre la BoJ à l'heure actuelle : les problèmes de croissance régionaux commencent à se développer, et le programme de la Fed va mettre à mal le dollar américain (de façon suivie), ce qui pèsera sur l'USDJPY.

Mais les exportateurs japonais ne peuvent pas se permettre d'avoir un yen plus fort ; la BoJ, avec son nouveau conseil favorable au statu quo, pourrait donc avoir la gâchette facile, à la suite du répit dans la crise en zone euro (tout comme le 31 octobre 2011, peut-être ?), et tenter de monter un repli du yen afin de gagner du temps. L'éventualité d'une intervention semble toujours exagérée, mais elle demeure néanmoins possible. Les paires clés à surveiller son la paire CHFJPY et l'USDJPY.

Mercredi 19/09 // 08h30 GMT : GBP Procès-verbal de la réunion de septembre de la Banque d'Angleterre

Lors de sa réunion du 6 septembre, la BoE a maintenu son taux d'intérêt clé inchangé à 0,50%, et laissé son objectif d'achats d'actifs à 375 Mds £. À la mi-août, le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mervyn King a déclaré que les mesures de politique monétaire traditionnelles (c.à.d. les réductions de taux) ne seraient pas "efficaces" dans le contexte actuel ; d'où la force de la livre sterling ces dernières semaines. Sans cette menace qui plane à l'horizon, et en l'absence de discussions à propos de nouvelles mesures qui réduiraient la valeur de la livre sterling (achats d'obligations non stérilisés, entraînant une expansion du bilan), de nouveaux renforcements de la livre sterling pourraient se concrétiser à la suite de la publication.

Nous tenons cependant à souligner que la Réserve fédérale (qui a servi de modèle à la BoE pour certaines de ses politiques, et vice-versa) a défendu les mesures politiques non traditionnelles et est allée jusqu'à mettre en oeuvre de telles mesures elle-même la semaine dernière. Peut-être qu'un nouveau programme est en préparation à la BoE, mais la récente amélioration dans les données économiques (elles sont meilleures que prévu) pourrait suggérer que la récession s'atténue et que l'économie commence à se redresser sans un surcroît d'assouplissements de la BoE. Les paires clé à surveiller sont l'EURGBP, la paire GBPJPY et la paire GBPUSD.

Mercredi 19/09 // 22h45 GMT: Produit Intérieur Brut NZD (T2)

L'économie de la Nouvelle-Zélande a progressé à un taux de +2,4% (glissement annuel) au deuxième trimestre, le même rythme qu'au premier trimestre, selon une enquête Bloomberg News. Sur une base trimestrielle, l'économie a progressé à un rythme plus lent, +0,4% au deuxième trimestre, en baisse par rapport au taux de croissance de +1,1% (glissement trimestriel) de la période précédente.

L'économie de la Nouvelle-Zélande est intéressante pour plusieurs raisons : ses deux plus grands partenaires de trading, l'Australie et la Chine, sont eux-mêmes très étroitement liés, de sorte que toute faiblesse de l'économie australienne est susceptible d'être reliée à une faiblesse de l'économie chinoise (ce qui se concrétise actuellement) ; de plus, l'économie de la Nouvelle-Zélande est soutenue principalement par le commerce agricole, ce qui signifie qu'une hausse du prix des denrées alimentaires, tant qu'elle reste à un rythme contenu, peut stimuler la croissance (certains signes montrent que c'est ce qui se passe). Pour l'instant, le commerce a résisté aux turbulences mondiales ; la balance commerciale de juillet affiche un excédent alors qu'un déficit était attendu, et ce grâce au soutien d'exportations plus fortes que prévu. Même si les données de juillet ne seront pas prises en compte dans le calcul du chiffre du PIB du deuxième trimestre, elles offrent la preuve que la faiblesse du commerce régional pourrait être surestimée sur le court terme. Les paires clés à surveiller sont l'AUDNZD, la paire NZDJPY et la paire NZDUSD.

Probabilités de hausse des taux / Attentes base/points

Few_Euro-_and_US_Dollar-specific_Releases_Puts_Focus_on_Asian_British_Data_body_Picture_1.png, Le faible nombre de publications spécifiques l'euro et au dollar US  met l'accent sur l'Asie et les données britanniques

Voyez le calendrier DailyFX pour une liste complète, les horaires et les consensus des prévisions pour les chiffres à venir des indicateurs économiques.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.