Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Plus de la moitié des détaillants américains indiquent que les ventes en ligne baissent depuis mi-février malgré le confinement d’une partie de la population (via Bloomberg) https://t.co/E6MICYvHDs
  • Etats-Unis Trajectoire... https://t.co/hutlnxp9YT
  • Pas de quarantaine pour New-York finalement, juste un avertissement sur les déplacements #Trump https://t.co/iw3N67Ruqn
  • Royaume-Uni Michael Gove appelle les britanniques à se préparer à une longue période de confinement https://t.co/TH0qAMt5cD
  • Espagne Le Premier ministre a annoncé hier des mesures plus strictes de confinement et appelle à l’émission de dette commune en Europe pour faire face aux conséquences économiques —> https://t.co/NIeFMoudzj
  • La « Bill » à 2200 milliards est signée aux Etats-Unis pendant que l’épidémie s’y propage dangereusement. Et maintenant ? https://t.co/aH4Bx45wze
  • Trump pourrait placer New-York et d’autres territoires en quarantaine (pas d’entrée ni de sortie) Interrogé sur une « réouverture » de l’économie pour Pâques, réponse plus évasive qu’auparavant « Nous verrons comment ça se passe » https://t.co/AdXNt2wB1M
  • La vitesse de révision à la baisse des anticipations de bénéfices Q2 du #SP500 est impressionnante 1er mars —> encore +3.9% y/y 27 mars —> -10% y/y Et vu l’évolution de la situation aux Etats-Unis, ça pourrait encore réviser à la baisse https://t.co/etcuhG79cw
  • Estimation des bénéfices pour le #SP500 au 2ème trim. = -10% y/y Ce qui serait le plus fort repli depuis le Q3 2009 (-15%) 92% de repli des bénéfices attendus pour le secteur de l’énergie... https://t.co/k5H7Dk0LLs
  • Pourquoi la macroéconomie américaine est la plus importante ? https://t.co/wFYZWdvi44
La Fed condamne le dollar à des baisses supplémentaires, alors que le Dow bondit

La Fed condamne le dollar à des baisses supplémentaires, alors que le Dow bondit

2012-09-15 00:52:00
David Rodriguez, Head of Product
Share:
US_Fed_Dooms_Dollar_to_Further_Declines_as_Dow_Surges_body_Picture_1.png, La Fed condamne le dollar à des baisses supplémentaires, alors que le Dow bondit

Prévision fondamentale pour le dollar américain : Neutre

  • Le dollar en chute libre alors que la Fed annonce des assouplissements quantitatifs illimités
  • Le Dow Jones FXCM Dollar Index effectue une cassure d'un support majeur alors que la tendance baissière s'accélère
  • L'euro rebondit après la décision de la Fed ; est-ce le moment de vendre ?

Les promesses d'assouplissement quantitatif illimité de la Réserve fédérale américaine ont condamné le dollar US (symbole : USDOLLAR) à subir sa baisse hebdomadaire la plus importante de l'année ; un changement significatif du sentiment général du marché serait nécessaire pour qu'apparaisse une véritable chance de renversement du dollar.

Les traders craignaient une poussée majeure de volatilité sur le dollar US à l'occasion de la décision très attendue du FOMC à propos des taux ; le comité de la Fed ne les a pas déçu, et son annonce d'assouplissements quantitatifs (QE) illimités a suffi pour enterrer le billet vert. L'euro s'est envolé contre la monnaie américaine, mise à mal, et presque rien ne semble devoir s'opposer à de nouvelles baisses. Ceci dit, notons que l'EURUSD pointe désormais, fait remarquable, à plus de 1000 pips de ses plus bas enregistrés en juillet ; la question naturelle est alors "Est-ce le moment opportun pour vendre l'EURUSD ?"

La semaine à venir est nettement moins chargée en annonces importantes, et pourrait voir une baisse de la volatilité que nous avons observée au cours du mois de septembre. Mais les traders devront surveiller de près une série de discours de membres de la Fed, alors que l'annonce-choc du FOMC relative au QE fait que les marchés sont particulièrement sensibles aux surprises.

Nombreux étaient les économistes qui s'attendaient à ce que la Fed annonce de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif à hauteur de 500 milliards de dollars ; mais lorsqu'elle a eu lieu, la déclaration en a déconcerté plus d'un, puisque les officiels se sont engagés dans un programme illimité d'achats de titres adossés à des créances hypothécaires (TACH, ou MBS en anglais) de 40 Mds $ par mois. La lecture des réactions à cette décision a constitué un exercice assez amusant : certains déclaraient que la Fed n'était pas allée assez loin, tandis que pour d'autres c'était bien trop. Mais au final, le FOMC a annoncé qu'il continuerait à procéder à des achats réguliers d'obligations jusqu'à ce que le marché du travail s'améliore, ce qui signifie qu'en théorie, nous pourrions être témoins d'achats d'obligations dépassant largement les 500 Mds $ qui étaient attendus.

Lors de sa conférence de presse qui a suivi l'annonce, le président de la Fed, Ben Bernanke, est resté très vague quant à savoir quelles améliorations du marché du travail justifieraient l'arrêt de la planche à billets. Cela signifie qu'à l'avenir, les prédictions relatives au futur des assouplissements quantitatifs dépendront de toutes les données économiques individuelles directement ou indirectement liées au marché du travail. Attendez-vous à voir des étincelles en cas de surprises significatives au niveau des données de la masse salariale non agricole américaine, dès maintenant et jusqu'à ce que les responsables de la banque centrale mettent un terme à la vague actuelle de QE.

La série remarquable de discours de membres de la Fed au cours de la semaine à venir devra également fait l'objet d'une attention particulière, comme les traders seront tendus à l'affût d'indices concernant l'avenir de la politique de la Fed. À part cela, attendez-vous à ce que le dollar US et les monnaies majeures en général suivent les mouvements du Dow Jones Industrial Average et des marchés des bons du Trésor américain, ainsi que les développements de la crise en cours en Europe.

L'amélioration significative des conditions sur les marchés financiers européens a mis à mal les perspectives entourant l'USD, valeur refuge, et une poursuite de l'accalmie pourrait pousser le billet vert vers de nouveaux plus bas sur l'ensemble du marché. La Banque centrale européenne s'est de son côté engagée en faveur d'achats d'obligations illimités pour les États européens menacés (sous certaines conditions), et le gouvernement espagnol a vu une brusque chute de ses coûts d'emprunt après cette annonce. L'Espagne et la région en général ne sont pas sorties d'affaire, mais l'hyperactivité des banques centrales des deux côtés de l'Atlantique a permis de soulager les craintes des marchés et d'éliminer une partie des risques de queue.

Il nous faudrait certainement observer un changement significatif des conditions des marchés financiers pour que le dollar US puisse espérer bénéficier d'un rebond important. Le niveau extrêmement bas des prévisions de volatilité sur le marché FX et le S&P 500 américain soulignent l'assurance excessive qui règne sur les marchés de capitaux. Tant que les investisseurs ne craignent pas un écroulement du marché, nous pouvons nous attendre à ce que la monnaie américaine, valeur refuge, poursuive sa baisse contre l'euro et ses autres concurrents majeurs. – DR

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.