Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Trump pourrait placer New-York et d’autres territoires en quarantaine (pas d’entrée ni de sortie) Interrogé sur une « réouverture » de l’économie pour Pâques, réponse plus évasive qu’auparavant « Nous verrons comment ça se passe » https://t.co/AdXNt2wB1M
  • La vitesse de révision à la baisse des anticipations de bénéfices Q2 du #SP500 est impressionnante 1er mars —> encore +3.9% y/y 27 mars —> -10% y/y Et vu l’évolution de la situation aux Etats-Unis, ça pourrait encore réviser à la baisse https://t.co/etcuhG79cw
  • Estimation des bénéfices pour le #SP500 au 2ème trim. = -10% y/y Ce qui serait le plus fort repli depuis le Q3 2009 (-15%) 92% de repli des bénéfices attendus pour le secteur de l’énergie... https://t.co/k5H7Dk0LLs
  • Pourquoi la macroéconomie américaine est la plus importante ? https://t.co/wFYZWdvi44
  • Whatever it takes #ECB #BCE https://t.co/midxHlpIYM
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇬🇧GBP : 2,04 % 🇦🇺AUD : 1,65 % 🇯🇵JPY : 1,48 % 🇨🇭CHF : 1,16 % 🇪🇺EUR : 0,96 % 🇨🇦CAD : 0,24 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/qfNaFlZRyf
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,38 % Argent : 0,19 % Or : -0,64 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/W0HorLJLj7
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/R7eHU18FIT
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dow Jones : 0,28 % S&P 500 : 0,25 % CAC 40 : 0,13 % Dax 30 : -0,22 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/zDXjUCNuU0
  • #Brent : les prix du pétrole touchent un nouveau plus bas en 17 ans, quelles perspectives pour l’or noir ? https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/alertes_de_marches/2020/03/27/Brent-les-prix-du-petrole-touchent-un-nouveau-plus-bas-en-17-ans-quelles-perspectives-pour-l-or-noir.html #crude
L'euro dépasse 1.3000 dans sa plus forte tendance depuis des années, mais le risque de renversement est élevé

L'euro dépasse 1.3000 dans sa plus forte tendance depuis des années, mais le risque de renversement est élevé

2012-09-15 00:51:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
Euro_Clears_13000_on_Strongest_Trend_in_Years_but_Reversal_Risk_High_body_Picture_1.png, L'euro dépasse 1.3000 dans sa plus forte tendance depuis des années, mais le risque de renversement est élevé

Prévision fondamentale pour l'euro: Neutre

  • L'euro profite de l'optimisme déclenché par l'annonce de mesures de relance de la Fed
  • Après l'annonce du programme de rachats d'obligations de la BCE et l'approbation du MES par l'Allemagne, l'Espagne déclare qu'elle n'en a pas besoin
  • L'EURUSD rebondit à ses plus hauts niveaux depuis 4 mois, dans la tendance haussière la plus convaincante depuis la première moitié de 2011

Surveiller à la fois les éléments techniques et fondamentaux et les intégrer dans nos plans de trading présente un grand avantage. En les combinant, je peux observer l'élan de la tendance haussière la plus homogène et la plus convaincante de l'EURUSD depuis avril 2011... À l'époque où nous étions encore dans une vague haussière cyclique. Les événements observés dans l'économie et sur le marché vont d'ailleurs clairement dans ce sens, mais les développements de premier ordre ont une qualité temporaire qui suggère qu'un mouvement haussier aussi abrupt pourrait rapidement pousser l'euro en territoire de surachat. Il est fort rare que nous puissions déterminer le moment et le niveau de cours précis où la majorité des opérateurs perd son élan optimiste. Nous devons nous en tenir à une évaluation du momentum, et à la surveillance des changements du sentiment en général.

Avant que je ne laisse libre cours à mon scepticisme, il est essentiel de tout d'abord noter clairement ce que l'euro a accompli. L'EURUSD a clôturé sur une cinquième progression hebdomadaire consécutive (plus longue série depuis octobre 2010), avec une hausse de 2.4% simplement pour la semaine passée. Depuis le plus bas du mois de juillet, nous avons vu une explosion haussière de plus de 1000 pips. En un mot, je dirais : "incroyable".

Ensuite, afin de mieux évaluer ce qui nous attend, nous devons nous intéresser aux catalyseurs qui nous ont menés à ce point. La reprise du mois d'août a été encouragée largement par une dérive haussière du sentiment général des investisseurs sur l'ensemble du marché, elle-même fondée sur une participation bien peu reluisante. Or, un tel marché, qui recherche des signes positifs et souhaite pardonner ou ignorer les annonces décevantes, est exactement ce qu'il fallait à l'euro ; et ces conditions sont apparues alors même que la monnaie européenne rampait à des niveaux bas records (ou tout du moins les plus bas depuis des années) sur différentes paires (présentant soudainement des conditions de survente).

Plus récemment, les développements sont devenus plus tangibles. Ainsi, l'annonce par la BCE de son programme de transactions monétaires directes (dit OMT) et la vive baisse des taux obligataires des gouvernements de la région méditerranéenne ont soulagé la pression immédiate que faisait peser l'imminence de la crise. Et bien entendu, le programme illimité de relance de la Fed contribue à rembourrer le paysage financier global. Toutefois, l'encouragement de l'appétit pour le risque génère des résultats en baisse constante. De plus, la résolution de la crise en zone euro est loin d'être aussi convaincante qu'elle peut le sembler au premier abord.

Le nouveau programme de la Banque centrale européenne consistant à acheter des quantités illimitées d'obligations auprès des États qui demandent un sauvetage complet et répondent à certains critères est certes une avancée considérable ; mais il affaiblit aussi ces États. De plus, les conditions évoquées sont bien plus onéreuses que certains l'auraient voulu (la Grèce par exemple ne pourrait y prétendre). L'Italie comme l'Espagne ont déclaré qu'elles n'estimaient pas nécessaire de profiter de l'offre de soutien des autorités monétaires (ces deux pays peuvent remercier la bonne volonté du marché), mais il ne s'agit certainement là que d'un soulagement temporaire. Bref, cette dernière série d'efforts permet de gagner du temps, comme tant de décisions de la Troïka par le passé. Si le sentiment général devait retomber une nouvelle fois, l'Espagne se retrouverait encore sur la corde raide, et la marque d'infamie que représenterait un appel au programme de la BCE dans ces conditions serait plus lourde à porter encore.

Ce week-end, nous en saurons plus à propos des mesures prises pour faire progresser la région dans sa crise des finances et des dettes, puisque le sommet de l'UE qui débutera samedi traitera sans aucun doute, entre autres, des problèmes espagnols et grecs. Les marchés sont tout à fait conscients du côté discutable des efforts visant à simplement "gagner du temps" (plutôt que de chercher une solution aux problèmes sous-jacents), mais qu'en est-il des responsables politiques ? Qui plus est, il existe des risques importants liés aux tests de tension en Espagne, à l'accord sur le budget grec et le plus important, au sentiment général des investisseurs lui-même. Au final, c'est très probablement un effondrement des tendances du risque qui nuira à l'euro à l'avenir. – JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.