Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • RT @RemiGMI: The NY curve is accelerating against our model... https://t.co/Us3FoaBe9p
  • RT @JZanna_FX: [REPLAY] : Formation au Money Management et à la Psychologie des Marchés - Vidéo ici, retweets appréciés 🙏 : https://t.co/…
  • Plus de la moitié des détaillants américains indiquent que les ventes en ligne baissent depuis mi-février malgré le confinement d’une partie de la population (via Bloomberg) https://t.co/E6MICYvHDs
  • Etats-Unis Trajectoire... https://t.co/hutlnxp9YT
  • Pas de quarantaine pour New-York finalement, juste un avertissement sur les déplacements #Trump https://t.co/iw3N67Ruqn
  • Royaume-Uni Michael Gove appelle les britanniques à se préparer à une longue période de confinement https://t.co/TH0qAMt5cD
  • Espagne Le Premier ministre a annoncé hier des mesures plus strictes de confinement et appelle à l’émission de dette commune en Europe pour faire face aux conséquences économiques —> https://t.co/NIeFMoudzj
  • La « Bill » à 2200 milliards est signée aux Etats-Unis pendant que l’épidémie s’y propage dangereusement. Et maintenant ? https://t.co/aH4Bx45wze
  • Trump pourrait placer New-York et d’autres territoires en quarantaine (pas d’entrée ni de sortie) Interrogé sur une « réouverture » de l’économie pour Pâques, réponse plus évasive qu’auparavant « Nous verrons comment ça se passe » https://t.co/AdXNt2wB1M
  • La vitesse de révision à la baisse des anticipations de bénéfices Q2 du #SP500 est impressionnante 1er mars —> encore +3.9% y/y 27 mars —> -10% y/y Et vu l’évolution de la situation aux Etats-Unis, ça pourrait encore réviser à la baisse https://t.co/etcuhG79cw
La réunion de la Fed jeudi domine cette nouvelle semaine importante

La réunion de la Fed jeudi domine cette nouvelle semaine importante

2012-09-12 11:10:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:

Le bazooka a-t-il été mis à feu ? Peut-être bien : le plan de sauvetage de la Banque centrale européenne, baptisé "transactions monétaires directes" (ou OMT), représente la dernière tentative en date des dirigeants de la zone euro pour enrayer la chute de la confiance. Mais un élément important de ce plan est la participation nécessaire au mécanisme européen de stabilité (MES) d'un État en difficulté (Italie et/ou Espagne) ; voilà qui nous semble peu probable, étant donné que cela signifierait le contrôle par la troïka européenne des finances de ces gouvernements. Mais un obstacle majeur se présente tout d'abord cette semaine, et il doit être examiné en premier lieu.

Le coup d'envoi des évènements marquants de la semaine sera donné ce mercredi, lorsque le Tribunal constitutionnel allemand se prononcera sur la légalité du MES. Sans sa ratification, le plan de la BCE mourra dans l'oeuf, et le président Mario Draghi risque de perdre en grande partie sa crédibilité ; voilà qui est de toute évidence une préoccupation majeure, à ce point d'inflexion de la crise. Pendant ce temps, l'EURCHF a attiré l'attention pour la première fois depuis plusieurs semaines : le bruit courait que la Banque nationale suisse s'apprêtait à relever son plancher de 1,2000, pour endiguer les flux du fait de la monétisation de la dette qui pointe à l'horizon. Avec la réunion de la BNS ce jeudi, le moment ne pouvait être mieux choisi pour un changement du plancher.

Hors d'Europe, la Réserve fédérale et la Banque centrale de Nouvelle-Zélande doivent tenir leurs réunions respectives jeudi et mercredi (voir ci-dessous). Nous aurons aussi des données intéressantes sur le marché du travail et les consommateurs aux États-Unis cette semaine, bien que leur arrivée soit postérieure à la réunion de la Fed. Seule façon de générer une incidence importante : le cas où la Fed décide de ne pas mettre en œuvre un QE3, et retarde sa décision jusqu'à la réunion de politique monétaire du mois d'octobre

Mercredi 12/09 / / 08h00 GMT : EUR le Tribunal constitutionnel allemand annonce sa décision sur le MES

Le fonds de sauvetage européen est-il légal ? Après avoir entendu les arguments à la mi-juillet, le Tribunal constitutionnel allemand s'apprête à annoncer sa décision sur le Mécanisme européen de stabilité (MES) riche de 500 milliards d'euros, ce mercredi. Après la ratification le 29 juin par majorité des deux tiers dans les deux chambres du Parlement, certains législateurs inquiets avaient déposé une injonction car selon eux, les mesures de sauvetage retirent un pouvoir de décision à l'Allemagne, au profit du corps supranational européen.

Au bout du compte, le MES sera probablement ratifié, et non pas rejeté. Mais ce sont les détails, au sein même de la décision (les juges estiment-ils que le MES est proche d'aller à l'encontre de la loi fondamentale ? Si oui, à quel degré ?) qui s'avèreront cruciaux. Si l'avis des juges est que la participation allemande dans la zone euro est à ses limites, leur décision représenterait un obstacle sérieux pour les solutions futures, puisque l'Allemagne serait forcée de s'engager dans une position d'austérité plus ferme. Et sans implication des États du coeur de l'Europe pour soutenir le fonds de sauvetage, la région sera dans une situation désespérée si les finances s'effondrent en Italie et en Espagne. Il va sans dire qu'un rejet complet serait le pire des scénarios, et serait extrêmement négatif pour l'euro. Les paires clés à surveiller sont l'EURCHF, l'EURJPY et l'EURUSD.

Mercredi 12/09 / / 21h00 GMT : NZD Décision de la Banque centrale de Nouvelle Zélande à propos des taux

La Banque centrale de Nouvelle-Zélande se réunira mercredi, certainement pour décider de maintenir son taux directeur à 2,50%, selon un sondage Bloomberg News. Les conditions économiques ont été neutres ou en amélioration en Nouvelle-Zélande, mais sachant que le pays est si fortement exposé à la fois aux situations asiatiques et européennes, l'économie néo-zélandaise se trouve souvent influencée par des forces externes échappant à son contrôle : en Asie, le ralentissement de la croissance chinoise met à mal les échanges commerciaux de la nouvelle-Zélande avec la Chine et l'Australie (dont la croissance est liée elle aussi à la Chine). En Europe, l'effet combiné de la baisse de croissance et des difficultés du secteur financier freine là encore l'économie néo-zélandaise.

Mais ces préoccupations diminuant à court terme, il n'y a qu'une faible chance de changement du taux directeur. Selon les OIS du Credit Suisse, il y a une probabilité de 15,0% de baisse de taux à hauteur de 25,0 points de base, et seulement 4,0 points de base de baisses sont prévues au cours des 12 prochains mois. Par conséquent, nous pensons que le dollar néo-zélandais est relativement stable à l'heure de cette annonce, même si une aggravation des inquiétudes liées à la Chine pourraient conduire à des évolutions baissières des cours à court terme. Les paires clés à surveiller sont NZDJPY et NZDUSD.

Jeudi 13/09 // 07h30 GMT : CHF Décision de la Banque nationale suisse à propos des taux

La Banque nationale suisse maintiendra sans doute son taux d'intérêt directeur inchangé à 0,00% cette semaine, mais selon nous, la question n'est pas là. Au lieu de cela, nous sommes curieux d'en savoir plus à propos de la possibilité d'une modification du plancher du taux de change de l'EURCHF ; rappelons qu'il est resté à 1,2000 au cours de l'année qui s'est écoulée, nous fêtons bel et bien le premier anniversaire de la mise en place de ce plancher (qui a coïncidé avec un sommet de l'or, ironie du sort). Les rumeurs allaient bon train la semaine dernière, semblant indiquer que la BNS prévoyait un passage à 1,2200, et déclenchant un vif mouvement haussier à la fois de l'EURCHF et de l'USDCHF. Si la BNS doit agir, elle doit le faire maintenant : la BCE est en train de dérouler un important programme d'achat d'obligations qui peut être assimilé à une monétisation de la dette, ce qui pèsera sur le plancher de l'EURCHF. S'il n'y a aucune augmentation du plancher, le franc suisse devrait se renforcer. Les paires clés à surveiller sont l'EURCHF et l'USDCHF.

Jeudi 13/09 // 12h30 GMT : USD Décision du FOMC à propos des taux

Le procès-verbal qui a suivi la réunion de la Réserve fédérale du 31 juillet au 1er août a suggéré qu'un nouveau cycle de QE était à venir, et que si la reprise économique aux États-Unis continuait à évoluer à vitesse de décrochage, la Réserve fédérale lancerait une nouvelle série de mesures accommodantes. Les remarques du président Ben Bernanke au congrès économique de Jackson Hole ont défendu les mesures politiques exceptionnelles (au-delà des simples décisions sur les taux), mais elle avaient révélé un manque évident de conviction vis-à-vis de nouvelles mesures de ce type : une baisse des effets a en effet été notée. Plus récemment, les chiffres décourageants du marché du travail pour août ont certainement poussé la Fed à agir à nouveau. Mais sous quelle forme ces actions se manifesteront-elles ?

À la lumière des récents développements, nous ne croyons toujours pas que le "New QE" évoqué dans le procès-verbal de la Fed soit nécessairement un "QE3", ou un programme d'achat d'obligations visant une baisse des rendements. De même, nous ne croyons pas non plus que ce "New QE" soit nécessairement un programme d'achat d'actifs de grande envergure (dit LSAP) visant les titres adossés à des crédits mobiliers (TACM) ou les titres hypothécaires (TACH), comme le QE1.

En fait, nous pensons qu'il est possible que le Nouveau QE pourrait être un programme pour aider les consommateurs d'une manière plus directe pour aider à la reprise; il est clair qu'en dépit de taux d'emprunt immobilier à des plus bas records, le marché de l'immobilier n'a toujours pas retrouvé sa santé. Toute forme d'aide au marché de l'immobilier serait logique pour un certain nombre de raisons. Cela fournirait une idée de relance innovante, que de nombreuses personnes veulent voir, et cela restaurerait la crédibilité de la Reserve Fédérale, comme cela montrerait qu'il y a un certain nombre de mesures qui pourraient être prises pour aider l'économie américaines, pas seulement le LSAP ou une monétisation de la dette.

L'idée est simple : faire que les consommateurs aient plus de revenus disponibles, et la croissance se renforcera (la consommation représente presque 75% des chiffres apparents de la croissance actuellement aux États-Unis). Si la Reserve fédérale ne met pas en place un QE3 similaire aux QE1 et QE2, alors elle pourra utiliser cette mesure à un moment plus crucial, par exemple si les rendements commencent à s'envoler. Cela correspond bien à l'idée du "ravin fiscal" à venir, qui pourrait très bien faire augmenter les rendements. Dans cette mesure, si les rendements augmentent au début de l'année, un QE3 pourrait alors être mis en place pour contibuer à protéger l'économie.

Si un QE3 est annoncé, nous devrions nous attendre à ce que le Dollar US soit fortement en baisse, en particulier contre l'Euro et le Yen japonais. Cependant, si un nouveau type de QE qui n'a pas d'influence sur la courbe des rendements est annoncé, le Dollar US pourrait alors augmenter. Les paires clés à observer sont l'EURUSD et l'USDJPY.

Vendredi 14/09 // 12h30 GMT : USD Chiffres avancés des ventes au détail (AOU)

L'économie américaine a présenté des données faibles au cours des dernières semaines, et le rapport prévisionnel des ventes au détail pour août ne semble pas devoir changer les choses. Selon une enquête Bloomberg News, les ventes devraient avoir progressé de +0.8% le mois dernier, après avoir augmenté à la même vitesse en juillet. La croissance des ventes avait fait son meilleur chiffre à 1.0% en février, puis a baissé chaque mois entre février et juillet. Compte tenu des attentes de plus en plus fortes concernant de nouvelles mesures de relance de la part de la Réserve fédérale, il est probable qu'un mauvais chiffre déclenche une poussée d'appétit pour le risque, suivie d'une liquidation du dollar US. Si le chiffre est supérieur aux attentes, attendez-vous à ce que le dollar reste stable ou augmente ses gains. Quoi qu'il en soit, l'impact de cette publication sera sans doute limité ce mois-ci, sachant qu'elle sera précédée d'un jour par la réunion de la Fed. La paire clé à surveiller est l'USDJPY.

Probabilités de hausse des taux / Attentes base/points

Fed_Meeting_on_Thursday_Headlines_Another_Important_Week_body_Picture_1.png, La réunion de la Fed jeudi domine cette nouvelle semaine importante

Voyez le calendrier DailyFX pour une liste complète, les horaires et les consensus des prévisions pour les chiffres à venir des indicateurs économiques.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.