Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • À venir : 🇳🇿 NZD New Zealand Half-Year Fiscal, Economic Update prévu à 00:00 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-11
  • 🇦🇺 AUD - Confiance des consommateurs selon Westpac (DÉC), Réel : -1.9% Consensus : N/A Précédent : 4.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-10
  • À venir : 🇦🇺 AUD - Confiance des consommateurs selon Westpac (DÉC) prévu à 23:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : 4.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-10
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇭CHF : 0,36 % 🇪🇺EUR : 0,27 % 🇬🇧GBP : 0,08 % 🇳🇿NZD : -0,06 % 🇯🇵JPY : -0,17 % 🇦🇺AUD : -0,18 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/wsg1icxDuZ
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,39 % Or : 0,20 % Pétrole WTI : -0,21 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/wgIQ87ceBY
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/qw1IxHbLdi
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : 0,01 % Dax 30 : 0,01 % Dow Jones : 0,01 % CAC 40 : -0,02 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/eDoFJ5sDAE
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,39 % Or : 0,23 % Pétrole WTI : 0,02 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/A6HaWP8MtM
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/ejhuXsFJOP
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,09 % CAC 40 : 0,09 % S&P 500 : -0,01 % Dow Jones : -0,02 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/9J4lf33TQi
La livre sterling est en danger alors que M.Bernanke déçoit et que la crise de l'euro s'intensifie

La livre sterling est en danger alors que M.Bernanke déçoit et que la crise de l'euro s'intensifie

2012-08-25 03:34:00
Ilya Spivak, Stratégiste Devises senior
Share:
British_Pound_at_Risk_as_Bernanke_Disappoints_body_Picture_1.png, La livre sterling est en danger alors que M.Bernanke déçoit et que la crise de l'euro s'intensifie

Prévisions fondamentales pour la livre sterling : baissières

  • Le rallye de la livre sterling rencontre une résistance à 1.59 contre le dollar US
  • La livre est à ses niveaux les plus extrêmes depuis plusieurs mois selon le Speculative Sentiment Index
  • Le PIB britannique au T2 révisé révèle une chute légèrement moins importante
  • Les prêts immobiliers au Royaume-Uni en légère hausse par rapport à leur plus bas niveau depuis 3.5 ans

L'agenda économique national, réduit à l'essentiel, laisse la livre sterling à la merci des grands thèmes du marché, plaçant au centre de l'attention les perspectives de croissance économique mondiale et l'infection de la crise des dettes en zone euro. La livre reste ancrée à l'appétit pour le risque, et le taux de change de référence, celui de la paire GBPUSD, continue de présenter une solide corrélation avec l'indice boursier MSCI mondial. Avec ces éléments à l'esprit, la monnaie britannique pourrait se retrouver sous pression, alors que les marchés perdent patience face aux efforts léthargiques de lutte contre la crise des officiels de l'UE et que les espoirs de nouvelles mesures de relance de la Fed ont été temporisés, ce qui nous pousse vers un environnement défavorable au risque.

En ce qui concerne la croissance, tous les regards se fixeront sur l'ouverture du symposium économique de Jackson Hole vendredi, et sur l'allocution du président de la Fed Ben Bernanke. Le numéro un de la banque centrale avait profité de ce congrès pour annoncer le programme QE2 en 2010, et les traders émettent l'hypothèse de l'émergence d'une troisième série d'achats d'actifs cette année. La semaine dernière, le procès-verbal de la réunion d'août du FOMC, fort prudent, a alimenté les paris en faveur de nouvelles accommodations imminentes, mais les commentaires du président de la Fed de St. Louis, James Bullard (qui a fait peu de cas de ce procès-verbal) ont rapidement refroidi l'enthousiasme des partisans de la prudence. M. Bullard a en effet déclaré que le procès-verbal était périmé, et ne tenait pas compte de l'amélioration des données économiques américaines observée en juillet et août, suggérant que la Fed n'estime peut-être pas que le paysage actuel justifie une relance des achats d'actifs. Les données américaines de première importance révélées en fin de semaine ont en effet battu les prévisions, ce qui semble conforter la position de M. Bullard.

Confrontés à ces indices contradictoires, les traders suivront avec attention la série de données relatives dans le secteur manufacturier la semaine prochaine, en provenance des Réserve fédérales de Dallas, Richmond, Kansas City et Chicago ; ces chiffres jetteront les bases du discours de M. Bernanke. Le Livre beige de la Fed (étude des conditions économiques régionales) et la publication de la confiance des consommateurs pour le mois d'août seront eux aussi examinés de près par les investisseurs. Au final, un virage sans équivoque vers un QE3 semble peu probable. Les prévisions à moyen terme relatives à l'inflation restent raisonnablement proches de l'objectif de la Fed (2%), et le coût de l'emprunt est considérablement plus faible qu'à l'époque où le QE2 était apparu, alors que les rendements des bons du Trésor sont tout proches de leurs plus bas record. Les données économiques américaines ont également révélé des performances en amélioration constante par rapport aux prévisions depuis la mi-juillet, laissant penser que le besoin de nouvelles mesures de soutien n'est pas si urgent. Cela signifie que la Fed devrait réserver le QE3 pour plus tard, en tant qu'outil important de son arsenal dans l'éventualité où le fiasco européen déclenche un nouvel étranglement du crédit similaire aux conséquences de la faillite de Lehman Brothers en 2008.

Passons à la zone euro : les développements décevants de la semaine dernière à propos de la Grèce et les nouveaux piétinements de la BCE quant à son programme de soutien des marchés obligataires ont révélé l'intense frustration des investisseurs vis-à-vis de l'absence d'indications directionnelles (positives ou négatives) des officiels de la zone euro. Les marchés pourraient s'approcher d'un virage auquel les évolutions des cours forceraient une fois encore les décisions politiques, alors que l'aversion au risque émerge parmi les signes de nouvelles tergiversations. L'attention sera centrée sur la réunion entre les ministres des Finances allemand et français, l'examen officiel du programme de sauvetage UE/FMI pour le Portugal et les adjudications obligataires en Espagne et Italie (dont les rendements moyens et taux de soumissions satisfaites seront passés au crible, afin d'évaluer les tensions de financement). Avec bien peu d'évolutions à l'horizon, c'est une phase d'aversion au risque qui pourrait couver, pour punir les responsables officiels qui traînent les pieds. De façon importante, bien que l'on puisse s'attendre à ce qu'un tel environnement fasse souffrir la livre contre les valeurs refuges bien établies que sont le dollar US et le yen, la monnaie britannique pourrait bénéficier d'un soutien unique contre l'euro, alors que les flux régionaux de capitaux rechercheraient une alternative à la monnaie unique.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.