Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #AUDUSD #NZDUSD #forextrading https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/actualite_forex/2020/10/19/AUDUSD-NZDUSD-point-sur-les-devises-oceaniques-contre-dollar-.html
  • La porte-parole de la Maison Blanche se dit "prudemment optimiste" que Pelosi se dirige vers un accord sur le plan de soutien
  • #Nasdaq100 Test de l'oblique et rebond ...si nouveau test avec incursion < 11800, surveiller extension baissière dans la précédente zone de consolidation $NDX --> https://t.co/fJQFgD6t8g
  • Il indique que le RU est préparé à une sortie de "style australien" (règles de l'OMC) mais que ce n'est pas, là encore, son scénario préféré #Gove #Brexit https://t.co/Nh0b1t8thM
  • Royaume-Uni (Gove) Accuse l'UE de ne pas être sérieuse dans les discuss°, de ne pas accepter la souveraineté du RU, etc...mais indique qu'il reste 10 semaines avant fin période de transit° et qu'il ne préfère pas l'hypothèse du "no-deal" ("my preferred outcome is not no-deal")
  • RT @OFI_AM: REPLAY : "le plan de relance de européen aura t-il lieu ? dans le face à face ce matin notre CIO @mercadal_jm aux côté de @ABar…
  • 9ème séance consécutive de repli pour le Baltic Dry Index (indice prix/transport maritime de vrac sec) --> https://t.co/o24U9vJgQY
  • #BCE #Lagarde 590 milliards€ sur un programme total de 1350 milliards€ ont été déployés jusqu'à présent
  • L'argent se redresse Si revient chercher le top d'octobre à 25.5$, surveiller ext° haussière vers l'ancien support +l'oblique août/septembre #Silver #XAGUSD --> https://t.co/cfV0mW916T
  • #BCE (Holzmann / Autriche) -en s'appuyant sur les données disponibles à ce jour, je ne vois pas la nécessité d'accentuer le soutien monétaire -si la crise s'aggrave, alors il faudra penser à un nouveau soutien monétaire et budgétaire
Le dollar US se prépare quelques embardées avec les espoirs de relance avant les décisions de la BCE et de la Fed

Le dollar US se prépare quelques embardées avec les espoirs de relance avant les décisions de la BCE et de la Fed

2012-07-27 23:23:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
US_Dollar_in_for_a_Wild_Ride_as_Stimulus_Hopes_Pumped_Before_ECB_Fed_body_Picture_5.png, Le dollar US se prépare quelques embardées avec les espoirs de relance avant les décisions de la BCE et de la Fed

Prévision fondamentale pour le dollar américain : Neutre

  • L'économie américaine ralentit de 1.5%, le marché pris une nouvelle fois dans les espoirs de relance
  • Les spéculations selon lesquelles M.Draghi de la BCE pourrait faire passer le combat contre la crise au niveau supérieur alimentent l'appétit du risque au détriment du dollar
  • Le récent renversement du dollar US est-il un signe de tendance durable ?

Ce qui avait commencé comme un mouvement d'aversion au risque poussé par les fondamentaux la semaine dernière (conséquences haussières pour le dollar, valeur refuge) s'est transformé en un rebond du sentiment des investisseurs, soutenu par les espoirs de relance. Il s'agit là d'un thème familier pour les traders de dollar, et pour les marchés en général. Lorsque les fondamentaux sous-jacents commencent à s'enraciner, les responsables politiques réagissent pour empêcher une possible poussée de volatilité, liée à des désendettements spéculatifs et cause potentielle d'une dislocation du crédit et du financement (en d'autres termes : une crise financière). C'est le combat d'une force irrésistible et d'un objet immuable, entre la réalité économique et l'engagement des officiels contre un effondrement (du point de vue des marchés de capitaux). Voilà qui devrait être une source de volatilité considérable la semaine prochaine, alors que nous attendons les décisions de la Fed et de la BCE à propos de leurs taux respectifs (sans oublier le rapport NFP américain). Les attentes seront fortes, mais une déception pourrait s'avérer désastreuse.

La préoccupation numéro un pour le dollar la semaine prochaine sera la série de réunions de politique monétaire. Alors que les traders de dollar doivent faire appel aux tendances de l'appétit du risque, l'équilibre spéculatif avant les décisions politiques sera tout aussi important que les résultats eux-mêmes, tout du moins pour les évolutions des cours en première moitié de semaine. Comme nous avons pu le constater en fin de semaine dernière, les attentes sont très fortes, et tournées vers une nouvelle série de mesures de soutien de la part des plus grandes banques centrales du monde (ce qui ferait d'elles sans doute les plus grands acheteurs sur un marché dont la participation est faible). Il existe un dilemne inhérent à cette dépendance de l'optimisme des marchés de capitaux vis-à-vis des banques centrales ; alors que le paysage fondamental reste inchangé ou se dégrade, les efforts de relance doivent gagner en importance à chaque série. Finalement, la réalisation que le soutien finira par se tarir et devra être retiré frappera les marchés. Il reste à espérer que les marchés seront à même de se tenir debout seuls à ce moment, pour compenser cette disparition.

En premier lieu, nous aurons l'annonce de la Réserve fédérale mercredi. Nous avons pu observer des spéculations considérables à propos d'une escalade des efforts de la plus grande banque centrale du monde. Sachant que le FOMC a annoncé l'extension de son programme "Opération Twist" (276 Mds $) lors de la dernière réunion et que le PIB T2 est resté relativement stable à 1.5% (chiffre annualisé) comme l'ont montré les données de vendredi, la pression interne en faveur d'un tel mouvement est relativement modeste. Une action préemptive est toujours possible, et un effort de stabilisation des crises mondiales avant qu'elles ne deviennent des problèmes sérieux pour les États-Unis (la crise en zone euro, par exemple) ne peut pas être exclu. Toutefois, de nombreux officiels de la Fed ont exprimé leur réticence face à une nouvelle expansion du programme, et même les partisans de la prudence ont commencé à admettre que de nouvelles mesures de relance n'auraient certainement qu'un impact limité. Par conséquent, même si une action devait se matérialiser, elle pourrait être jugée par ses limitations autant que par le soutien qu'elle apporterait. Bien sûr, un maintien pourrait réduire les espoirs spéculatifs à court terme.

Même si la Fed a été plus active et certainement plus efficace dans ses efforts de stimulation, le marché est sans doute plus concentré sur les prochaines actions de la BCE. Le marché réalise que les ennuis financiers de la zone euro représentent le risque général le plus important auquel le système global est confronté. Non seulement le ralentissement observé dans la plus grande économie collective du monde pèse d'un poids significatif, mais les problèmes de financement représentent une menace peut-être aussi considérable que les valeurs basées sur agences et hypothèques en 2008. À la fin de la semaine dernière, le S&P 500 et le Dow ont été poussés vers leurs plus hauts niveaux depuis plusieurs mois, tandis que l'EURUSD parvenait à clôturer à nouveau au-dessus des 1.2300 suites aux espoirs selon lesquels le président de la BCE M.Draghi était prêt à passer au combat contre la crise à un niveau supérieur, en relançant les achats d'obligations, les baisses de taux et/ou d'autres programmes de liquidité à long terme (LTRO). Il existe des raisons sérieuses de douter d'une implication immédiate (comme des engagements pris par le passé, invoquant le mandat de la banque centrale et le financement de la dette gouvernementale, le besoin d'une approbation simultanée pour que le MSE puisse procéder à des achats d'obligations, et le fait que tout cela ne soit finalement qu'autant de rustines et non des solutions structurelles).

Ainsi, si la Fed et la BCE déçoivent la semaine prochaine, les marchés pourraient avoir de sérieux ennuis. Les fondamentaux sous-jacents ont présenté un affaiblissement ces dernières semaines, et la confiance accordée aux actifs en difficulté a clairement baissé. S'il devient apparent que seuls des aléas de morale maintiennent les marchés dans l'optimisme, la reprise observée la semaine dernière pourrait n'ajouter qu'un sursaut de volatilité à l'effondrement inévitable des intérêts spéculatifs. Il nous faudra observer attentivement comment le puzzle évolue mercredi et jeudi, mais le marché pourra très vite comparer les espoirs et la réalité après les réunions, avec le rapport NFP de juillet vendredi. Et restons ouverts à tous les scénarios : l'évènement "kurtosis" serait un effort coordonné, avec des programmes de grande envergure. – JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.