Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Dollar US : le cap de la semaine prochaine sera-t-il défini par l'EURUSD ou l'AUDUSD ?

Dollar US : le cap de la semaine prochaine sera-t-il défini par l'EURUSD ou l'AUDUSD ?

2012-07-21 03:29:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
US_Dollar_Will_EURUSD_or_AUDUSD_Define_Our_Bearing_Next_Week_body_Picture_5.png, Dollar US : le cap de la semaine prochaine sera-t-il défini par l'EURUSD ou l'AUDUSD ?

Prévision fondamentale pour le dollar américain : haussier

  • Le président de la Fed, M.Bernanke, refuse de céder aux espoirs de QE3 lors de ses déclarations
  • Le FMI maintient les prévisions de croissance américaine pour 2012 à 2.0%, d'autres sont revues à la baisse
  • Le dollar US est à des niveaux techniques déterminants face à ses benchmarks

Le dollar a été mis à mal la semaine passée, mais a terminé la journée de vendredi avec un répit qui lui a permis de reprendre son souffle. Avant le rallye de 0.46% affiché vendredi par le Dollar Index Dow Jones FXCM (symbole = USDollar) (qui représente de façon notable la progression la plus importante depuis le bond impressionnant du 21 juin), la monnaie de référence avait subi une baisse étalée sur cinq jours. Il s'agit là de la baisse la plus persistante de l'indice depuis début avril, et selon certains systèmes de mesure, de sa chute la plus accablante depuis novembre dernier. Le renversement de dernière minute a constitué un signe bienvenu pour le billet vert, mais ce simple mouvement ne suffit pas à garantir une tendance. Pour ce faire (que la tendance soit haussière ou baissière), il nous faudrait observer une poussée fondamentale, qui inciterait à l'action et maintiendrait la conviction.

Il existe plusieurs catalyseurs fondamentaux potentiels à même d'offrir au billet vert des indications de direction au cours de la semaine à venir, mais leur influence sera variable en termes de volatilité à court terme et de contribution à l'établissement d'un momentum durable. Catalyseur le plus immédiat à prendre en considération en début de semaine : le destin de l'EURUSD. Compte tenu de son statut de paire la plus liquide du monde, les progrès réalisés au niveau de ce taux de change spécifique peuvent très facilement se propager au reste des majeures basées sur le dollar. Voilà qui promet donc une ouverture tendue pour la prochaine semaine de trading, alors que la paire a clôturé vendredi à son plus bas niveau depuis deux ans, et se retrouve au seuil d'une nouvelle phase de vente agressive. Il n'est pas nécessaire d'être un trader technique pour apprécier le poids significatif du point central du range historique de l'EURUSD, à 1.2135.

Toutefois, l'euro ne s'écroulera pas simplement parce qu'il est à proximité d'un niveau significatif. Le regain des préoccupations à propos des soucis financiers de la région a empêché la monnaie unique de profiter véritablement d'un rebond du risque apparu la semaine dernière, et a déclenché l'important mouvement de baisse observé vendredi. Il existe bien des catalyseurs pour la crise de la zone euro ; mais pour passer à la prochaine phase, il nous faudrait observer une escalade, et peut-être une menace plus claire de pandémie globale. La semaine dernière, le vote visant à finaliser le sauvetage de l'Espagne n'a pas vraiment apporté de soulagement, alors que le marché se concentrait plutôt sur les déficiences de cet effort, le manque de clarté entourant les éléments les plus importants de l'agenda (l'utilisation du MSE pour aider directement les banques et gouvernements en difficulté) et les annonces de nouveaux problèmes au niveau souverain (demande d'aide de Valence). Le sentiment entourant la crise de l'euro est en grande partie le produit des attentes et des points d'attention du marché. Ainsi, si les investisseurs cherchent une raison de vendre l'euro (et donc d'acheter du dollar), il la trouveront.

Autre aspect critique de l'attention portée à la crise de l'euro : sa capacité potentielle à attiser les tendances générales du risque. La hausse agitée mais persistante des marchés actions américains (mon instrument de mesure favori de l'appétit pour le risque) depuis le plus bas établi début juin joue en défaveur du dollar, monnaie refuge numéro un. La session des bénéfices T2 n'a pas agi en tant que déclencheur, ni pour un retour de la confiance ni pour sa chute, alors que les investisseurs surveillent à la fois les surprises BPA (haussières) et les tendances de la croissance des chiffres d'affaires (baissières). Compte tenu du statut actuel des tensions financières dans la zone euro, de la diminution des prévisions de croissance globale et des taux de rendement à des plus bas historiques, il n'en faudrait pas beaucoup pour déclencher une véritable phase de crainte.

Lorsque nous mesurons le "risque", nous devons garder à l'esprit deux considérations. Un choc initial pourrait contribuer à pousser l'EURUSD vers sa cassure critique, et transformer la dérive passive vers les actifs favorisés par le risque ; mais pour construire une tendance haussière du billet vert, une poussée cohérente d'aversion au risque est nécessaire. C'est ce type de mouvement qui commence à provoquer un renversement significatif du rallye de 850 pips de l'AUDUSD au cours des derniers mois. Il serait alors visible sur l'ensemble du marché, et ferait jouer des corrélations qui sans lui ne reflètent que le sentiment des investisseurs. Alors que les mesures de volatilité implicite (mesures de volatilité attendue et du risque, via les primes d'assurance options) pour les marchés actions et FX sont soit proches soit directement à des plus bas qui n'avaient pas été observés depuis 2007, il est clair que les marchés sont dangereusement inconscients des risques tangibles auxquels les systèmes financiers et les économies sont confrontés.

Complication possible à la hausse de la peur à court terme : la mauvaise habitude qu'a le marché d'attendre l'évènement fondamental suivant plutôt que de s'adapter a ce qui s'est déjà déroulé. Vendredi, nous aurons le chiffre du PIB américain T2 ; la probabilité est faible qu'il représente une surprise haussière ; mais les acteurs du marché se sont déjà tournés les pouces pour moins que cela. Bien plus influent : l'espoir d'un QE3, presque omnipotent. La Fed et M.Bernanke n'ont rien cédé sur ce front, et cette option ne sera sans doute pas réexaminée avant fin août (lors du Jackson Hole Symposium). - JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.