Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #DowJones : Retour sur la borne basse du canal pour venir combler le gap laissé ouvert. Le véritable risque serait une incursion sous les 26 680 points (double top). $DJIA https://t.co/giz09ZzekG
  • Chères lectrices, chers lecteurs Retrouvez-moi le mardi 27 octobre à 18h00 pour un webinaire sur les élections américaines de 2020 afin de discuter des impacts à venir sur les marchés boursiers. 👉 Voici le lien d'inscription : https://t.co/G1vThOo1YE https://t.co/7NAhvqiKSE
  • Ces mesures se focaliseraient sur la fermeture des bars, restaurants et interdiction des évènements. Maintien des crèches et des écoles sauf dans les régions où le taux d'infection est très élevé (Bild via RTRS)
  • D'après Bild, l'Allemagne envisagerait un confinement "light" pour lutter contre le Covid-19, de nouvelles mesures seront discutées mercredi (via RTRS)
  • Quelques commentaires sur la séance --> https://t.co/atNZ1SXJTF
  • Pas de ruée sur le yen ou le franc suisse malgré le risk-off sur les places mondiales Le dollar joue un peu le rôle de devise "refuge" aujourd'hui Dollar Index (DXY) --> https://t.co/5L5ibEJo9C
  • "Quand tu grimpes sans raison, tu retombes pour de bonnes raisons" (copyright ;) https://t.co/rieiya3GEB
  • Selon Donald Trump la situation face au covid devrait s'améliorer directement après les élections (dans les médias) Toute cette histoire serait uniquement pour faire tomber Mr le Président Trump alors ? :D “It’s going to disappear. One day, like a miracle, it will disappear.” https://t.co/NmiD8KB0Kh
  • Volatilité du Nasdaq100 = +11% Nasdaq100 --> https://t.co/xWYqwt10Jn
  • Kudlow (Maison Blanche) Il reste plusieurs parties dans le plan de soutien économique de N. Pelosi que D. Trump ne pourra pas accepter
Le dollar australien en baisse à cause de la baisse de l'optimisme de l'UE et du risque de baisse de taux de la RBA

Le dollar australien en baisse à cause de la baisse de l'optimisme de l'UE et du risque de baisse de taux de la RBA

2012-06-30 02:36:00
Ilya Spivak, Head Strategist, APAC
Share:
Australian_Dollar_to_Fall_on_Fading_EU_Optimism_RBA_Rate_Cut_Risk_body_Picture_5.png, Le dollar australien en baisse à cause de la baisse de l'optimisme de l'UE et du risque de baisse de taux de la RBA

Prévision du dollar australien au vu des fondamentaux: Baissier

  • Le dollar australien fait une surperformance alors que l'UE dévoile ses efforts pour combattre la crise
  • Le positionnement des futures suggère que les niveaux extrêmes du dollar australien sont en train d'être mis à terme
  • Les prix des marchés actions restent le moteur le plus important du dollar australien

Le dollar australien a fait une surperformance la semaine dernière, en progressant de 1.7% contre son équivalent américain dans le cadre d'une augmentation de l'appétit du risque après que les leaders de l'UE ont fourni une réponse forte contre toute attente à la crise des banques et de la dette de la région. Les officiels se sont mis d'accord pour créer un programme de supervision commune des banques qui doit être mis en place avant la fin de l'année. Une fois qu'il est opérationnel, les fonds de sauvetage FESF/ESM auront l'autorité de recapitaliser les banques directement sans faire passer les fonds par les gouvernements des états membres (ce qui augmente autrement les niveaux de la dette souveraine). Les conditions du sauvetage des banques espagnoles seront aussi changées de telle manière que les fonds du FESF/ESM n'auront pas un statut prioritaire. Ils auraient été prioritaires pour être payés avant les autres créditeurs du pays dans le cas d'une faillite et d'une restructuration (ce qui découragerait les achats d'obligations espagnoles, et ferait progresser les coûts d'emprunt).

La semaine à venir sera sans doute beaucoup plus difficile. Les attentes des investisseurs pour le sommet de l'UE étaient exceptionnellement limitées, il n'a donc pas été difficile de les dépasser. De plus, les mesures prises ne changent pas beaucoup la situation à court terme qui dominait avant le sommet. En effet, l'Espagne obtiendra toujours son sauvetage bancaire qui passera par le canal souverain, ce qui augmentera la taille des obligations du gouvernement. Le niveau pouvoir donne aux fonds FESF/ESM qui pourront financer directement les banques ne sera pas mis en place avant la fin de l'année, et seulement si les négociations sur l'union bancaire continuent comme prévues. Cela veut dire que la région n'a pas de meilleures protections contre les inquiétudes souveraines qu'auparavant pour au moins six mois.

Finalement, les sommes disponibles pour le FESF n'ont pas augmenté, ce qui veut dire qu'il devra emprunter sur les marchés si on faisait appel à lui pour remplir ses nouvelles responsabilités. Le fond peut en ce moment emprunter à 2.75 % pendant 10 ans, ce qui est une grande amélioration par rapport au 6.33 % de l'Espagne et au 5.82 % de l'Italie sur la même période de temps. Les marchés ne sont sans doute pourtant pas insensibles aux nouveaux risques de crédit auxquels est confronté le fond par rapport à ses nouvelles responsabilités et demanderont sans doute un taux plus important assez rapidement. Si le FESF doit lui-même faire face à l'augmentation des coûts d'emprunt, les gouvernements devront fournir beaucoup plus de liquidité pour tout le programme ou l'accord entier sera mis à mal. D'autre part, cela ouvre la porte à un changement de direction des marchés financiers alors que l'on digère les détails des décisions des leaders de l'UE, avec une inversion de l'augmentation de l'appétit du risque et une baisse du dollar australien lié au sentiment avec les prix des marchés actions.

Les pressions baissières pourraient être amplifiées si la Banque Centrale australienne décide d'une nouvelle baisse des taux d'intérêt lors de la réunion de politique monétaire de la semaine prochaine. Les prévisions des économistes indiquent que Glenn Stevens et ses collègues vont maintenir le taux d'emprunt de référence à 3.5 % pour l'instant. Les prévisions intégrées des investisseurs correspondent à cette analyse, indiquant seulement une probabilité de 16 % d'une autre baisse de 25bps (selon les données rassemblées par Crédit Suisse). Cela laisse la porte ouverte à de fortes pressions à la vente si une surprise statu quo se produit. Une baisse plus importante des prévisions économiques de l'Australie par l'entremise d'une baisse de la demande pour les exportations suggère que la RBA a de l'espace pour agir. Les données économiques qui suivent la performance de la Chine - le marché à l'exportation principal de l'Australie - et celle de la région Asie Pacifique qui est sortie depuis la réunion de juin de la banque centrale ont aussi en baisse, ce qui veut dire que les prévisions pour les matières premières de l'Australie en Asie vont rester faibles alors que les exportateurs de la région font face à une baisse de la demande dans un marché en difficulté de l'autre côté de l'océan.-IS

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.