Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Et la deuxième partie :) https://t.co/s5vkgHCbl1
  • Replay du Face à Face ce matin sur @bfmbusiness @bfmpatrimoine https://t.co/HhFRLsjraK
  • Comme sur les autres indices, indécision sur le #DowJones ces derniers jours Si le marché casse le triangle par le bas + test 34500, peu de relais technique ensuite avant zone 34100/33750 $DJIA --> https://t.co/fofIQB2i2C
  • Pour le #CAC40 toujours le même enjeu à court terme Si ça lâche < 6600 pts, peu de relais technique ensuite avant 6450 (oblique) puis zone horizontale 6350/6400 $CAC --> https://t.co/rtJuYpk9IY
  • Pour l'agence de notation S&P, l'adoption du #Bitcoin comme monnaie légale par le #Salvador est "credit negative" Via RTRS --> https://t.co/tZKm2DraTH
  • Le #DAX fait de nouveau pression sur les 15600 pts En-dessous pas grand chose avant 15500 puis 15300 $DAX --> https://t.co/0ZZSWduzCF
  • BCE (Kazaks) -l'anticipation d'inflation de la BCE sera probablement révisée à la hausse ....le taux 10 ans allemand poursuit son redressement -0.50% il y a un mois -0.28% ce matin https://t.co/EMY9fJf4U2
  • RT @DeItaone: *Eurozone Aug CPI +0.4% on Month; +3.0% on Year *Eurozone Aug Core CPI +0.3% on Month; +1.6% on Year *Eurozone Aug CPI Ex-T…
  • #USDCHF #forex #forexsignals USD/CHF : S'attaque à une grosse résistance : plus haut de 5 mois et retracement Fibonacci https://t.co/BGwj9YrqhE
  • Je serai sur le plateau de @bfmbusiness dans @bfmpatrimoine à partir de 11h pour le Face à Face avec @StephaneDeo A tout à l'heure !
Les rallyes de l'euro devraient être vendus alors que les crises de la zone euro s’éternisent

Les rallyes de l'euro devraient être vendus alors que les crises de la zone euro s’éternisent

David Rodriguez, Head of Product
Euro_Rallies_Should_be_Sold_as_No_End_in_Sight_for_Euro_Zone_Crises_body_Picture_4.png, Les rallyes de l'euro devraient être vendus alors que les crises de la zone euro s’éternisent

Prévisions fondamentales pour l’Euro: Baissières

  • L'euro chute aux plus bas de 2012 alors que la panique domine le trade
  • Le sommet de l'UE ne fournit guère de répit, et les risques restent à la baisse
  • L'euro en danger manifeste de fortes baisses alors que les crises de la zone euro s'intensifient

L'euro a cassé considérablement plus bas contre le dollar US (symbole : USDOLLAR) alors qu'une panique manifeste des marchés financiers a vu les investisseurs fuir l'euro en faveur de la devise refuge US.

Il y avait un net sentiment de déjà vu alors que la Grèce continue de dominer les titres et les traders professionnels intègrent maintenant une probabilité non négligeable de la sortie de la Grèce de la zone euro. Les marchés n'évoluent pas en lignes droites, mais des sentiments si extrêmement baissiers vont probablement garder l'euro sous pression la semaine prochaine qui sera une semaine chargée.

Les crises de la dette européenne auront tous les yeux tournés vers les nouvelles venant de Grèce et la rhétorique officielle, et les données clés sur la croissance et les chiffres du chômage américains vont encore ajouter à la volatilité dans les jours à venir. La séance de vendredi nous a rappelé un aphorisme populaire pour l’investissement : “il n'a jamais un seul cafard dans la cuisine.” Les traders sont restés à l’écart, attendant les prochaines nouvelles venant de Grèce qui feraient bouger le marché, mais la plupart ont été pris par surprise par les nouvelles venant d’Espagne qui ont aidé à envoyer l'euro à de nouveaux plus bas.

La Catalogne—la communauté autonome d’Espagne la plus prospère et l'un des “Quatre moteurs pour l’Europe”—a demandé une aide financière au gouvernement central espagnol. Les Catalans, qui sont très fortement nationalistes, sont confrontés à des besoins de financement de €13mds pour l'année 2012, et il est facile de supposer qu'ils ont exploré de nombreuses autres options avant de demander l'aide du gouvernement central. Compte-tenu que l'Espagne, elle aussi, connait des besoins importants de financement et des coûts d'emprunt extrêmement élevés, le danger pour la quatrième économie européenne est clair. Un cafard n'est jamais seul dans la cuisine, et il est fortement probable que ce n'est pas la dernière fois que nous entendons parler des difficultés de financement espagnol.

Dans l'état des choses, l'euro devrait continuer de baisser contre la devise refuge américaine dans un contexte d'incertitude, mais l'économie américaine elle-même pourrait changer la dynamique du marché, la semaine prochaine nous apportant les rapports sur la croissance du produit intérieur brut et les données sur l'emploi non agricole. La première révision des chiffres du PIB du 1erT pourrait forcer la volatilité en cas de surprise majeure, et les chiffres du NFP US devraient déclencher encore plus de volatilité.

La question essentielle est de savoir si la Réserve fédérale américaine assouplira encore sa politique monétaire, face au ralentissement de la croissance du marché du travail national et aux difficultés des marchés financiers. A ce niveau, toute surprise de grande envergure dans les données NFP pourrait déclencher des mouvements majeurs non seulement du dollar américain, mais de l'ensemble du marché. Les trois premiers mois de l'année ont révélé des gains significatifs de l'emploi américain, alors qu'un climat étonnamment doux pour la saison ainsi que d'autres facteurs augmentaient la demande de main d'oeuvre. Cependant, les effets saisonniers s'équilibrent par définition au fil de l'année, et une chute de la croissance des emplois ne serait donc pas particulièrement surprenante. Une baisse substantielle pourrait néanmoins conduire à des appels en faveur d'une troisième vague d'assouplissement quantitatif (QE3) de la part de la Fed, et à une réponse similaire du marché.

Les tendances générales du marché sont claires, et l'incertitude générale privilégie un maintien des positions de "vente du risque" et "d'achat de la sécurité". Pour l'euro, cela signifie vendre les paires EURUSD et EURJPY, ainsi que dans une moindre mesure l'EURGBP. Les traders et les marchés en général restent extrêmement baissiers, et il existe peut-être un risque que le sentiment comme le positionnement soit trop extrême. Il y a donc une forte chance que nous observions un rallye de soulagement à court terme, mais il semble imprudent de spéculer sur ce petit rebond, au sein d'une vaste tendance baissière. Du point de vue fondamental et technique, et selon le sentiment, nous privilégions la vente en cas de rallye significatif sur l'euro. – DR

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.