Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • RT @Manu_Lechypre: En vrac, les stats folles du choc Covid-19 (6): - Le PIB mondial se contractera de 3,5% cette année... mais rebondira de…
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/fRIKnR6hI2
  • Briefing des marchés du 31 mars 2020 – 📰 : Actualités des marchés 📉 : #CAC #DAX #Dowjones 💵 : #Forex 🏅: #Gold ⛽️ : #Brent #Bitcoin Vidéo ici 👇 : https://t.co/bF1YwkMN68
  • Italie Cofindustria anticipe une chute du PIB de 6% en 2020 avant un rebond de 3.5% en 2021 --> https://t.co/amZb78PoVj
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 4,96 % Argent : -1,20 % Or : -1,35 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/9nWtkNHJHL
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇦CAD : -0,35 % 🇬🇧GBP : -0,57 % 🇨🇭CHF : -0,64 % 🇪🇺EUR : -0,69 % 🇳🇿NZD : -0,70 % 🇦🇺AUD : -0,82 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/lOUjreSihe
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 2,38 % CAC 40 : 1,18 % Dow Jones : 0,50 % S&P 500 : 0,44 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/Hbx6QLLy6C
  • #GBPJPY #AUDJPY #forex https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/actualite_forex/2020/03/31/GBPJPY-AUDJPY-La-baisse-du-yen-pourrait-etre-provisoire-.html
  • USD/JPY SENTIMENT CLIENT IG : Les traders sont l'achat USD/JPY pour la première fois depuis mars 24, 2020 09:00 GMT quand USD/JPY se négocié à 111,12. L'analyse contrarienne indique que USD/JPY faiblesse https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/chnawC6Epy
  • 🇪🇺 EUR - IPC de la zone euro (mensuel) (MARS P), Réel : 0.5% Consensus : 0.6% Précédent : 0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-03-31
Le dollar néo-zélandais sous la pression des tendances globales du risque

Le dollar néo-zélandais sous la pression des tendances globales du risque

2012-05-04 23:56:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
New_Zealand_Dollar_Under_Pressure_on_Global_Risk_Trends_body_Picture_5.png, Le dollar néo-zélandais sous la pression des tendances globales du risque

New_Zealand_Dollar_Under_Pressure_on_Global_Risk_Trends_body_Picture_6.png, Le dollar néo-zélandais sous la pression des tendances globales du risque

Perspectives principales pour le dollar néo-zélandais: baissières

  • Analyse des points d'entrée pour le prochain mouvement du kiwi
  • AUD et NZD : opportunités de cassure en cas de repli
  • Bond du dollar US après le rapport NFP, suite aux rumeurs concernant la zone euro

Le dollar néo-zélandais a eu une semaine déprimante, terminant bon dernier parmi les majeures en termes de performances globales. Il a ainsi perdu 3.79% face au numéro un, le yen. Le kiwi a aussi été particulièrement faible contre le dollar américain, la paire NZDUSD chutant de plus de 3.20%. Et même contre la pénultième monnaie, le dollar australien, le kiwi s'est déprécié de 0.54%, et ceci après la décision de la Banque centrale australienne de baisser son taux d'intérêt de référence de 50 points de base. En nous basant sur les performances du kiwi la semaine passée, et compte tenu de la légèreté de l'agenda économique et de la détérioration des tendances globales du risque, nous estimons que la monnaie néo-zélandaise poursuivra sa baisse au cours des cinq prochains jours.

Du côté des données attendues, notre attention se porte particulièrement sur la journée de jeudi, au cours de laquelle l'indice Business New Zealand des performances du secteur manufacturier sera publié. Même si aucune estimation n'est disponible, nous pouvons noter que le dernier chiffre de 54.5 étant en baisse par rapport à son prédécesseur, à 57.7, qui avait été le niveau le plus élevé depuis avril 2010 (58.3). Comme le soulignait la déclaration de politique monétaire de la Banque centrale de Nouvelle-Zélande qui accompagnait la décision de la dernière semaine d'avril à propos des taux, les officiels sont moins préoccupés par la croissance de l'économie néo-zélandaise que par la force du kiwi ; et en fait, si l'on en croit leurs commentaires, ils souhaitent un affaiblissement de la monnaie. Ceci étant dit, une nouvelle contraction du résultat PMI serait baissière pour le kiwi.

Qui plus est, la récente faiblesse du dollar néo-zélandais est très liée à la baisse de la croissance chinoise. Celle-ci a en effet porté un double coup au kiwi. D'une part, la Chine est le deuxième marché d'exportation pour la Nouvelle-Zélande (12.5% en 2011), et une chute de la demande de produits étrangers de la part des entreprises et des consommateurs chinois nuirait (et a déjà nui) aux producteurs néo-zélandais de biens comme de services. Cette influence négative est aussi visible dans le recul des fondamentaux de l'économie australienne, qui constitue le marché d'exportation numéro un de la Nouvelle-Zélande (23% en 2011). Ainsi, la faiblesse conjuguée de l'Australie et de la Chine pourrait être très défavorable à l'économie néo-zélandaise.

Autre source de difficultés pour le dollar néo-zélandais ces dernières semaines : la crise en zone euro. Le 6 février, Moody’s Investors Service avait déclaré que l'économie néo-zélandaise était l'une des "plus exposées" à cette crise, notant que son système bancaire (tout comme celui de l'Australie et de la Corée) était "plus vulnérable à une première série d'impacts en cas d'aggravation de la crise en zone euro que les autres systèmes de la région Asie Pacifique." En effet, depuis la mi-mars, lorsque la crise en zone euro a commencé à revenir à son point d'ébullition, les CDS néo-zélandais à 5 ans ont grimpé de presque 27%, passant de 65.98 à 83.64 à l'heure où nous écrivons cet article aujourd'hui. En cas de poursuite des problèmes en zone euro, combinée à un recul des perspectives de croissance en région Asie Pacifique, le dollar néo-zélandais restera sous pression ; et alors que nous nous dirigeons vers une semaine pour le moins tumultueuse en zone euro, les tendances globales du risque nous conduisent vers un affaiblissement fondamental du kiwi au cours de la semaine à venir. – CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.