Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • À venir : 🇪🇺 EUR ECB President Lagarde Attends Event in Brussels prévu à 18:30 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-20
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/qWjGyy3tPX
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,44 % Or : 0,22 % Argent : 0,22 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/mRSBeNMNSo
  • L'écart entre le $SPX et sa moyenne mobile à 200 séances a dépassé 10% la semaine dernière. Ce signal a généralement lieu au début d'un nouveau bull-market. Il est rare qu'il précède un marché baissier (exception à 1948, 1968 et 2000). https://t.co/VDqSMc7p4A
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇦CAD : 0,16 % 🇯🇵JPY : -0,03 % 🇦🇺AUD : -0,04 % 🇬🇧GBP : -0,08 % 🇨🇭CHF : -0,09 % 🇳🇿NZD : -0,13 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/Bg7g1DUZ1t
  • 🤷‍♂️ https://t.co/hWyBpf7bDc
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui CAC 40 : 0,11 % Dax 30 : 0,04 % Dow Jones : -0,03 % S&P 500 : -0,13 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/27tvhJlLQx
  • Plus haut depuis septembre pour les positions spéculatives sur l'euro Pas vraiment de signal technique haussier pour l'instant mais attention si retour > 1.1200$ (oblique + Fibo) #EURUSD vs #Positions --> https://t.co/DTjuKkIHCp
  • Toujours pas la grande forme pour le Baltic Dry Index (indice de prix du frêt maritime pour le vrac) --> https://t.co/58wWMnM3Hx
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/g54WiEkuUK
L'or vise la hausse suite aux paris d'inflation mais le flux des nouvelles sur la Grèce pourrait le plomber

L'or vise la hausse suite aux paris d'inflation mais le flux des nouvelles sur la Grèce pourrait le plomber

2012-02-25 06:08:00
Ilya Spivak, Stratégiste Devises senior
Share:
Gold_Aims_Higher_on_Inflation_Bets_but_Greece_News_Flow_Could_Weigh_body_Picture_5.png, L'or vise la hausse suite aux paris d'inflation mais le flux des nouvelles sur la Grèce pourrait le plomber

Gold_Aims_Higher_on_Inflation_Bets_but_Greece_News_Flow_Could_Weigh_body_GoldFeb24.jpg, L'or vise la hausse suite aux paris d'inflation mais le flux des nouvelles sur la Grèce pourrait le plomber

Prévision fondamentale pour l'or : Neutre

  • Les cours de l'or cassent la résistance, mettent le cap sur le chiffre de 1800$/l'once
  • Les corrélations laissent entendre que le dollar australien serait un indicateur témoin pour l'or

L'or a été tiraillé dans des directions opposées au cours des dernières semaines, par l'influence contradictoire des tendances de l'appétit du risque et des fondamentaux économiques. Tant que les craintes liées au risque souverain en zone euro tenaient le devant de la scène, l'or était confronté de facto à une pression vendeuse puisque la demande de valeurs refuges stimulait le dollar américain. Lorsque les officiels de l'UE ont fini par arriver à un accord sur le deuxième plan de sauvetage grec et que l'attention s'est à nouveau centrée sur les considérations de croissance économique, l'appétit du risque a repris, puisque le processus d'élimination de la menace d'étranglement imminent du crédit dans les cours a joué sur l'ensemble des marchés financiers. Cela s'est avéré favorable sur les deux fronts. Premièrement, cela a pesé sur le dollar américain ; deuxièmement, cela a stimulé les prévisions d'inflation puisque les traders ont évalué les conséquences d'une reprise dans le ton des données économiques contre les politiques monétaires particulièrement souples suivies par la plupart des principales banques centrales du monde. Une répétition de cette dynamique est probable au cours de la semaine à venir.

Du côté du sentiment de risque, la Grèce revient sur le devant de la scène alors que les décideurs politiques d'Athènes s'affairent afin de remplir une longue liste de conditions avant le sommet des dirigeants de l'UE qui démarrera jeudi, dans un effort visant à débloquer la première portion d'un plan de sauvetage de 130 milliards d'euros. L'heure tourne, surtout avec 14.5 milliards d'euros de dette qui arrivent à échéance et devront être reconduits le 20 mars. Si la Grèce ne parvient pas à obtenir un financement d'ici là, un défaut de paiement chaotique s'en suivra. Même si les craintes d'un tel résultat sont probablement trop montées en épingle étant donné la protection de 500 milliards d'euros offerte par la BCE aux banques européennes via son LTRO sur 3 ans, en décembre dernier, la nature même d'un défaut au sein du bloc monétaire, sans précédent, déclencherait certainement une vague d'aversion au risque réflexe. Cela signifie qu'au moins sur le court terme, l'émergence d'obstacles séparant la Grèce de l'aide promise a toutes les chances de profiter au dollar américain et de mettre les prix de l'or sous pression. Inutile de préciser qu'un financement plus ou moins sans anicroches de la Grèce conduirait à l'effet opposé.

Dans l'intervalle, le contexte fondamental semble relativement favorable. Les données économiques du G10 ont été supérieures aux prévisions, et ce de plus en plus depuis la mi-novembre, selon les données de Citigroup. Median prévoit que les publications de données clés en provenance des Etats-Unis, de la zone euro et de la Chine (soit les trois moteurs principaux de croissance mondiale) la semaine prochaine devraient une fois encore être solides. Un tel résultat devrait générer une hausse des prévisions concernant l'inflation, surtout si on le combine à une forte demande du second LTRO sur 3 ans qui se tiendra les 28 et 29 février. Même si le programme de la BCE diffère d'un assouplissement quantitatif direct tel que celui de la Fed, de la BOE ou de la BOJ, son objectif est très exactement le même : il cherche à baisser les coûts de l'emprunt en augmentant la masse de crédit grâce à des liquidités nouvellement créées. Et en effet, le montant du bilan de la BCE dépasse maintenant de loin celui de la Fed. Cela signifie qu'un LTRO important sera probablement considéré comme étant relativement négatif pour les actifs titres (ceux libellés en EUR), jouant en faveur de l'or, réserve de valeur alternative.

Les remous géopolitiques constituent un facteur inconnu. Les prix du pétrole s'enflamment, du fait d'un risque de plus en plus élevé alors que les craintes d'une perturbation de l'approvisionnement (liées à l'Iran) se multiplient. Les dernières nouvelles semblent indiquer que la Chine, l'Inde et le Japon (les trois plus gros acheteurs de brut iranien) s'apprêtent à réduire de façon substantielle leurs importations, suite à la pression occidentale. Téhéran, de plus en plus isolé, pourrait être tenté de répliquer, attisant les craintes d'une conflagration imminente, qui pourrait bloquer le détroit d'Ormuz, ligne maritime critique par laquelle transite près de 40% de l'approvisionnement mondial de brut transporté par mer. Un choc pétrolier (s'il se matérialisait) se révélerait sans doute favorable à l'or, amplifiant encore les prévisions d'inflation. – IS

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.