Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Tranquillement Amazon touche un plus bas de 2 semaines, avec un Nasdaq toujours à moins de 1% du top historique...à surveiller
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇳🇿NZD : 1,28 % 🇨🇭CHF : 0,31 % 🇯🇵JPY : 0,18 % 🇪🇺EUR : -0,02 % 🇦🇺AUD : -0,05 % 🇨🇦CAD : -0,16 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/TpCFIpZ2f2
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 1,06 % Pétrole WTI : 0,50 % Or : 0,43 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/awW6ecZlUk
  • « Very rapidly » ... https://t.co/a5rHJF75qv
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/avU4XZdTpJ
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,11 % CAC 40 : 0,03 % Dow Jones : -0,01 % S&P 500 : -0,01 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/T5VQGS7Le7
  • Via BBG —> https://t.co/e5UnHwHodX
  • https://t.co/YbGEzarqAu
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 1,22 % Or : 0,64 % Pétrole WTI : 0,10 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/e9sLUTS0vo
  • https://t.co/5r8igxWfWk
Les traders de l'euro perdent patience avec les promesses non tenues de la Grèce

Les traders de l'euro perdent patience avec les promesses non tenues de la Grèce

2012-02-11 06:19:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
Euro_Traders_Patience_Running_Thin_for_Broken_Greek_Promises_body_Picture_5.png, Les traders de l'euro perdent patience avec les promesses non tenues de la Grèce

Euro_Traders_Patience_Running_Thin_for_Broken_Greek_Promises_body_Picture_6.png, Les traders de l'euro perdent patience avec les promesses non tenues de la Grèce

Prévisions fondamentales pour l'Euro:Baissier

  • La décision sur les taux de la BCE n'a pas entraîné de changement de taux, mais la participation de la BCE aux efforts grecs est reconsidérée
  • La Grèce reçoit et perd l'autorisation pour une deuxième série d'autorisation de sauvetage avec un accord
  • L'EURUSD subit sa plus forte perte depuis 4 mois, menace un changement de tendance

Pendant combien de temps est-ce qu'on peut prolonger tout cela? C'est de cette manière que nous devons observer la santé fondamentale de l'euro. La crise grecque (il n'est pas injuste de parler de cette situation en ces termes si l'on considère que les officiels utilisent des ultimatums comme 'il n'y a pas d'autres options' ou 'l'alternative est une sortie de l'euro') est maintenant dans son 23e mois, et les prévisions continuent de se détériorer. Nous devons établir nos positions sur deux niveaux pour la monnaie unique à l'avenir: comment est-ce que la situation se déroule au cours de la semaine prochaine qui est critique; et est-ce qu'il y aura une meilleure compréhension des difficultés à long terme qui nous attendent?

La semaine dernière l'avancée suivie d'un recul a constitué un véritable fiasco. Les grands titres de la finance ont éclaboussé les délais non respectés, la Grèce a lutté pour repousser son nouveau plan d'austérité et l'UE a ruiné ces efforts. Pour un marché à la baisse, réagissant à toute nouvelle nouvelle baissière (et ignorant la moindre mise à jour positive) et se focalisant uniquement sur les tendances haussières (sans intérêt pour les développements préoccupants) des derniers mois, les oscillations sauvages dans la perspective de la Grèce et de la zone euro étaient tout simplement de trop. A ce stade, le marché est tellement saturé par l'actualité, qu'il semble que les spéculateurs réservent leur jugement pour des développements crédibles. Ainsi, on peut considérer que le marché sera particulièrement critique des progrès (ou plutôt du manque de progrès) réalisés dans le cadre de la saga grecque au cours de la semaine à venir.

En prenant en compte une situation compliquée, il existe progression relativement simple que nous pouvons suivre dans l'avenir. La première étape ce week-end nécessite l'approbation par le Parlement grec des termes du plan d'austérité que le Cabinet a validé après la fermeture des échanges vendredi. Le plan présenté la semaine dernière a été rejeté par l'UE car il impose une de nouvelles coupes dans les dépenses à hauteur de 325 millions d'euros (en plus des 3.3 milliards déjà dans la balance), des réformes budgétaires validées par le Parlement et des assurances selon lesquelles cette politique résisterait aux élections du mois d'avril. Le Ministre des Finances Venizelos a mis l'accent sur le vote en tant que décision sur le maintien ou non de la Grèce dans la zone euro. Même si cela peut apparaître comme une posture pour encourager le suivi - cela fixe aussi un sentiment de 'non-alternative' pour les traders.

Si le Parlement approuve la proposition, nous passerons à l’accord des investisseurs privés de décote sur leurs avoirs grecs. Les conditions actuelles sont en faveur d'un allégement de plus de 70 pour cent, un échange des obligations sur 30 ans au rendement de 3.6 pour cent en parallèle avec la croissance et des incitations d'obligations du FESF. Si cette étape est passée, alors les ministres européens décideront s'ils ont confiance en la capacité de la Grèce de limiter son niveau de dette à l'objectif de 120 pour cent du PIB. Si oui, l'aide de 130 milliards d'euros (promise l'année dernière) pourra être mise en place. Si l'une de ces étapes échoue, l'aide ne sera pas distribuée. De plus, nous allons trop loin pour simplement repousser l'échéance. C'était Venizelos en personne qui avait affirmé que le 15 février serait le moment critique pour recevoir le deuxième sauvetage afin de, raisonnablement rembourser le bon de 14.5 milliard d'euros, le 20 mars.

Tout ce qui précède est l'inquiétude immédiate. Il est évident que si le programme s'effrite, le marché se préoccupera uniquement de ses implications désastreuses. Cependant, nous devrions également garder les problèmes à plus long terme en vue. Avec l'austérité grecque supplémentaire, le retour à la croissance prévu en 2013 semble absurde. Le poids de l'austérité et de la récession pourrait en fin de compte inonder le pays. De plus, le risque ne se limite pas à la Grèce seule. Le Portugal semble ne pas être capable de revenir sur le marché en 2013 avec ses rendements à leurs niveaux actuels, il existe des discussions concernant le fait que l'Irlande pourrait demander un aménagement comme la Grèce et la région dans son ensemble se dirige vers la récession.

En parlant de récession, les chiffres du pays du 4ème trimestre prévus pour être publiés nous rappelleront le glissement régulier vers la contraction économique vers la quelle la zone euro se dirige. Les chiffres allemands, italiens et français sont importants, mais je surveillerai de plus près le Portugal et l'Espagne. – JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.