Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Quand finira le parcours remarquable du kiwi ? Maintenant.

Quand finira le parcours remarquable du kiwi ? Maintenant.

2012-02-04 00:46:00
Christopher Vecchio, CFA, Stratégiste Devises senior
Share:
When_Will_the_Kiwis_Remarkable_Run_End_Now_body_Picture_5.png, Quand finira le parcours remarquable du kiwi ? Maintenant.

When_Will_the_Kiwis_Remarkable_Run_End_Now_body_Picture_6.png, Quand finira le parcours remarquable du kiwi ? Maintenant.

Prévision Fondamentale pour le Dollar Néo-Zélandais:Neutre

  • Le kiwi continue d'afficher de fortes performances en 2012 ; les remarques de M.Jordan font chuter le franc
  • Le kiwi se renforce, l'euro à peine en hausse suite aux rumeurs agitées de sauvetage

Le dollar néo-zélandais a affiché une autre semaine forte, gagnant 1.31% face au dollar américain, et dépassant ainsi toutes les devises majeures observées par DailyFX. Le parcours du kiwi cette année a été vraiment remarquable, même s'il n'est pas la monnaie majeure présentant le rendement le plus élevé : il a augmenté de 7.53% depuis le début de l'année. Les données mondiales se sont améliorées, comme en témoignent les chiffres de janvier du marché du travail aux États-Unis, et la vague récente de chiffres PMI meilleurs que prévu en zone euro. Ces données, combinées à de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire signalées par la Réserve fédérale et d'autres grandes banques centrales, ont contribué à la hausse fulgurante du dollar néo-zélandais à ce jour en 2012.

Et pourtant, malgré tout cet optimisme entourant les marchés, les perspectives globales concernant le kiwi pour la période à venir sont neutres, étant donné l'équilibre entre les données fondamentales et techniques. En bref, du point de vue technique, la forte avancée de la paire NZD/USD a entraîné un surachat, avec le RSI quotidien s'affichant maintenant à 77.80. La paire a également réalisé une cassure hors d'un canal ascendant raide en place depuis la mi-décembre, la positionnant clairement contre la résistance de l'épaule droite d'une configuration en tête et épaules en formation depuis la fin 2010.

Alors que le contexte technique pointe vers un repli à court terme, les fondamentaux qui ont conduit le kiwi à la hausse demeurent en place : les prévisions en faveur d'un surcroît d'assouplissement monétaire à venir, de la part des plus grandes banques centrales du monde, l'amélioration des données aux États-Unis, et un sentiment de calme émergeant après la crise de la dette de la zone euro. Sur le plan intérieur, les chiffres du chômage constituent le seul élément de données important prévu, et ils devraient refléter une légère amélioration du marché du travail néo-zélandais. Le taux de chômage devrait avoir diminué légèrement au quatrième trimestre, baissant de 6.6% à 6.5%, après une projection de 0.4% de gain trimestriel.

Par conséquent, la meilleure conclusion à tirer du tableau que nous brossent les récentes évolutions des cours est la suivante : la tendance baissière à long terme demeure, mais la tendance intermédiaire est fermement à la hausse. Un changement du sentiment de court terme peut se produire, alors que les acteurs du marché prennent des bénéfices ; techniquement parlant, ce résultat est garanti. Fondamentalement, avec les questions concernant la zone euro en veilleuse (en mettant de côté un défaut potentiel grec, trop complexe pour dresser des hypothèses dans le présent article) et les perspectives de croissance mondiales revenant à la hausse, une continuation pourrait se produire. À moins d'un "cygne noir" imprévu qui rendrait défaillants les marchés de liquidités, nous attendrons un repli technique pour entrer dans des positions d'achat sur la paire NZD/USD, alors que le contexte fondamental demeure à point. – CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.