Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,50 % Argent : 0,03 % Or : 0,02 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/TXaqBh7E2N
  • Zone Euro Production industrielle = -2.2% en octobre y/y --> https://t.co/7DTYBUVwRo
  • Briefing des marchés du 12 décembre 2019 - Vidéo ici 👉 https://t.co/feCMziOfUw #forex #CAC #DAX #Brent $DJIA #Gold
  • Replay du MarketLive --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/MAY2JC44X5
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 0,18 % 🇨🇦CAD : 0,04 % 🇨🇭CHF : 0,03 % 🇳🇿NZD : -0,02 % 🇯🇵JPY : -0,10 % 🇬🇧GBP : -0,17 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/uuXnAQV4XO
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : 0,11 % Dow Jones : 0,04 % CAC 40 : 0,03 % Dax 30 : 0,02 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/udx5alyIBU
  • Excellent #Thread comme d'habitude. $SPX $NDX $DJIA $QQQ $SPY https://t.co/7RiFnjU8pE
  • Indices : #FED & #BCE – #USDCHF : un retour sur les plus bas annuels ? https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/analyses_quotidiennes/2019/12/12/Indices-FED-BCE-USD-CHF-un-retour-sur-les-plus-bas-annuels.html
  • #EURUSD #Fed #BCE #Lagarde #UKElections2019 La paire EURUSD pourrait être volatile au lendemain du FOMC et de la publication de ses projections économiques et dans l’attente de la BCE et des élections générales au Royaume-Uni https://t.co/K6LQPHxNaA https://t.co/zVD06MFxRA
  • 🇪🇺 EUR - Production industrielle dans la zone euro c.j.o.. (annuel) (OCT), Réel : -2.2% Consensus : -2.4% Précédent : -1.8% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-12-12
Prévison : L'EUR/USD devrait chuter à 1.15 au premier semestre 2012

Prévison : L'EUR/USD devrait chuter à 1.15 au premier semestre 2012

2012-02-02 09:00:00
David Rodriguez, Joel Kruger,
Share:

L'euro se trouve à un carrefour potentiel. Est-ce que la zone de la devise unique reste intacte et prouve que l'euro lui-même est une devise viable ? Est-ce que l'Allemagne et d'autres nations centrales vont venir à l'aide de la périphérie en dépit d'une opposition domestique importante ? Pour le moment, les tendances récentes indiquent clairement des difficultés continues et de nouvelles pertes pour l'euro. Pourtant beaucoup de choses peuvent se produire en six mois, et il sera essentiel de surveiller les développements dans la Zone Euro pendant la première partie de 2012 et de voir comment cela affecte le taux de change de l'euro.

Nous prévoyons que l'euro va baisser pendant la première partie de 2012. Jusqu'où pourrait-il baisser ? De nombreux facteurs vont affecter ceci, mais nous nous attendons à voir l'Euro/Dollar (EUR/USD) atteindre au moins 1.20 au cours des six prochains mois, et même effleurer 1.15.

Crise de la dette, au premier plan

La crise de la dette européenne actuelle a commencé avec des doutes sérieux sur la dette grecque dès le début 2009, mais 2011 est l'année pendant laquelle les inquiétudes sur la périphérie ont atteint le centre de la Zone Euro. Alors que les problèmes précédents de la dette ont été limités aux économies relativement petites comme la Grèce, l'Irlande, et le Portugal, les incertitudes des traders sont passées aux nations centrales alors que les tensions atteignaient un paroxysme.

Les investisseurs ont agressivement vendu les obligations italiennes et espagnoles alors qu'ils doutaient de la solvabilité des gouvernements des troisième et quatrième économies de la Zone Euro. L'Italie, la troisième économie de la Zone Euro a un total de dettes publiques représentant plus de 120 pour cent du Produit Intérieur Brut domestique. Avec une telle charge de dette énorme, il est important de surveiller les taux d'intérêt que l'Italie doit payer sur sa dette. Si elle doit payer des taux d'intérêt beaucoup trop hauts - que l'on croit être d'environ 7% pour des obligations sur 10 ans, ce qu'on a vu plusieurs jours en novembre et décembre - l'Italie pourrait dépasser le point de non-retour. C'est-à-dire qu'elle dépendrait d'une aide extérieure pour rester entièrement solvable.

Qu'est-ce qui pourrait éventuellement remettre l'Italie sur le droit chemin et éviter une crise budgétaire à une échelle que peu de gens pourraient imaginer? La première étape doit être un plan crédible pour que l'Italie réponde aux obligations de sa dette, vraisemblablement mené par une austérité budgétaire et un engagement réel pour des réformes économiques afin d'améliorer la productivité. Le nouveau gouvernement italien a annoncé des mesures visant à réduire les déficits grâce à une augmentation des impôts et une réduction des dépenses. Bien entendu, ces mesures de réduction du déficit sont compliquées par le fait que l'économie italienne reste coincée dans une période de croissance extrêmement faible. Dans la période de 2000 à 2010, l'Italie a eu le troisième plus faible taux de croissance du PIB dans le monde derrière Haïti et le Zimbabwe.

Les mesures de réduction budgétaires à court terme qui ont été prises jusqu'à présent se sont avérées insuffisantes, voire contre-productives. Toute la zone euro devrait maintenant entrer en récession au cours du premier trimestre 2012, et toute réduction des dépenses et/ou augmentation des impôts agressives de l'Espagne et l'Italie pourraient aggraver la récession.

Le nouveau gouvernement conservateur en Espagne a annoncé des mesures de réduction du déficit assez agressives qui ont été accueillies par des hausses notables du prix des obligations nationales, et donc des taux d'intérêt plus bas. Pourtant, le spread entre les rendements des obligations espagnoles sur 10 ans et l'équivalent allemand de référence continue à se négocier près de ses niveaux les plus larges depuis la création de l'euro. Les marchés semblent plus optimistes, mais le thème majeur reste le pessimisme quant à la solvabilité des principaux gouvernements de la zone euro.

La vérité pure et simple est qu'une solution ordonnée aux malheurs budgétaires de la Zone Euro semble extrêmement improbable. Idéalement, nous devrions observer des engagements pour de véritables changements structurels dans la gouvernance régionale. Par exemple, les marchés pourraient être plus enclins à prêter à l'Italie et à l'Espagne s'il était interdit à toutes les nations de la Zone Euro de laisser leurs déficits budgétaires aller au-delà d'un certain niveau. Ces règles existent depuis des années sous la forme du « pacte de croissance et de stabilité » de la Zone Euro, mais le chaînon manquant demeure le manque de conséquences réelles pour le non-respect de ces règles. Nous prévoyons une poursuite de la tendance de solutions à court terme disparates qui continuent de déstabiliser les marchés financiers. Pareilles initiatives peuvent comprendre les tentatives italiennes d'austérité budgétaire, l'aide de la Banque centrale européenne et/ou l'aide internationale. Pourtant, les problèmes de la dette de la zone Euro et de compétitivité resteront importants.

En tant que traders, nous chercherons des opportunités pour jouer sur la crise actuelle par l'intermédiaire du taux de change de l'Euro/Dollar (EUR/USD. Bien que des rallyes à plus court terme allant jusqu'à $1.3500 semblent possibles, la tendance générale favorise une nouvelle faiblesse de l'EURUSD.

-- David Rodriguez, stratège quantitatif

Des analyses techniques à moyen terme indiquent une faiblesse accrue de l'euro au cours des prochains mois

Si on regarde de plus près le graphique à plus long terme, on peut voir que le marché est prisonnier d'une tendance baissière bien définie après avoir établi des plus hauts record juste au-dessus de 1.6000 en 2008. Un plus bas initial a été enregistré en octobre 2008 à 1.2330, suivi par un sommet plus bas à 1.5145 en novembre 2009, un nouveau plus bas à 1.1875 en juin 2010 et le dernier plus haut moins élevé anticipé d'avril 2011 à 1.4940. L'incapacité d'aller plus haut en 2011 ouvre la porte au retracement baissier actuel qui devrait finalement essayer de tester à nouveau et finalement passer en-dessous de 1.1875, les plus bas de juin 2010. Cela confirmerait le prochain sommet plus bas à 1.4940 et cela pourrait indiquer une baisse plus forte vers 1.1500.

euro_forecast_for_2012_body_EUR1.png, Prévison : L'EUR/USD devrait chuter à 1.15 au premier semestre 2012

Ainsi, nos prévisions pour la première moitié de 2012 sont en majorité baissières, tant que le marché se tient à la grande tendance baissière sous-jacente, et nous nous attendons à voir un mouvement vers 1.1875 au minimum avant de considérer la possibilité d'une reprise significative. En attendant, tous les rallyes devraient rester fermement contenus, et les rallyes surachetés à court terme peuvent être considérés comme de bonnes opportunités pour essayer de construire des positions vendeuses. En fin de compte, seule une clôture sur 2 semaines au-dessus de 1.3500 remettrait en cause ces prévisions et créerait des inquiétudes.

- - Joel Kruger, stratégiste devises technique

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.