Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
La perspective sur le dollar canadien devient baissière

La perspective sur le dollar canadien devient baissière

2012-01-28 01:21:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
Canadian_Dollar_Outlook_Turns_Bearish_body_Picture_5.png, La perspective sur le dollar canadien devient baissière

Canadian_Dollar_Outlook_Turns_Bearish_body_Picture_6.png, La perspective sur le dollar canadien devient baissière

Prévision Fondamentale pour le Dollar Canadien: Baissière

- L'attention sur le dollar canadien est à la moyenne à 200 jours

- Prévision qui se renforce pour le dollar canadien

Le dollar canadien a connu une semaine relativement forte, en hausse de 1.1 pour cent contre le dollar américain, même s'il reste a la traine derriere les autres devises matières premières. Ses homologues des matières premières, les dollars australiens et néo-zélandais, ont progressé de respectivement 1.63 pourcent et 2.18 pour cent. Le Loonie a été soutenu par un pétrole brut légèrement en hausse, de 1.63 pour cent sur la semaine. La tendance est claire, sans le soutien des marchés globaux, il n'existe pas beaucoup de raisons pour que le dollar canadien s'apprécie contre le dollar américain.

Les données de cette semaine ont été haussières pour le dollar canadien, mais seulement marginalement. Les indicateurs dominants ont progressé de 0.8 pour cent en décembre, un dixième de moins que le chiffre révisé à la hausse de novembre. Les ventes au détail pour novembre sont meilleures que prévues, même si la croissance a été inférieure au chiffre précédent. Ainsi, dans les deux cas, les données étaient positives, mais pas aussi bonnes que le mois précédent, est-ce là un signe que l'économie canadienne fait face à des turbulences ? Seul le temps nous le dira.

Pour aller plus loin, l'agenda des publications comprend deux données très importantes qui ont entraînées l'instabilité à travers les paires basées sur le loonie au cours de la première semaine de février. Mercredi, les chiffres de la croissance mensuelle sont prévus, avec le chiffre du PIB de novembre qui devrait montrer une légère hausse de 0.2 pour cent. Sur une base annuelle, la croissance devrait avoir baissé à un rythme modéré de 2.3 %. Etant donné que le Canada est le premier exportateur de pétrole vers les Etats-Unis, et maintenant que les Etats-Unis sont un exportateur net de pétrole, l'économie canadienne peut connaître un ralentissement.

L'instabilité devrait être forte vendredi aussi lorsque le chiffre mensuel du marché du travail canadien sera publié. Le marché du travail canadien devrait s'être amélioré légèrement en janvier, ajoutant 22.000 emplois, en hausse par rapport à 21.700 emplois ajoutés en décembre. L'effet net devrait être minime, avec un taux de chômage qui devrait se maintenir à 7.5 %, d'après une enquête de Bloomberg News.

S'il y a une chose à retirer de l'ensemble, remarquez la rhétorique employée : rien de très excitant n'est prévu, et il n'y a rien d'important ni derrière ni devant pour empêcher le dollar canadien de se déprécier contre le dollar américain. Sans le soutien renouvelé des tendances globales du risque, la semaine à venir peut être dure pour le loonie. –CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.