Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Seuls 11% des Américains ont mentionné que les pb éco. étaient les plus importants pour le pays, contre 86% au plus bas de la crise vers mars 2009 Ce n'est pas un signal baissier, simplement un signal d'alerte. (Cela fait 2 ans que moins de 20% des Américains sont inquiets) https://t.co/y7oLUdfNVq
  • Chine Ventes de voitures = encore -4% en octobre y/y 16ème mois de repli consécutif Ventes de voitures à énergies nouvelles (NEV) —> -45% en octobre y/y
  • ouch... Chine : nouveaux prêts en yuan = 661 milliards Précédent : 1690 milliards Consensus : 800 milliards Plus faible montant depuis fin 2017
  • Hang Seng Index -2.6% CSI300 -1.8% Shanghai Composite -1.8%
  • RT @NorthmanTrader: It's almost as if between financial engineering via buybacks, market engineering via the Fed and bad news engineering v…
  • Chine Plus fort repli des prix à la production en plus de 3 ans et en contraste, plus forte hausse de l’inflation (IPC) en 8 ans, tirée par les prix de l’alimentaire (dont le porc) Et donc des interrogations concernant la marge de manœuvre des autorités pour stimuler la demande https://t.co/rQaiqP9bv1
  • Charabia https://t.co/cdAvrixtbn
  • Trump indique que les informations sur le degré d’annulation des taxes sur la Chine sont « incorrectes » Et indique que l’accord avec la Chine « doit être le bon » hum...
  • Les deux dernières fois que le pourcentage de banques américaines qui resserrent les conditions de crédit consommation était sur ces niveaux, pendant un cycle de baisse de taux de la FED, l’économie américaine entrait en récession... https://t.co/Sge1dSlEok
  • Pourquoi 90% des traders perdent en bourse ? https://t.co/4BglsaLC8h
Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

2011-07-14 06:42:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Assurez-vous de rejoindre les analystes DailyFX lors de la discussion de leurs perspectives concernant la Fed et son impact sur le dollar dans le Forum DailyFX Forex

Marché du crédit

Précédent

Actuel

Variation

% variation

Perspectives *

Swaps sur défaillance DJ

99.900

96.479

-3.421

-3.42%

En amélioration

Écart sur les obligations à 10 ans à haut risque

473.78

506.02

32.24

6.80%

En détérioration

Délinquance liée aux cartes de crédit

3.29

3.09

-0.2

-0.20%

En amélioration

Délinquance liée aux hypothèques

8.25

8.32

0.07

0.07%

En détérioration

Taux Libor américain 3 mois

0.245

0.246

0.0005

0.20%

En amélioration

Fonds total du marché monétaire

2750.77

2707.55

-43.22

-1.57%

En amélioration

Marché actions

Semaine dernière

Actuel

Variation

% variation

Perspectives

Dow Jones Industrial Average

11897.27

12168.48

271.21

2.28%

En amélioration

Dow Jones Real Estate Index (immobilier)

225.83

234.39

8.56

3.79%

En amélioration

Dow Jones Financial Index (finance)

355.86

363.53

7.67

2.16%

En amélioration

Dow Jones Retail Index (détail)

93

96.54

3.54

3.81%

En amélioration

Volatilité S&P

21.32

18.14

-3.18

-3.18%

En amélioration

Taux des options de vente aux options d'achat

1.5

1.57

0.07

0.07%

En dégradation

Envergure du marché (av. - déc)

0.2755

0.3667

0.0911

9.11%

En amélioration

Indicateurs économiques

Précédent

Actuel

Variation

% variation

Perspectives

PIB (annualisé)

2.8

1.8

1.8

1.80%

En amélioration

Demandes d'hypothèques

13

-5.9

-5.9

-5.90%

En dégradation

Premières demandes d'indemnités chômage

438

414

-24

-5.48%

En amélioration

Confiance des consommateurs

66

60.8

-5.2

-7.88%

En dégradation

ISM manufacturier

60.4

53.5

-6.9

-11.42%

En dégradation

ISM services

52.8

54.6

1.8

3.41%

En amélioration

ISM services - emploi

51.9

54

2.1

4.05%

En amélioration

Marché du crédit

Précédent

Actuel

Variation

% variation

Perspectives *

Swaps sur défaillance DJ

99.900

96.479

-3.421

-3.42%

En amélioration

Écart sur les obligations à 10 ans à haut risque

473.78

506.02

32.24

6.80%

En dégradation

Déliquance liée aux cartes de crédit

3.29

3.09

-0.2

-0.20%

En amélioration

Délinquance liée aux hypothèques

8.25

8.32

0.07

0.07%

En dégradation

Taux Libor américain 3 mois

0.245

0.246

0.0005

0.20%

En amélioration

Fonds total du marché monétaire

2750.77

2707.55

-43.22

-1.57%

En amélioration

Marché actions

Semaine dernière

Actuel

Variation

% variation

Perspectives

Dow Jones Industrial Average

11897.27

12168.48

271.21

2.28%

En amélioration

Dow Jones Real Estate Index (immobilier)

225.83

234.39

8.56

3.79%

En amélioration

Dow Jones Financial Index (finance)

355.86

363.53

7.67

2.16%

En amélioration

Dow Jones Retail Index (détail)

93

96.54

3.54

3.81%

En amélioration

Volatilité S&P

21.32

18.14

-3.18

-3.18%

En amélioration

Taux des options de vente aux options d'achat

1.5

1.57

0.07

0.07%

En dégradation

Envergure du marché (av. - déc)

0.2755

0.3667

0.0911

9.11%

En amélioration

Indicateurs économiques

Précédent

Actuel

Variation

% variation

Perspectives

PIB (annualisé)

2.8

1.8

1.8

1.80%

En amélioration

Demandes d'hypothèques

13

-5.9

-5.9

-5.90%

En dégradation

Premières demandes d'indemnités chômage

438

414

-24

-5.48%

En amélioration

Confiance des consommateurs

66

60.8

-5.2

-7.88%

En dégradation

ISM manufacturier

60.4

53.5

-6.9

-11.42%

En dégradation

ISM services

52.8

54.6

1.8

3.41%

En amélioration

ISM services - emploi

51.9

54

2.1

4.05%

En amélioration

L'amélioration des perspectives signifierait que la Réserve fédérale pourraitutiliser cetindicateur

pour justifier une hausse des taux. L'inverse est également vrai, en cas de perspectives allant en se dégradant.

L'économie et le dollar

Le dollar a présenté un renversement spectaculaire la semaine passée, alors que les principaux points d'attrait de cette devise étaient sérieusement entamés. Jusqu'à mercredi, le billet vert est parvenu à monter un rallye remarquable, qui a guidé la paire de référence EURUSD dans une baisse dépassant 740 points. Cependant, les performances de la devise, avec ce taux de change spécifique, n'ont pas été dupliquées face à ses autres homologues liquides. Qu’est-ce que cela révèle sur le dollar– que sa puissance n’est pas exclusivement dérive de sa propre toile de fond; c’est son homologue qui a tiré profit de cette charge spectaculaire.

FED_WATCH_07_14_2011_body_Picture_1.png, Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

Si on considère que le taux de change de la paire euro/dollar US est de loin le plus liquide sur le marché FX; il ne devrait pas être surprenant que des preuves d’aggravation de la crise de la dette souveraine dans la zone euro aient facilement contribué à l'appel du billet vert comme valeur refuge.Pourtant, ce premier rôle de la devise a été significativement diminué par les remarques du Directeur Général de la Fed Ben Bernanke comme quoi la relance pourrait se poursuivre et un avertissement relatif au Moody qui était en train de mettre le taux de crédit US souverain à l’examen. Pourtant, autant le marché a réagi avec ferveur aux deux développements du marché; autant les titres n’ont pas été en dehors du radar du marché. Récemment, le standard &Poor a averti que les Etats-Unis pourraient faire face à une dévalorisation et la banque centrale offrait deux scénarios possibles pour serrer et desserrer la politique. Ces faits étant posés, devons-nous attendre du dollar qu’il se maintienne ??

Un aperçu plus approfondi aux conditions financières et aux conditions de consommation

FED_WATCH_07_14_2011_body_Picture_7.png, Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

La stabilité des marchés américains et financiers dans le monde et une préoccupation première et réelle. Dans les semaines passées, nous avons vu la demande (mesurée sur les coûts) en liquidité augmenter plus qu’au court des mois passés. Cet appel de fonds à court-terme trouve plus son origine dans la crise de la dette européenne. Avec des problèmes d'accès au marché s'étendant de la Grèce au Portugal, en Irlande et même en Espagne et en Italie, nous sommes confrontés à une nette détérioration des conditions de financement de l'un des plus grands marchés collectif au monde. Cependant, la menace d'une dévalorisation aux États-Unis est bien plus grave . Avec le gouvernement face à un 2 août e la date limite pour lever le plafond de la dette ou de faire face à une défaillance technique; le marché parcours la pointe d'un fusil proverbial. Presque toutes les bourses dans le monde sont intégrées sur le Trésor au taux sans risque.

FED_WATCH_07_14_2011_body_Picture_10.png, Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

Il ya un consensus général qui dit que les économies américaines et mondiales se refroidissent après leur forte reprise de la récession. Toutefois, cela ne signifie pas que la confiance des marchés est basée sur la tarification de cette réalité. Vendredi dernier, le marché a reçu un sacré choc quand le département du Travail a rapporté que la paie non agricole de juin a augmenté de 18 000 postes clairsemés - une mise large sur les attentes et la plus faible augmentation en neuf mois. Les détails donnaient encore plus à réfléchir avec la participation à un niveau faible du quart de siècle ; la durée moyenne du chômage atteint un niveau record et ceux qui veulent un emploi mais qui étaient forcés de quitter le marché atteint un niveau record aussi. Ce qui est vraiment remarquable, c'est que le niveau obstinément élevé du chômage contredit l'efficacité du gouvernement et des efforts de relance Fed. C'est la source de l'anti- L'argument QE3 .

Les Finances et les marchés de capitaux

La volatilité est plus remarquable pour les marchés de capitaux que de direction. Au cours des dernières semaines, nous avons vu un rallye spectaculaire des points de repère pour les investisseurs favorisé le passage des classes boursières à de fortes baisses. L’exécution initiale n’a pas trouvé grand chose dans la manière du soutien fondamental tangible, mais les efforts des responsables européens en vue de résoudre leur situation financière et des rumeurs de nouvelle relance des Etats-Unis ont certainement offert une base pour la spéculation haussière. Le tournant décisif pour les marchés américains a été le rapport décevant sur l'emploi.

FED_WATCH_07_14_2011_body_Picture_4.png, Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

Bien qu'il ne s'agisse que d'un indicateur unique de la plus grande économie du globe, il représente le catalyseur individuel le plus important du monde, et se trouve être l'une des cibles principales dans les décisions de politique de la Réserve fédérale. Alors que la contagion des dettes souveraines en Europe se propage plus avant, et que les gros titres évoquant les retombées d'une rétrogradation des États-Unis submergent les investisseurs, le sentiment gardera un cap peu agressif. Cependant, il existe un autre facteur, qui pourrait offrir un renversement à court terme (ou tout aussi bien exacerber les craintes) : la saison des revenus américains du deuxième trimestre. Les choses démarrent cette semaine, avec JPMorgan, Citi et Google sur le registre. La semaine suivante sera nettement plus dense en publications ; mais nous devrons garder une vision d'ensemble des résultats. Si la croissance générale des revenus est en ralentissement, elle saperait l'appétit du risque, de plus en plus fragile, qui a maintenu les marchés actions près de leurs plus hauts.

Un examen plus poussé des conditions du marché

FED_WATCH_07_14_2011_body_Picture_13.png, Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

Pour les références des marchés de capitaux, nous voyons dans les cours un manque de conviction, et des signes clairs d'incertitude. Le S&P 500 et le Dow Jones Industrial Average ont fait une forte tentative de dépassement des plus hauts de trois ans, fin juin début juillet ; mais les implications de la création de nouveaux plus hauts se sont révélées plus lourdes que ce que le marché était prêt à accepter. Après le vif repli qui a suivi ce plus haut de cycle à court terme, il est clair que la spéculation est de plus en plus prédominante, en l'absence d'une participation proportionnelle des investisseurs prêts à respecter les tendances. Un facteur intéressant : l'augmentation graduelle du volume qui supporte une tendance dominante.

FED_WATCH_07_14_2011_body_Picture_16.png, Les perspectives sur les taux du dollar coupées court par les discussions à propos d'un QE3, la sécurité coupée court par l'avertissement de rétrogradation

Là où les tendances substantielles nous ont fait défaut, nous pouvons clairement compenser en termes de volatilité pure. Les indications traditionnelles utilisant les chiffres de volatilité implicite via les options ont à peine bougé. Ceci étant dit, les variations des cours ont fait preuve d'une augmentation remarquable de leur activité (mesurée par une augmentation du tick volume ainsi que par des ranges journaliers plus larges... sans parler des changements de cap spectaculaires du marché). Une fois encore, nous devons souligner l'insuffisance des indicateurs de volatilité classiques ; ils sont basés sur des "primes d'assurance" qui reflètent les craintes du marché. Les attentes concernant le maintien ou l'expansion du stimulus, la croissance continue des revenus et la croissance économique constante ont laissé le marché plein de projections peu réalistes et avec un compte de risque excessif.

Rédigé par : John Kicklighter, stratège devises pour DailyFX.com

Pour recevoir les rapports de John par e-mail ou pour envoyer des questions ou des commentaires à propos d'un article, veuillez faire parvenir vos e-mails à jkicklighter@dailyfx.com

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.