Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #SES -20% ce matin et -32% depuis le début du mois suite à la modification possible dans l'attribution des fréquences 5G Technique > surveiller maintien sur oblique à 11,38€. Pourrait permettre un rebond vers 12,20€ Si cassure > risque de poursuite vers 10,25€ https://t.co/EYHksvnHEj
  • #DAX Profite également de ces bonnes nouvelles pour tenter de rejoindre la résistance à 13352 points. https://t.co/R5UYCG47go
  • #MarketLive --> 11h00 Une réunion non prévue...et des questions Analyses live : -EUR/GBP/JPY -CAC/DAX/SP500/DJIA/NDQ100 -WTI/Gold/Silver/Bitcoin Accès direct --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/NOcnfFegsY
  • #Valeo +4,87% Le secteur auto profite de la hausse des immatriculations notamment en Allemagne Technique > surveiller cassure oblique à 36,24€ pour rejoindre les 38,2% de Fibonacci (hausse de janvier 2009 à mai 2017) à 39,12€ https://t.co/XQsu5eW6MF
  • Italie Commandes industrielles (sept. y/y) --> +0.3% (préc -10.4%)
  • #Caixabank (président) L'incertitude catalane commence à avoir un impact sur l'économie et l'activité
  • EuroStoxx600 #Banks Légèrement au-dessus des MM50/100/100 jours mais toujours dangereusement proche du support --> https://t.co/mWeGcmuAVr
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/W2dskIWkp7
  • Deutsche Bank RAS https://t.co/gFvIMnlcLD
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,32 % Or : -0,14 % Pétrole WTI : -0,33 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/NElXjdn0lA
L'euro en position risquée alors que les rendements obligataires s'envolent en Grèce, Espagne, Italie et Portugal

L'euro en position risquée alors que les rendements obligataires s'envolent en Grèce, Espagne, Italie et Portugal

2011-07-09 02:19:00
David Rodriguez, Head of Business Development
Share:
Euro_at_Risk_as_Greece.doc_body_Picture_5.png, L'euro en position risquée alors que les rendements obligataires s'envolent en Grèce, Espagne, Italie et Portugal

L'euro en position risquée alors que les rendements obligataires de Grèce, d'Espagne, d'Italie et du Portugal s'envolent

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

L'euro a été de très loin la devise qui a affiché les plus mauvaises performances de la semaine, ayant été secoué par la baisse de la note du crédit portugais et une détérioration notable des écarts des bons en zone euro. La semaine dernière a montré qu'une rustine temporaire pour la Grèce était loin d'être suffisante pour résoudre les crises de l'union monétaire. Il sera néanmoins crucial de voir si les réunions clés du groupe euro et les risques d'incident économique clés suffiront à faire passer l'euro/dollar américain sous les niveaux de congestion clé et à forcer de nouvelles pertes dans la semaine à venir.

L'agence de notation de crédit Moody’s a secoué les marchés des dettes européens en baissant la note des obligations portugaises au niveau "junk", déclenchant des réactions tout aussi agressives de la part des faiseurs de politique régionaux, et soulignant les tensions dans l'UME. Ce mouvement controversé est survenu alors que Moody’s déclarait que tout sauvetage souverain à venir nécessiterait sans doute une participation involontaire du secteur privé. En d'autres termes, les porteurs d'obligations privés seraient certainement forcés à des pertes sur les dettes périphériques, rendant la valeur des obligations en circulation encore plus faible avec le risque de crédit perçu. Les rendements des obligations portugaises se sont envolés, et des mouvements similaires sur les rendements irlandais, italiens, espagnols et grecs suggèrent que les traders d'obligations intègrent dans les cours un risque de défaut de paiement plus élevé en général ; voilà qui a indéniablement une influence baissière sur la monnaie unique.

L'activité du marché du crédit fixe nettement l'attention sur une réunion à venir de l'Eurogroupe, qui débute lundi ; il sera important de surveiller tout développement sur la configuration du deuxième sauvetage grec, ainsi que les plans dessinés pour des évènements similaires à venir. Les responsables européens, dans une partie du plan de sauvetage proposé à la Grèce, semblent prêts à forcer les investisseurs privés vers un roll over des obligations grecques lors de leur maturation. Cependant, l'agence de notation S&P a jeté le doute sur ces plans, en disant qu'elle considèrerait toute action de ce type comme un défaut de paiement. Cela laisse sans réponse des questions clés sur la façon dont les responsables officiels gèreront le plain d'aide fiscale, inévitable, et met en doute la stabilité de la zone euro dans son ensemble.

J'ai pour ma part toujours soutenu que la Grèce n'était pas si significative en elle-même, mais qu'elle l'était en tant que catalyseur pour une contagion plus vaste. En d'autres termes, l'économie grecque n'est que la 13e en zone euro, représentant moins de 10% de celle de l'Allemagne. Cependant, les tensions en Grèce ont conduit à des attaques similaires sur d'autres marchés de dettes souveraines, et les troisième et quatrième économies de l'UME, l'Italie et l'Espagne, ont vu le rendement de leurs obligations s'envoler, alors que les traders intégraient une chute de la valeur du crédit. L'écart entre le rendement des obligations à 10 ans espagnoles et leurs équivalents allemands de référence s'est récemment envolé vers son niveau record de l'ère euro, nous avertissant de la possibilité de retombées des crises fiscales.

La question clé est alors de savoir si la zone euro peut rester stable avec de telles tensions, et il sera essentiel de surveiller la rhétorique employée par l'Eurogroupe lors de sa réunion, très attendue. A part cela, les traders devront surveiller les chiffres de l'inflation, avec les indices des prix à la consommation allemand et zone euro, ainsi qu'un rapport mensuel de la Banque Centrale Européenne, à venir en fin de semaine. Si oui ou non la monnaie unique détient un support clé près de la marque des 1.4200 dépendra des événements-risque de la semaine à venir. – DR

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.