Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • 🇬🇧 GBP - Prix du logement Rightmove (annuel) (NOV), Réel : 0.3% Consensus : N/A Précédent : -0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • 🇯🇵 JPY - Prêts au logement (annuel) (3Q), Réel : 2.9% Consensus : N/A Précédent : 2.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-17
  • À venir : 🇬🇧 GBP - Prix du logement Rightmove (annuel) (NOV) prévu à 00:01 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : -0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • SP500 +8% depuis l’annonce de Trump d’un accord « phase 1 » le 11 octobre https://t.co/cAfJEDsZxe
  • « Maintenir le dialogue» https://t.co/cAfJEDsZxe
  • L’agence Xinhua indique cette nuit que Mnuchin/Lighthizer et Liu se sont entretenus par tél, ont discuté des « problèmes principaux » de l’accord phase 1 et ont convenu de « maintenir le dialogue »... Donc toujours pas d’accord ? Pourtant il y a plus d’un mois —> https://t.co/ZJcs4c317H
  • "It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you'll do things differently." - @WarrenBuffett
  • RT @thechartist: I'm 100% long for one reason; the market is going up. Doesn't need to be any more difficult than that.
  • La diversification est-elle réserve aux investisseurs passifs ? Un trader doit-il diversifier ses stratégies de trading ? Simulation d'un portefeuille composé de plusieurs stratégies contre le S&P 500 👇 https://t.co/Roba2fxErq
  • Ralentissement des ventes au détail réelles : +1,3% YoY vs +2,3% YoY en septembre (ATH atteint en août) Récession de la production industrielle qui s'accentue : -1,13% YoY vs -0,07% YoY en septembre (ATH atteint en décembre 2018) https://t.co/htYxFlxTN1
Le dollar canadien devrait monter, avant la publication du rapport sur le PIB et les décisions sur les taux

Le dollar canadien devrait monter, avant la publication du rapport sur le PIB et les décisions sur les taux

2011-05-28 04:33:00
Ilya Spivak, Stratégiste Devises senior
Share:
Canadian_Dollar_to_Rise_as_Ahead_of_GDP_Report_Rate_Decision_body_Picture_3.png, Le dollar canadien devrait monter, avant la publication du rapport sur le PIB et les décisions sur les taux

Prévisions fondamentales pour le dollar canadien : haussières

Le taux de change du dollar canadien face à son homologue américain reste fortement corrélé au S&P 500. La relation est logique. De manière générale, l'indice de référence actions représente les prévisions des investisseurs sur les revenus collectifs des plus grandes entreprises du monde, ce qui en fait de facto un proxy de la croissance économique mondiale. Pendant ce temps, la croissance économique canadienne (et ainsi le chemin pris par sa politique monétaire ainsi que sa devise) est fermement ancré sur les tendances de la demande américaine, s'il l'on se souvient qu'environ 80% des biens produits par la Canada sont exportés vers son voisin. Les Etats-Unis étant la plus grande économie du monde, la trajectoire suivie par sa croissance et celle du monde sont parallèles, ce qui explique le lien entre le USDCAD et le S&P 500.

Depuis le début du mois, cela s'est traduit en pertes pour la devise canadienne, alors que les traders ont commencé à déboucler leurs paris sur la poursuite de la hausse des actions, avant l'expiration du programme de stimulus de relance QE2 de la Federal Reserve. La logique ici est en deux points. D'un point de vue court terme, le QE2 a inondé les marchés d'argent, pour pousser les taux d'intérêt à la baisse, et les traders ont capitalisé en empruntant des dollars américains à faible coût, pour les investir ensuite dans des actifs à retours plus élevés (comprenant actions, matières premières, etc). Les paris spéculatifs ne sont pas des prêts hypothécaires, et les investisseurs verrouillent rarement les taux d'intérêt bien longtemps, pour maintenir la flexibilité ; cela signifie qu'avec la fin de QE2 et le départ d'une hausse des coûts de l'emprunt, les investisseurs devront faire face à la réalité suivante : le maintient de leurs échanges financés par le dollar deviendra de plus en plus coûteux. Sachant que cela serait probablement le cas, les marchés ont commencé à dénouer des positions QE2-dépendantes, portant les actions et les monnaies en corrélation - CAD inclus – dans le même sens . à plus long terme respectivement, les coûts d'emprunt plus élevés pèseront sur la croissance économique car les personnes et les entreprises trouvent qu'il est plus coûteux de consommer ou d'investir sur le crédit, ralentissant la reprise et diminuant les prévisions de bénéfices pour les entreprises S&P 500 faisant pression sur l'indice ainsi que l'unité canadienne à la baisse.

La semaine qui vient promet de voir la dynamique de trading changer un peu, ramenant les prévisions à court terme des taux d'intérêt canadiens au premier plan alors que les séries de données économiques nationales de premier niveau vont être publiées . Tout d'abord, les chiffres du produit intérieur brut montrent que l'économie a progressé à un rythme annuel de 4 pour cent au premier trimestre, soit sa meilleure performance en une année. Le lendemain, la Banque du Canada tiendra sa réunion mensuelle sur la politique monétaire. Alors que les traders misent sur le fait qu’il n’y aura pas de hausse des taux, il convient de noter que le Canada possède maintenant des perspectives de hausse des taux les plus fortes pour l'année à venir. C'est le cas malgré les protestations du gouverneur de la Banque du Canada Mark Carney contre un rétrécissement rapide des taux en raison des craintes que ces mesures feraient monter le taux de change et chuter les exportations. Ceci suggère que les traders sont clairement convaincus que des hausses de taux ne sont pas une perspective à court terme et suivront de près le texte qui sera publié, avec la devise ayant des chances de tendance à la hausse en avance sur les deux publications alors que les traders anticipent des résultats favorables.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.