Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
10 ans US à 1,74% - Bientôt la fin du rebond des taux longs ?

10 ans US à 1,74% - Bientôt la fin du rebond des taux longs ?

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur les taux longs américains :

  • Les anticipations d’inflation remontent proche de leur niveau le plus élevé depuis 2004
  • L’ETF TLT s’approche de la borne basse de son canal ascendant de long terme
  • Le rendement à 10 ans américain pourrait remonter jusqu’à 2,25% avant de se retourner

La hausse des taux longs pourrait bientôt prendre fin

La hausse des rendements obligataires a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Certains secteurs ont profité de cette hausse des taux longs, particulièrement le secteur financier. D’autres n’ont pas été impacté ou peu, c’est le cas des secteurs défensifs, ceux qui génèrent des profits réguliers malgré la santé de l’économie. A l’inverse, les entreprises dont les bénéfices ne sont pas attendus avant plusieurs années, généralement les entreprises innovantes, sont les plus impactées, d’où la nette sous-performance du secteur des technologies de l’information depuis plus d’un mois.

Actuellement à un plus haut de 14 mois à 1,74%, le rendement à 10 ans américain pourrait continuer à grimper à court terme, mais sa marge de progression semble désormais faible. Explications.

Tout d’abord, il convient de rappeler que la hausse des rendements obligataires est essentiellement due à une amélioration des perspectives économiques. Les taux longs sont uniquement revenus à leur niveau d’avant-crise, comme le marché actions l’a fait l’été dernier.

La hausse des taux longs n’a donc rien à avoir avec le rallye haussier de 2016, 2017 et 2018 lorsque la Fed remontait ses taux.

Les anticipations d’inflation remontent proche de son plus haut de 2004

Le premier argument qui laisse à penser que la hausse des taux longs est presque finie sont les anticipations d’inflation, qui sont remontées proche de leur niveau le plus élevé depuis le début des années 2000.

Les anticipations d’inflation sont importantes, car les rendements obligataires intègrent un premium en fonction des attentes en matière d’inflation. Plus les anticipations d’inflation augmentent, plus les investisseurs demandent un rendement plus élevé.

Les anticipations d’inflation à 10 ans sont remontées à 2,35% la semaine dernière contre un plus haut à 2,70% atteint en 2004 et 2006. Les anticipations d’inflation pourraient rejoindre ce niveau. Après tout, après toute la création monétaire et le déficit fiscal généré depuis le début de la crise, une inflation plus élevée que ces dernières années est tout à fait cohérente.

10 ans US à 1,74% - Bientôt la fin du rebond des taux longs ?

En théorie, il n’existe pas de « plafond » des anticipations d’inflation. Néanmoins, la Réserve fédérale a un objectif de limiter l’inflation à 2% en moyenne sur le long terme. L’inflation peut fluctuer autour de 2%, mais la Fed ne tolérera pas une inflation à la consommation de plus de 3% s’installer sur la durée. Il est donc peu probable que les anticipations d’inflation à 10 ans grimpent au-dessus de 3%.

A court terme, les anticipations d’inflation pourraient continuer à grimper, mais le potentiel haussier restant semble relativement faible. Les taux longs ne devraient bientôt plus pouvoir compter sur les anticipations d’inflation pour progresser.

L’ETF TLT s’approche de la borne basse de son canal ascendant de long terme

Le second argument qui laisse à penser que la hausse des taux longs est proche est d’ordre technique.

L’ETF TLT, qui regroupe les obligations fédérales américaines sur une durée moyenne de 20 ans, s’approche de la borne basse de son canal ascendant dans lequel il oscille depuis plus d’une décennie.

Graphique mensuel du TLT et du taux à 10 ans américain réalisé sur TradingView :

10 ans US à 1,74% - Bientôt la fin du rebond des taux longs ?

Le TLT a encore une marge de baisse pour atteindre le bas de son canal, mais le ratio rendement-risque ne favorise plus les baissiers. Un indicateur à surveiller sera le Stochastique, qui, lorsqu’il rebondira et sortira de sa zone de « survente » à 20, indiquera le début d’un retournement haussier.

Les dernières fois que ce signal a eu lieu, cela marquait le début d’un rallye haussier du TLT et d’un retournement baissier des taux longs (sauf en 2017 parce que dans le même temps, la Fed remontait ses taux directeurs).

Le rendement à 10 ans américain pourrait remonter jusqu’à 2,25% avant de se retourner

A court terme, les taux longs pourraient donc continuer à remonter, mais leur marge de progression devient de plus en plus faible.

Un niveau de prix intéressant à surveiller sera la moyenne mobile exponentielle à 120 mois (10 ans) du rendement à 10 ans américain, actuellement à 2,25%. Chaque fois qu’il remontait à cette moyenne mobile, les taux avaient tendance à se replier immédiatement ou après une période de consolidation.

Graphique mensuel du taux à 10 ans américain réalisé sur TradingView :

10 ans US à 1,74% - Bientôt la fin du rebond des taux longs ?

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.