Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • L’UE accorde un délai supplémentaire de 2 semaines au Royaume-Uni
  • Brexit le 12 avril en cas de nouveau rejet de l’accord de divorce
  • Le GBP/USD dans un biseau bearish

Timeline du Brexit

L’UE accorde un délai supplémentaire de 2 semaines au Royaume-Uni

Après près de deux ans de négociations intenses, le Royaume-Uni et l’UE ne se sont toujours pas mis d’accord sur les termes du divorce. Après avoir fait preuve de patience, l’UE semble dorénavant camper sur sa position, qui ne souhaite pas voir son accord de divorce modifié à nouveau. Le Royaume-Uni semble de son côté moins uni que jamais. Le gouvernement et les députés ne semblent pas d'accord sur le filet de sécurité de la frontière irlandaise (backstop).

A moins de 9 jours du Brexit, les européens ont posé un ultimatum pour une résolution du Brexit, quitte à ce que ces deux années de négociations aboutissent à un « no-deal », une sortie du Royaume-Uni sans accord.

Brexit le 12 avril en cas de nouveau rejet de l’accord de divorce

Les Européens ont donc accordé un délai supplémentaire de deux semaines aux Britanniques pour que les parlementaires s’expriment à nouveau sur l’accord de divorce conclu entre Bruxelles et le gouvernement britannique en début d’année. Ce troisième vote sera décisif, car s’il est approuvé, le Royaume-Uni pourra se préparer à quitter l’UE avec un accord le 22 mai, ce qui lui permettrait de bénéficier d’une période de transition jusqu’en décembre 2020. Mais si l’accord de divorce est pour la troisième fois rejeté (scénario le plus probable à l'heure actuelle), le Royaume-Uni quittera l’UE le 12 avril, sans accord, et donc sans bénéficier de période de transition.

Si le parlement rejette à nouveau l’accord de divorce, un tel scénario génèrerait d'importants changements au Royaume-Uni, qui pourraitconnaitre des élections anticipées avec une démission de Theresa May, l’organisation d’un second référendum, ou un tas d’autres scénarios. Ce qui est certain, c’est que le flou serait total, ce qui devrait peser sur les actifs britanniques dont la livre sterling, mais également les actifs européens. La livre sterling sous performera très probablement l’euro, mais surtout le dollar et le yen, qui seraient des devises de contrepartie appréciées pour se couvrir des risques politiques et économiques en Europe.

Le GBP/USD dans un biseau bearish

Graphique 4 heures du GBP/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

analyse technique de la livre sterling face au dollar USD

Sur le plan de l’analyse technique, le GBP/USD évolue dans un biseau bearish depuis le début de l’année. Une sortie par le bas serait un signal baissier qui me permettrait d'envisager une correction jusqu’au creux de février à 1,28$ et voire jusqu'au plus bas de l'année à 1,25$. En l’absence de cassure du biseau, la livre sterling pourrait rejoindre ses récents sommets proches de 1,33$.

Poursuivre votre lecture