Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • Le Parlement britannique se prononcera sur l’accord de divorce mardi
  • Le « no deal » ou le report du Brexit en cas de rejet de l’accord de divorce
  • Quid en cas de rejet de tous les votes ?

Le Parlement britannique se prononcera sur l’accord de divorce mardi

Le gouvernement britannique devrait présenter un autre vote sur l'accord de divorce à la Chambre des communes le 12 mars. Malgré les débats et les amendements depuis le rejet du dernier accord le 15 janvier, la feuille de route du Brexit reste floue.

Le Parlement britannique votera-t-il cette fois-ci en faveur des conditions de divorce conclues entre la première ministre Theresa May et les négociateurs européens ? Qu’arrivera-t-il si les députés rejettent une nouvelle fois l’accord de Theresa May ?

Le « no deal » ou le report du Brexit en cas de rejet de l’accord de divorce

La première ministre Theresa May tiendra un vote significatif mardi au Parlement. Ce dernier se prononcera sur l’accord de divorce qui sera probablement difficile à passer. Le 6 mars, The Telegraph a rapporté que le cabinet du Premier ministre May s'attendait à ce que son accord sur le Brexit soit défait par 100 voix au maximum cette semaine.

Si le texte de divorce est rejeté par le Parlement britannique, deux autres votes seront organisés mercredi et jeudi. L’un sera sur un « no deal », une sortie de l’UE sans accord à la fin du mois et le second sur l’extension de l’Article 50 du Traité de Lisbonne (= report du Brexit).

Une sortie sans accord sera probablement bloquée par les députés, ce qui conduira à un vote et à la prolongation de l’article 50 qui est le résultat le plus probable et le plus attendu de la série de votes sur le Brexit cette semaine.

En supposant que le Parlement se prononce en faveur d'une demande de report du Brexit, le marché se concentrera désormais sur le sommet de l'UE du 21 mars, puisque les 27 européens devront à leur tour donner leur accord ou non de cette demande.

Quid en cas de rejet de tous les votes ?

Si par tout hasard, tous les votes échouaient au bout des trois jours de vote (mardi, mercredi et jeudi), le marché privilégierait probablement une sortie du Royaume-Uni sans accord à la fin du mois.

Vous retrouverez ci-dessous une infographie avec mes prévisions de court terme de l’EUR/GBP et du GBP/USD selon les différents scénarios.

Timeline Brexit

POURUIVRE VOTRE LECTURE