Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • L’OPEP+ réduit sa production de pétrole de 1,2 million de barils par jour.
  • Les cours de pétrole Brent et WTI consolident.
Prévisions économiques de l'OCDE et du FMI pour 2018 et 2019

L’OPEP+ réduit sa production de pétrole de 1,2 million de barils par jour

Les cours de pétrole restent à l’équilibre ce lundi matin malgré la décision de l’OPEP et de ses alliés extérieurs comme la Russie de réduire de 1,2 million de barils par jour (bpj) leur production de janvier à juin (6 mois). Ce nouveau gel de la production du cartel n’a pas surpris les investisseurs vendredi, qui restent toujours hésitants en raison du ralentissement de l’économie mondiale et de la hausse constante de la production de pétrole des Etats-Unis.

Ce gel de la production de l’OPEP+ vient s’ajouter à celui de la région canadienne de l’Alberta (325000 barils par jour), mais le total ne compense même pas la hausse de production de 2 millions de barils par jour des Etats-Unis sur une année glissante (11,7 Mbj actuellement contre 9,673 Mbj il y a 1 an). Côté demande, celle-ci devrait être moins importante que prévu en raison de la révision à la baisse des perspectives économiques mondiales de l’OCDE et du FMI ces derniers mois.

Par conséquent, la décision de l’OPEP+ de geler sa production n’a pas eu d’impact haussier sur les cours de pétrole qui se contentent de consolider vers leurs niveaux de début décembre.

Les cours de pétrole Brent et WTI consolident

Graphique journalier du prix du baril Brent et WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime:

Les cours de pétrole consolident malgré le gel de la production de l'OPEP

Apprenez les bases du trading et des marchés financiers dans notre guide de trading pour débutant.

Sur le plan de l’analyse technique, le prix du baril Brent oscille depuis début décembre entre 58 et 64 dollars et le WTI entre 50 et 55 dollars. Des stratégies de range trading de très court terme peuvent être mises en place aussi longtemps que les cours de pétrole évolueront dans ces fourchettes de prix. D’un point de vue swing trading et moyen terme, nous attendrons une sortie par le haut ou par le bas de ces ranges pour se positionner à l’achat ou la vente. Notons des divergences haussières de momentum, illustrés ci-dessous par l’indicateur RSI, suggérant un retour de la pression acheteuse, mais toujours dominé par les vendeurs, puisque l’indicateur évolue toujours sous 50.

Une sortie du prix du Brent par le haut de son range permettrait d’envisager une correction de 38%, voire 50% de la baisse d’octobre-novembre, c’est-à-dire jusqu’à 69$ puis 72$ (60$ puis 63,50$ pour le WTI).

À l'inverse, une sortie par le bas des ranges permettrait d’envisager une poursuite de la tendance baissière jusqu’à 55$ le baril Brent et 75$ le baril WTI.

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> Trader avec les supports et résistances sur le Forex

>> Pétrole WTI vs Brent : Quelles sont les différences ?