Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • L'écart entre les rendements à deux ans et à dix ans US tombe à son plus bas niveau depuis plus d'une décennie à moins de 14 points de base.
  • Qu’est-ce que la courbe des taux ?
  • L’inversion de la courbe des taux et les marchés financiers.
  • Comment réagit la Fed après une inversion de la courbe des taux ?

L'écart entre les rendements à deux ans et à dix ans tombe à son plus bas niveau depuis plus d'une décennie à moins de 14 points de base

La courbe des taux continue à s’aplatir en cette fin d’année 2018, principalementen raison de la chute des cours de pétrole et des anticipations d’inflation des investisseurs. Cet aplatissement de la courbe des taux est le reflet de la montée des incertitudes des investisseurs concernant leurs perspectives à court terme sur l’économie américaine. L’inversement de la courbe des taux pourrait même prédire un crash des marchés financiers. Mais avant d’aller plus loin, qu’est-ce que la courbe des taux ?

Qu’est-ce que la courbe des taux ?

La courbe des taux est ni plus ni moins que la représentation graphique des rendements des obligations souveraines à différentes maturités. La courbe reliant ses points forme la fameuse « courbe des taux ». En temps normal, les rendements des obligations à long terme sont supérieurs à ceux à court terme pour la simple et bonne raison que prêter de l’argent sur du long terme porte un risque de défaut de paiement supérieur à un prêt de court terme (en général).

Une inversion de la courbe des taux signifie donc que les taux d’intérêt à court terme sont supérieurs à ceux de long terme. Concrètement, cela indique que le pays émetteur des obligations emprunte plus cher sur du court terme que sur du long terme. Cette inversion de la courbe des taux est provoquée par le fait que les investisseurs ont moins confiance en l’avenir proche du pays qu'en l’avenir lointain et demandent donc une prime de risque (= rendement de l’obligation) supérieure.

Etat actuel de la courbe des taux aux Etats-Unis

Graphique par investing.com

Ci-dessus, nous pouvons constater trois courbes de taux d’intérêt américains. L’axe des abscisses correspond à l’échéance de l’obligation et l’axe des ordonnées au rendement du coupon. Ces trois courbes représentent :

  • La courbe en violet montre l’état actuel de la courbe des taux.
  • La courbe en rouge montre l’état de la courbe des taux il y a 1 mois
  • Et la courbe en bleu clair montre l’état de la courbe des taux il y a 1 an.

Plus cette courbe est plate, plus les rendements courts et longs sont proches. Dans le jargon, nous parlons de pentification de la courbe des taux, lorsque l’écart des rendements longs et courts augmente, et d’aplatissement lorsque l’écart des rendements longs et courts diminue.

L’écart de rendement actuel entre l’obligation à 10 ans et l’obligation à 2 ans est de seulement 14 points de base ! Ce qui est peu lorsque nous comparons aux données historiques…

Graphique de la courbe des taux réalisé sur la plateforme TradingView :

Définition et présentation de la courbe des taux.

L’inversion de la courbe des taux et les marchés financiers

Historiquement, l’inversion de la courbe des taux a été un signal de récession fiable de l’économie américaine, mais également de crash des marchés boursiers. Ce fut en effet le cas en 1989, en 2000 ou plus récemment en 2008.

Statistiquement, nous pouvons constater sur le tableau ci-dessous que lorsque le rendement de l’obligation américaine à 1 an devient égal à celle à 10 ans, il a fallu attendre en moyenne 14 mois pour que l’économie américaine entre en récession (la fourchette s’étend de 7 mois à 2 ans).

Une récession américaine avait lieu 14 mois après l'inversion de la courbe des taux

Graphique réalisé par @CharlieBilello

Sur le S&P 500, l’inversion de la courbe des taux (rendement du 2 ans supérieur à celui du 10 ans) a eu un impact plus rapide sur le S&P 500 puisque ce dernier chutait rapidement après l’inversion de la courbe des taux comme nous pouvons le constater ci-dessous (-56% lors de la crise financière de 2008).

Le S&P 500 chutait après une inversion de la courbe des taux.

Comment réagit la Fed après une inversion de la courbe des taux ?

Dans le passé, l’inversion de la courbe des taux n’a pas fait bouger les lignes de la réserve fédérale, qui continuait à relever ses taux directeurs. Ci-dessous, nous retrouvons notre courbe en noir illustrant l’écart de rendement entre le 10 ans et 2 ans américain, en vert le cours du S&P 500 et en rouge les taux directeurs de la Fed. Les droites verticales en rouges sont les moments où la courbe des taux est passée sous 0 (= inversion de la courbe des taux).

Graphique de la courbe des taux réalisé sur la plateforme TradingView :

La réserve fédérale continuait à remonter ses taux d'intérêt après l'inversion de la courbe des taux.

Nous remarquons que la Fed continuait à remonter ses taux directeurs lorsque le courbe des taux s’inversait.

Si nous poussons l’étude un peu plus loin, nous pouvons identifier un second signal permettant de prévenir d’un crash des marchés financiers : la première baisse des taux de la Fed. En effet, une fois l’inversion de la courbe des taux, c’est la première baisse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale (en bleu dans le graphique ci-dessous) qui s’est avérée être un bon indicateur prévenant d'un crash.

Graphique de la courbe des taux réalisé sur la plateforme TradingView :

Inversion de la courbe des taux et taux directeurs de la Fed

Vous souhaitez améliorer votre approche de trading ? Passez en revue les Caractéristiques des Traders à Succèsconcernant la façon d'utiliser efficacement l'effet de levier ainsi que d'autres bonnes pratiques.

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> Allons-nous connaitre un crash boursier en 2019 ?

>> Pétrole WTI vs Brent : Les 5 principales différences à connaître