Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #EUR #allemagne #IFO https://t.co/pvEA0nHARW
  • Je retrouve @Cedric_Decoeur sur le plateau @bfmbusiness à 11h07 pour le Face à Face avec @russeurope dans @bfmpatrimoine
  • Résultat de Facebook ce soir, et Alphabet demain A surveiller après la surprise Snap concernant les revenus publicitaires vs changement de politique d'Apple sur les données privées Mieux vaut ne pas revenir au contact de l'oblique (15260) pour le #Nasdaq100 dans ce contexte https://t.co/fMnR6ZYSaD
  • #BTC est bien venu rebondir sur l'ancien support oblique, doit dépasser les 63700 pour éviter la formation d'un ETE, qui pourrait conduire à un retour sur les 53000 $ https://t.co/l4Y1IlRhHc
  • Pas d’explosion du nombre de cas mais des foyers de variant delta dans 11 provinces chinoises qui nécessitent des mesures de restriction et vont continuer à peser sur l’activité pendant quelques mois 👇 (surveiller les prochains PMI) https://t.co/XDNdxWWvwR
  • Par son action, la Fed aura donc permis de préserver des millions d’emplois…mais aura aussi « poussé » plusieurs millions d’américains à la retraite via l’appréciation des patrimoines financiers et immobiliers, appréciation liée à sa politique ultra accommodante
  • Près de 3 millions d’américains sont partis plus tôt que prévu à la retraite, pendant la crise Covid, en raison notamment de l’appréciation de leur patrimoine C’est près de la moitié du nombre d’emplois US qu’il reste à récupérer pour revenir au niveau pré-Covid https://t.co/nyISg9Jlez
  • Fed/Powell « Nous surveillons très attentivement la possibilité d’une spirale prix-salaire »
  • L'or chute après le commentaire de Powell : "Nous sommes sur la bonne voie pour entamer une réduction progressive de nos achats d'actifs qui, si l'économie évolue globalement comme prévu, sera achevée d'ici le milieu de l'année prochaine". https://t.co/raYm2lJhJE
  • Bullard, sors de ce corps ! https://t.co/mPpshCEe17
Pétrole WTI : L’OPEP pourrait augmenter sa production en raison du Venezuela et de l'Iran

Pétrole WTI : L’OPEP pourrait augmenter sa production en raison du Venezuela et de l'Iran

Valentin Aufrand, Contributeur
  • L’OPEP pourrait réajuster sa stratégie suite aux inquiétudes sur le Venezuela et l’Iran
  • Le pétrole pourrait revenir à 60$ le baril d’ici la fin de l’année
OPEP pourrait augmenter sa production suite aux inquiétudes sur le venezuela et l'iran

L’OPEP pourrait réajuster sa stratégie suite aux inquiétudes sur le Venezuela et l’Iran

Certains titres indiquent que le cartel pétrolier pourrait revoir sa stratégie dès la prochaine réunion qui se tiendra à Vienne le 22 juin.

L'OPEP pourrait décider d'augmenter sa production de pétrole en raison des préoccupations concernant le déclin de la production au Venezuela et la baisse des exportations pétrolières iraniennes.

L’accord « OPEP+ » qui inclut des pays extérieurs au cartel comme la Russie et qui consiste à un gel de 1,8 million de barils par jour depuis janvier 2017 jusqu’à la fin de l’année a obtenu un taux de conformité de 166% en avril.

D’après l'Agence d'information sur l'énergie américaine (AIE), de janvier 2017 à avril 2018, les stocks de pétrole brut et d'autres liquides de l'OCDE ont diminué de 234 millions de barils et sont dorénavant 16 millions de barils supérieurs à leurs moyennes à 5 années.

Baisse des stocks de l'OCE sous moyenne à 5 années

Graphique par l'Agence d'information de l'énergie

Jusqu’à maintenant, le message officiel de l’OPEP est qu’il ne voit pas la nécessité d’assouplir son accord visant à réduire les stocks mondiaux jusqu’à leurs moyennes à 5 années (objectif atteint en mars), mais certaines sources de Reuters ont indiqué que ces incertitudes et la chute rapide des stocks mondiaux pourraient inciter l’OPEP à évoluer.

Le pétrole pourrait revenir à 60$ le baril d’ici la fin de l’année

Les incertitudes sur une réduction de l'offre inquiètent le marché, ce qui justifie la hausse des cours de pétrole ces dernières semaines. Toutefois, les incertitudes sont dorénavant intégrées aux prix et il y a dorénavant plus de chances que celles-ci s'améliorent plutôt qu'elles se dégradent davantage. D’un autre côté, les États-Unis continuent d'accroitre leur production mondiale (premier producteur en mars avec plus de 14 millions de barils produits par jour en avril) et la Chine montrent des bonnes performances économiques, comme le PMI manufacturier qui est ressorti pour le deuxième mois consécutif supérieur aux attentes, ce qui suggère une croissance plus élevée que prévue.

Une augmentation de l’offre ou du moins, une baisse moins importante que ce que prévoit le marché pour le moment présenterait un risque baissier sur les cours de pétrole. La baisse des cours me semble le scénario le plus probable avec un retour du WTI à 60$ lors des prochains mois. Le dernier retracement notable fut en début d'année lorsque le prix du baril WTI est passé de 65$ à 58$ en l'espace d'une semaine (-11%).

Une correction de 38 à 50% de la précédente impulsion haussière qui a commencé en juin de l'année me semble possible d'ici la fin de l'année, ce qui donne un objectif baissier à environ 60$ le baril WTI et 65$ pour le Brent.

Les signaux vendeurs pourront être les franchissements des obliques haussières du prix ou du RSI.

Découvrez nos prévisions des cours de pétrole pour les prochains moisdans nos ebooks prévisionnels.

Graphique journalier du Pétrole WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime

Baisse des cours de pétrole WTI à 60$ d'ici la fin de l'année

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>>3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.