• Le dollar soutenu par la spéculation du marché
  • L’EUR/USD teste sa oblique haussière de moyen terme

Plu de 35% de probabilité d'une 4ème hausse des taux directeurs de la Fed en 2018

Le dollar soutenu par la spéculation du marché

La hausse des cours des matières premières invite le marché à revoir leurs prévisions d’inflation américaine. Les nouveaux plus hauts des prix de l’énergie et des matériaux de construction suggèrent aux marchés davantage de hausse des taux directeurs de la Fed cette année sur fond d’inquiétudes d’une inflation dépassant l’objectif du FOMC.

En effet,l’aluminium a atteint cette semaine un plus haut de 7 ans à 2 600 dollars la tonne, le bois de charpente un plus haut historique à 550 dollars ou encore le pétrole qui a rejoint ses niveaux les plus élevés depuis décembre 2014 à 69$ le baril brut. L’appréciation de ces matières premières devrait principalement se répercuter sur les prix des transports et de construction des bâtiments.

Graphique journalier du Bois de charpente, du pétrole WTI et de l’aluminium réalisé sur la plateforme ProRealTime

Les cours des matériaux s'apprécient

L’indice PCE core, dont l’objectif est fixé à 1,9% en 2018 pourrait donc être atteint plus rapidement que ce que prévoyait le marché. C’est en tout cas ce dont le récent rebond du DXY laisse à suggérer. La probabilité d’une hausse des taux de la Fed est déjà intégrée aux prix (95%), mais le scénario d’une quatrième pour le mois de décembre augmente petit à petit et c’est cette croissance qui permet au dollar de se maintenir dans son range entre 88 et 90 points.

L’EUR/USD teste sa oblique haussière de moyen terme

Par conséquent, tant que cette probabilité augmente, l‘euro devrait se retrouver sous pression. Le DXY n’est pas encore à sa résistance pluri-mensuelle à 90 points, ce qui indique que l’euro pourrait encore baisser.

En intraday, le cours de l’eurodollar dépasse son oblique haussière en place depuis l’autonome dernier. Une clôture journalière ce soir (et donc hebdomadaire) sous celle-ci serait un signal baissier jusqu’en bas du range du cours à 1,22.

Si le cours ne clôture pas sous cette oblique, il sera donc techniquement possible de s’attendre à un rebond de l’euro jusqu’à 1,24$ (résistance testée en début de semaine).

Dans le cas ou le DXY se retrouve sous pression sous sa résistance à 90 points et le cours de l’EUR/USD travaille son support à 1,22$, alors une surperformance de l’euro sera envisageable.

Découvrez nos prévisions de moyen terme de l'euro et du dollar dansnos guides trimestriels.

Graphique 4 heures de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Le cours de l'EUR/USD teste une oblique haussière de long terme