Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de Daily FX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • Bond du pétrole suite à l’avertissement de Donald Trump de lancer des missiles en Syrie
  • Le ministre de l’énergie saoudien affirme « des fondamentaux bons »
  • Le cours du Brent à un plus haut depuis 2014 à 71,72$

Brent plus haut 2014 suite conflit syrien, amélioration perspectives commerciales CHine et Etats-Unis

Bond du pétrole suite à l’avertissement de Donald Trump de lancer des missiles en Syrie

C’est pour le moment le dernier catalyseur qui fait bondir les cours de pétrole dont le Brent qui atteint son prix le plus élevé depuis 2014, au-dessus de la barre des 70$, déjà flurté en début d’année.

La France et les États-Unis s’étaient entretenus lundi suite à la découverte de l’utilisation d’armes chimiques par l’armée syrienne la semaine dernière. La décision qui allait être annoncée dans les 48 heures est donc tombée ce matin par Donald Trump, qui a prévenu Moscou son intention d’engager une action militaire contre la Syrie. La Russie, ferveur défenseur du régime syrien a répondu qu’elle protégerait la Syrie, ce que Donald Trump n’a pas manqué en invitant la Russie à se préparer à recevoir des missiles « gentils et nouveaux et «intelligents!» » (sur le sol syrien).

La Syrie n’est pas un important producteur de pétrole, mais l’escalade de tension militaire proche de la péninsule Arabique inquiète les investisseurs sur les exportations des pays proches de la Syrie, comme l’Irak (pays frontalier), deuxième producteur de l’OPEP, qui produit environ 4,5 millions de barils par jour.

Le ministre de l’énergie saoudien affirme « des fondamentaux bons »

Outre l’escalade des tensions en Syrie, c’est les récents propos du ministre de l’Énergie de l’Arabie Saoudite, Khalid Al-Falih, qui permet de soutenir les cours des barils de pétrole. Le ministre voit « des fondamentaux solides » et un équilibre « raisonnable » du marché à court terme.

Le rapport mensuel de l’OPEP publié demain et celui de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) publié vendredi, permettront d’en savoir un peu plus sur les efforts du cartel et l’état du marché international.

L’OPEP et ses alliés semblent rigoureux sur le gel de la production de 1,8 million de barils par jour jusqu’en décembre. D’après un sondage d’analystes de Bloomberg, la production de l’OPEP aurait atteint un plus bas de 12 mois à 32,04 millions de barils par jour en mars. Le Venezuela, l’Algérie et la Libye auraient le plus contribué à cette baisse.

Le cours du Brent à un plus haut depuis 2014 à 71,72$

Les nouvelles perspectives d’un accord bilatéral commercial entre les États-Unis et la Chine et la possible reprise des sanctions commerciales envers l’Iran sont aussi des facteurs de soutien des cours de pétrole. Le marché n'a pas réagi au restockage de pétrole brut aux Etats-Unis la semaine dernière (+3,3mb) qui est au second plan des tensions syriennes.

Découvrez nos prévisions de moyen terme des cours de pétrole dans notre PDF « Prévision Pétrole ».

Sur le plan de l'analyse technique, nous pouvons constater un fort rebond des cours ces dernières séances. Le cours du Brent est en hausse de plus de 8% depuis le début de la semaine et rejoint ses niveaux de 2014 au-dessus de 70$. Une clôture hebdomadaire au-dessus de ce seuil serait un puissant signal haussier.

Graphique journalier du cours du pétrole Brent réalisé sur la plateforme ProRealTime

Brent plus haut 2014 à 71,72$

En attendant la clôture hebdomadaire vendredi soir, le Brent pourrait connaitre un pullback à 70$ au vu de l’excès du momentum matérialisé par la borne haute du canal haussier dans lequel le cours évolue depuis la fin février.

Les positions shorts semblent risquer au vu du puissant momentum haussier (malgré le possible excès). Une divergence baissière entre le RSI et le prix serait un signal baissier exploitable pour shorter, mais en attendant il semble préférable de payer le pullback.

Vous souhaitez améliorer votre approche de trading ? Passez en revue les Caractéristiques des Traders à Succès concernant la façon d'utiliser efficacement l'effet de levier ainsi que d'autres bonnes pratiques.