Le CAC 40 progresse ce matin après une semaine de rebond depuis son support à 5100 points grâce à l’appétit pour le risque.

Dernières actualités du CAC 40

  • L’appétit au risque et la baisse de l’euro permettent aux indices européens de rebondir
  • CAC 40 : Son récent sommet à 5375 points comme prochaine résistance

Les indices européens ont surperformé Wall Street la semaine dernière grâce à l’environnement positif du marché et à la légère baisse de l’euro suite au discours de Mario Draghi. Le CAC 40 a parfaitement rebondi sur son support à 5100 points et a fini la semaine en hausse de 1,90%. Il teste ce matin son pivot à 5300 points qui en cas de dépassement, donnerait un signal haussier jusqu’à 5375 points, son plus haut depuis le flash crash.

L’appétit au risque et la baisse de l’euro permettent aux indices européens de rebondir

L’appétit au risque a dominé la semaine dernière grâce à un cocktail d’améliorations sur le plan politique, permettant à l’ensemble des indices de rebondir la semaine dernière.

Tout d’abord, nous retiendrons le vote du SPDen faveur de la Grande coalition qui permet à Angela Merkel d’amorcer un quatrième mandat en tant que Chancelière. L’appétit pour le risque global a également été généré par l’exemption du Canada et du Mexique des taxes douanières américaines sur l’acier et l’aluminium, alors que les spéculateurs s’attendaient à des décisions plus fermes (Donald Trump ayant laissé la porte à tous les pays de négocier ces taxes). La diminution des tensions dans la péninsule de Corée a également joué un rôle dans cet appétit pour le risque. Donald Trump a accepté l’invitation de Kim Jong-Un en échange d’un arrêt des tests de missiles. Les deux leaders devraient se rencontrer d’ici quelques semaines.

La légère baisse de l’euro suite au discours de Mario Draghi(-0,11% face au dollar) la semaine dernière est un facteur qui a permis aux marchés européens de progresser avec Wall Street.

Tous les indices européens ont progressé la semaine dernière. Même l’indice italien (MIB) a fini en hausse (+3,06%), malgré la probable entrée de partis antisystèmes dans le futur gouvernement italien. L’ensemble des secteurs ont clôturé dans le vert, avec une nette surperformance des services aux collectivités (+5,46%) et des Techs (+4,18%).

Cette semaine, l’indice des prix à la consommation (IPC) des Etats-Unis semble être le principal catalyseur. Malgré le ralentissement des salaires le mois dernier, une accélération de l’inflation devrait faire réapparaître les inquiétudes d’une accélération du rythme de hausse des taux de la Fed cette année.

>> Le PIB de la zone euro croît à son rythme le plus élevé depuis 2011

CAC 40 : Son récent sommet à 5375 points comme prochaine résistance

Techniquement, le CAC 40 nous a prouvé une nouvelle fois que le seuil à 5100 points joue un rôle de support important en ayant rebondi une nouvelle fois dessus. Actuellement sous son prix de clôture de 2017 à 5290 points, le CAC 40 teste ce matin une résistance importante, auquel se situe légèrement au-dessus le seuil psychologique à 5300 points et sa moyenne mobile à 200 séances à 5305 points.

Une clôture au-dessus de ce seuil serait un signal haussier jusqu’à la prochaine résistance technique majeur correspondant à son récent sommet de la fin février à 5375 points, son plus haut depuis le flash crash.

Téléchargez notre guide de trading pour apprendre les bases de la négociation sur les marchés.

Graphique journalier du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique journalier du CAC 40