Le franc continue de se déprécier malgré la baisse du taux de chômage à 3,2% en février.

Dernières actualités du franc suisse

  • Le taux de chômage Suisse revient à son plus bas de 3 mois à 3,2%
  • EUR/CHF : L’euro en direction de son plus haut 2018 à 1,1833 CHF
  • GBP/CHF : Poursuite de la stratégie acheteuse jusqu’à 1,35 CHF

Le franc continue de se déprécier face aux principales devises majeures dont l’euro et la livre sterling malgré la baisse du taux de chômage en Suisse. L’EUR/CHF pourrait rejoindre ses plus hauts de l’année vers 1,1833 et notre stratégie haussière sur le GBP/CHF se rapproche de notre objectif à 1,35.

Le taux de chômage Suisse revient à son plus bas de 3 mois à 3,2%

Alors que le marché s’attendait à une hausse du chômage, le taux de chômage est ressorti en baisse à 3,2% en février contre 3,3% en janvier. Mais ce faible taux de chômage pour la plupart des pays, est en fait contrasté pour la Suisse. Théoriquement, la Suisse a le plein-emploi, car le taux de chômage est inférieur à 5%. Cependant, alors que le taux de chômage moyen de la zone euro est de 9,76% depuis 1995, celui de la Suisse n’est que de 3,33%. De plus, le taux de chômage Suisse a augmenté par rapport à l’été dernier qui était de 3% de juin à octobre 2017.

Cette baisse du taux de chômage à 3,2% devrait donc avoir un impact plutôt limité sur les salaires et l’inflation.

>> Le PIB de la zone euro croît à son rythme le plus élevé depuis 2011, Mario Draghi attendu

EUR/CHF : L’euro en direction de son plus haut 2018 à 1,1833 CHF

Sur le plan de l’analyse technique, le cours de l’EUR/CHF a finalement rebondi sur sa moyenne mobile à 200 jours et son seuil psychologique à 1,15. Le cours est repassé hier au-dessus de son prix de clôture de 2017 à 1,1693 et évolue au-dessus de ses trois autres moyennes mobiles (20, 50 et 100 jours), indiquant ainsi un puissant momentum.

Cette reprise haussière peut s’expliquer par la dépréciation du franc. D’après notre Swiss Index, il se serait déprécié de 3,5% depuis ses plus hauts du 2 février. De l’autre côté, l’euro est le premier compétiteur du dollar. Une baisse de ce dernier permet à l’euro de surperformer les autres devises majeures.

De ce fait, la tendance de l’EUR/CHF devrait se poursuivre et pourrait rejoindre sa prochaine résistance majeure à 1,1833 correspondant à son plus haut de plus de deux ans atteint en janvier.

La tendance de fond du cours est haussière tant qu’il se maintient au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours.

Téléchargez notre guide de trading pour apprendre les bases de la négociation sur les marchés.

Graphique journalier de l’EUR/CHF réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique journalier de l'EUR/CHF

GBP/CHF : Poursuite de la stratégie acheteuse jusqu’à 1,35 CHF

Concernant notre stratégie haussière sur le GBP/CHF du 15 février, le cours a également parfaitement rebondi sur sa moyenne mobile à 200 jours et pourrait rejoindre ses plus hauts de l’année à 1,3460 grâce à la baisse du franc.

Techniquement, le cours a clôturé au-dessus de sa moyenne mobile à 20 jours, ce qui permet de donner une crédibilité supplémentaire à notre stratégie haussière qui reposait sur la divergence haussière du RSI et du prix sur sa moyenne mobile de long terme.

La résistance intermédiaire avant ses plus hauts se situe à 1,3314.

Graphique journalier du GBP/CHF réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique journalier du GBP/CHF