Points clés de l’article :

  • Chine et Japon mènent le trouble sur les marchés obligataires.
  • Réallocation sur les valeurs refuges.
  • Le cours de l’or pourrait revenir à ses plus hauts de 2017 à 1350$.

Le cours de l’or est soutenu par l’aversion des investisseurs aux marchés obligataires, ce qui pourrait permettre au métal jaune de rejoindre ses plus hauts de 2017 à 1350$ d’ici les prochaines séances.

Chine et Japon mènent le trouble sur les marchés obligataires

Les marchés obligataires ont sans doute connu l’une de leurs semaines la plus agitée depuis plusieurs mois. En effet, la Banque du Japon a pris par surprise les investisseurs se couvrant sur ses obligations en annonçant mardi une diminution de son montant alloué au rachat d’obligations d’État japonaises arrivant à maturité. Cette annonce de la BoJ, qui a été interprété comme des signaux de possible normalisation de sa politique monétaire, à fait rebondir le rendement de l’obligation d’état japonaise à 10 ans de 25% cette semaine (0,059% dimanche à 0,074% à l’écriture de l’article).

En Chine, des officiels auraient suggéré de ralentir voir stopper l’achat d’obligations d’état américaines d’après Bloomberg. La réaction fut immédiate, l’ensemble des marchés obligataires mondiaux se sont tendus et a obligé le rendement du T-Note à 10 ans à revenir à des plus hauts de 10 mois au-dessus de 2,5%. Le fonds souverain de la Chine, chargé de gérer les réserves de change du pays, a cette nuit démenti l’annonce. Le prix du Bund est lui aussi à ses plus bas depuis mars 2017 (le rendement étant donc à ses plus hauts depuis mars 2017).

Le cours de l’or pourrait rejoindre ses plus hauts de 2017 à 1350$

Graphique journalier du Bund préparé sur la plateforme ProRealTime

Réallocation sur les valeurs refuges

Toujours à la recherche de couverture, le marché se rapatrie par conséquent sur d’autres valeurs refuges que les marchés obligataires. Beaucoup d'experts estiment ce marché surévalué à cause des politiques monétaires accommodantes des banques centrales qui ont inondé ce marché. Le Yen, le franc suisse et le cours de l’or rebondissent suite à ces tensions sur les marchés obligataires étant donné qu’une chute ferait pression sur les marchés actions.

Le cours de l’or pourrait rejoindre ses plus hauts de 2017 à 1350$

Graphique 2 heures de l’or face au Bund et au T-Note 10 ans préparé sur la plateforme ProRealTime

Le cours de l’or pourrait revenir à ses plus hauts de 2017 à 1350$

Selon l’analyse technique, la prochaine résistance majeure de l’or se situe à 1350$ et correspond au plus haut de 2017. Une hausse jusqu’à cette résistance me semble possible tant que le rendement du 10 ans américain évolue au-dessus de 2,50%, ce que devrait également profiter le dollar australien. A moyen terme, une consolidation me semble envisageable à cette résistance au vue de l’état du momentum journalier en sur-achat (> 70). La baisse des obligations devrait également se stabiliser, nous ne parlons pas de krach, mais de signaux qui invitent les investisseurs à se couvrir sur d'autres actifs.

Pour des stratégies de pullback, un retour à 1300$ offrirait un bon point d’entrée d’achat à moyen terme.

Pour connaitre notre analyse de moyen et long terme, je vous invite à télécharger notre nouveau guide prévisionnel de l’or valable pour le premier trimestre de l’année.

Le cours de l’or pourrait rejoindre ses plus hauts de 2017 à 1350$

Graphique journalier de l’or préparé sur la plateforme ProRealTime