Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

IBEX 35 : Parier sur le rattrapage de l’indice espagnol et l’attractivité des actions de la zone euro

Valentin Aufrand- L’indice espagnol avait (très) bien commencé l’année 2017. Surperformant l’ensemble des indices actions majeurs de la zone euro et de ceux de Wall Street, 2017 semblait une année en or pour l’IBEX avant que l’aversion pour le risque surgisse sur les actions de la zone euro pendant l’été, puis par les inquiétudes sur le dossier catalan. Ce dernier ne laissant aucune chance à l’indice de profiter du retour de l’appétit pour le risque en septembre. L’IBEX a finalement clôturé 2017 en hausse de 7,6% contre 9,6% pour le CAC 40, 13% pour le DAX 30 (dividendes réinvestis) et 13,7% pour le MIB.

Le pari de voir l’IBEX surperformer les indices de la zone euro en 2018 repose sur les mêmes critères que ceux de 2017. Ajouté à cela le retard qu’a pris l’indice espagnol au deuxième semestre 2017 face aux autres indices européens (le retard est encore plus accentué lorsque nous comparons les indices européens depuis 2016).

Voici pourquoi je m’attends à une surperformance de Madrid en 2018 :

  • Les RSI des indices européens sont les seuls n’étant pas surachetés.
  • Politique monétaire toujours accommodante de la BCE.
  • Actions américaines trop chères.
  • Indice espagnol en retard comparé à ses homologues européens (plus haut de mai 2017 dépassé sur les indices de la zone euro cités précédemment mis à part l’IBEX).
  • Risque diminué de connaitre une indépendance de la Catalogne comme en témoigne les spreads souverains Espagnol – Allemand et Espagnol – Français.

En raison de ce dernier fait, nous pouvons d’ores et déjà nous attendre à un retour de l’IBEX à ses plus hauts de 2017 que le CAC 40 a dépassé en ce début d’année 2018. Le premier objectif est donc une hausse jusqu’à 11248 points, soit une performance relative de 7,87% par rapport au prix actuel.

Par la suite, il me semble possible de connaitre une hausse de 7% supplémentaire, correspondant à la performance de l’EuroStoxx50 en 2017 (servant ainsi de benchmark). Le deuxième objectif correspond à une hausse de l’IBEX jusqu’à 12000 points en 2018, ce qui générerait une performance totale de plus de 19% en 2018.

Découvrez l’intégralité de mes convictions pour l’année 2018 sur l’ensemble des marchés (Forex, Indices boursiers et matières premières) dans mon webinaire spécial organisé lundi 15 janvier à 18h00 CET.

Nos convictions sur les marchés pour 2018

Graphique journalier de l’IBEX 35 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Découvrez nos prévisions pour le trimestre sur l’ensemble des marchés dans nos guides prévisionnels.

Trade de l’année 2018 : Pétrole WTI

Yoav Nizard- Dans le sillage de sa deuxième moitié de l’année 2017, le cours du WTI pourrait bénéficier des mesures mises en place par les pays membres de l’OPEP en 2018, visant à plafonner la production de pétrole. Par ailleurs, la tendance de l’évolution des stocks de brut aux Etats-Unis semble à la baisse selon les données hebdomadaires publiées par le Département de l’Energie. Ce contexte pourrait selon moi soutenir le prix du baril de pétrole cette année.

Sur le plan technique, le baril de WTI a franchi une droite de tendance baissière formée depuis le mois de mai 2015 et correspondant à la ligne de cou dynamique d’une configuration haussière sous la forme d’une épaule – tête – épaule inversée. Ainsi, le cours du WTI pourrait selon moi atteindre le seuil symbolique à 80$ en 2018, situé à proximité d’un ancien support de long terme devenu résistance potentielle à 79$.

Retrouvez en direct toutes mes stratégies de trading chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

Baril de WTI en données mensuelles

Nos convictions sur les marchés pour 2018

Graphique préparé par Yoav Nizard