Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de Daily FX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points clés de l’article :

  • L’appétit pour le risque tire les marchés actions mondiaux vers le haut.
  • Les valeurs technos surperforment en amont des publications des résultats.
  • Le marché continue de payer les baisses d’impôts votés par le Congrès.

Wall Street continue à marquer des nouveaux records. Hier les valeurs techs étaient les leaders ce qui a permis au S&P 500 et au Nasdaq 100 de poursuivre leurs séries de nouveaux records.

L’appétit pour le risque tire les marchés actions mondiaux vers le haut

En 2017, le S&P 500 a fait un sans-faute sur une unité de temps mensuelle, clôturant les 12 mois dans le vert. Il marque également le plus long rallye haussier de son histoire sur cette même base temporelle (14 mois consécutifs de hausses de novembre 2016 à décembre 2017). Enfin, le S&P 500 n’a pas connu de baisse de plus de 3% depuis ses plus hauts depuis 289 séances boursières.

Nouveaux records sur le S&P 500 et Nasdaq, quand acheter Wall Street ?

Du côté du Dow Jones, l’indice historique a inscrit 71 journées de records en 2017, le plus de son histoire.

Dans le reste du monde, les indices asiatiques réalisent leurs meilleurs démarrages de l’année depuis 2006, le Nikkei 225 a clôturé à un plus haut de 26 ans ce matin et les indices de la zone euro surperforment Wall Street alors que ce dernier continue à marquer des nouveaux records.

En 2017, les valeurs à risque étaient les leaders, et ces chiffres du début d’année ne suggèrent pas l’inverse pour 2018...

Les valeurs technos surperforment en amont des publications des résultats

À plus court terme, hier, les valeurs technologiques ont surperformé permettant au Nasdaq et au S&P 500 de clôturer dans le vert (+0,29% et +0,17% respectivement). La saison des publications des résultats pour le Q4 2017 a débuté cette semaine aux États-Unis.

Le marché continue de payer les baisses d’impôts votés par le Congrès

La plupart des experts s’accordent sur l’effet positif que devraient avoir les baisses d’impôts de Donald Trump sur les résultats des entreprises américaines. Le bénéfice de cette réforme sur le PIB est estimé à +0,5% en 2018. Pour cette saison de résultats, une hausse des bénéfices de plus de 10% sur l’indice S&P 500 est attendue (la baisse des impôts n'étant pas appliqué ce trimestre).

En 2018, la hausse de la prévision de croissance aux Etats-Unis et l'application de la baisse des impôts mènent à penser que 2018 pourrait encore être une année grand cru à Wall Street.

Wall Street haussier, les moyennes à 200 jours comme supports

Ces nouveaux records posent le doute chez les investisseurs. En effet, plusieurs facteurs fondamentaux invitent à la prudence sur les actions américaines : le ratio P/E plus élevé qu’en 2007 (26.41 vs 17.36 au 1er janvier 2007), le durcissement de la politique monétaire de la Fed, la politique économique protectionniste de la Maison-Blanche, le VIX à des plus bas historique, l’écart relatif du Dow Jones et de sa moyenne à 200 mois supérieur à la valeur d’avant-crise financière, etc.

D’un autre côté, nous retrouvons une analyse technique des indices américains haussière depuis plusieurs mois. Les trois principaux indices évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 50 et 200 jours, ce qui témoigne de ce momentum haussier. Les investisseurs ne semblent donc pas inquiets des risques présentés précédemment.

Nouveaux records sur le S&P 500 et Nasdaq, quand acheter Wall Street ?

Graphique journalier du S&P 500 réalisé sur la plateforme ProRealTime

L’analyse technique reste l’outil permettant de mesurer la psychologie de marché ce qui en fait un dispositif essentiel pour s’insérer dans le marché.

Les indices US étant haussiers, il est donc préférable de se positionner à l’achat.

Néanmoins, il est probablement préférable d’attendre une phase de respiration pour s’insérer dans le marché. Une baisse de 5% est considérée nécessaire pour « assainir » le marché au vu de l'état des indicateurs de momentum, la plupart surachetés sur les longues unités de temps.

Les moyennes mobiles à 200 jours, bien connu comme support de long terme sur les marchés actions, semblent donc à moyen et long terme offrir un positionnement intéressant pour se positionner à l’achat étant donnés qu’ils se situent environ 10% plus bas que le prix actuel du S&P, Dow Jones ou Nasdaq.

A plus court terme, les seuils psychologiques à 2700 points sur le S&P et 6500 points sur le Nasdaq sont les premiers supports majeurs exploitables pour mettre en place des stratégies acheteuses vers 2800 points et 6800 points respectivement.

Pour en savoir plus sur nos stratégies indicielles, je vous invite à télécharger notre nouveau guide prévisionnel des indices.