Points clés de l’article :

  • Le cours du pétrole brut (WTI) évolue à un plus haut de 2,5 ans
  • Les stocks hebdomadaires API et AIE attendus en déstockage
  • Possible reprise des sanctions des Etats-Unis contre l’Iran

Le pétrole WTI est à un plus haut de plus de 2 ans suite au déstockage plus important que prévu aux Etats-Unis et aux menaces de Donald Trumpcontre l’Iran.

Les stocks hebdomadaires API et AIE attendus en déstockage

Les catalyseurs importants à prendre en compte sur les marchés pétroliers en ce moment sont les stocks de pétrole et d’essences hebdomadaires fournis par l’API et l’Agence d’Information de l’Energie (AIE) mardi et mercredi respectivement, ainsi que les possibles sanctions des Etats-Unis contre l’Iran.

Les stocks de pétrole API et AIE sont attendus en baisse de 3,3 et 1,3 million de barils mardi et mercredi respectivement par rapport à la semaine dernière, ce qui devrait continuer à soutenir les cours de pétrole. Les stocks d’essences aux Etats-Unis sont quant à eux tendus en restockage de 1,6 million de barils.

Possible reprise des sanctions des Etats-Unis contre l’Iran

Donald Trump a fortement critiqué la gouvernance de l’Iran suite aux protestations du peuple iranien qui durent depuis une dizaine de jours.Les présidents américain et français auraient « convenu que les vastes manifestations qui ont eu lieu en Iran témoignent de l'incapacité du régime iranien à répondre aux besoins de sa population en raison du détournement des richesses de la nation pour financer le terrorisme et l'extrémisme à l'étranger »d’après le communiqué de la Maison-Blanche.

Donald Trump pourrait revenir sur l’accord ayant permis la levée des sanctions contre l’Iran par Barack Obama en 2015

Le cours du pétrole brut (WTI) évolue à un plus haut de 2,5 ans

Ce dernier catalyseur pourrait continuer d’alimenter les craintes sur les exportations iraniennes et donc soutenir les cours de pétrole. Après avoir dépassé la semaine dernière le seuil psychologique des 60$ pour la première fois depuis juin 2015, le WTI pourrait marquer une courte pause avant de continuer à progresser.

Techniquement, nous pouvons nous attendre au même type de scénario qu’en novembre 2017, lorsque le brut dépassait le seuil psychologique à 55$. En effet, après avoir atteint un plus haut à 57,50$, le baril était par la suite revenu tester le seuil psychologique avant de connaitre une nouvelle impulsion qui lui a permis de marquer des nouveaux sommets.

Un scénario de respiration du marché qui entrainerait une baisse du WTI à 60$ me semble donc le scénario le plus plausible avant une nouvelle impulsion.

Les prochaines résistances techniques se situent à 65$, 66,15$ et 68,94$.

Découvrez notre guide prévisionnel des cours de pétrolepour les trois prochains mois.

Pétrole : Le WTI à un plus haut de 2,5 ans avant les stocks API et AIE

Graphique du pétrole WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime