Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits Download
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Etude statistique du CAC 40 : « Sell in May » ?

Etude statistique du CAC 40 : « Sell in May » ?

2017-05-08 10:00:00
Valentin Aufrand, Analyste
Share:

Est-ce le moment de vendre les actions (et donc les indices boursiers) ? Au lendemain de l’élection d’Emmanuel Macron, le profil pro-européen du nouveau président pourrait redonner confiance aux investisseurs quant à la survie de la zone euro. Cependant, doit-on suivre le fameux adage « Sell in May and go away » (traduction littéraire « Vendez en mai et parte ») connu aussi bien à Wall Street qu’en Europe. Est-il vérifié qu’au mois de mai, nous devons nous écarter du marché des actions ? Dans cet article, nous allons analyser le CAC 40 sous toutes ses formes : l’analyse technique, statistique et fondamentale y fera partie.

Tout d’abord, ce fameux adage « Sell in May and go away » vient de Wall Street et invite les investisseurs à délaisser le marché des actions, qui aurait tendance à retracer ou évoluer en range pendant le mois de mai. Vérifions ensemble si cet adage est vrai pour le CAC 40.

Le graphique ci-dessous montre le pourcentage d’évolution mensuelle du CAC40 depuis 1990. Concrètement, nous pouvons constater que le CAC40 est séparé en deux phases. L’une qui commence d’octobre à avril, où le CAC affiche des performances mensuelles positives et de mai à septembre où il a plutôt tendance à retracer. Nous pouvons également constater que le mois de mai est en général le mois ou le CAC40 fait la moins bonne performance (-1,50%).

Etude statistique du CAC 40 : « Sell in May » ?

Graphique réalisé par Valentin Aufrand grâce aux données du CAC40 fourni par euronext.com

L’analyse technique, nous indique des signaux haussiers sur du moyen et long terme. En effet, le cours mensuel du CAC a cassé sa ligne de tendance baissière qui vient chercher ses points hauts depuis 2000. De plus, le RSI a clairement un momentum haussier. Cependant, celui-ci n’a pas encore cassé son oblique baissière.

Etude statistique du CAC 40 : « Sell in May » ?

Graphique du CAC40 mensuel réalisé sur la plateforme TradingView

D’un point de vue fondamental, l’inflation et la consommation s’améliorent dans la zone euro. Les entreprises du CAC ont affiché en 2016 des résultats en progression par rapport à 2015. L’indice parisien a de plus, évolué d’environ 11% depuis le début de l’année, soutenu par la hausse de l’euro et a même surperformé vis-à-vis des indices de Wall Street. En effet, si l’on compare le CAC40 (en dollars) au Dow Jones, le CAC a évolué d’environ +15% depuis le début de l’année alors que le Dow a seulement un peu plus de 6%. La force relative du CAC40 (en dollars) vs. Dow Jones montre elle aussi une divergence haussière qui attend d’être validé (attendre la cassure de 50 du RSI). Concrètement, lorsque la force relative est haussière, cela veut dire que le CAC40 (en dollars) est plus performant que le Dow Jones. Nous pouvons donc interpréter cette hausse par l’attrait de l’indice parisien vis-à-vis de Wall Street.

Etude statistique du CAC 40 : « Sell in May » ?

Graphique du de la force relative CAC40*EURUSD/DJI mensuel réalisé sur la plateforme TradingView

En conclusion, l’analyse technique et fondamentale montre clairement des signaux haussiers. L’arrivée du candidat Emmanuel Macron pourrait continuer à rassurer le marché (si ce n’est déjà fait) et donc soutenir la monnaie unique, les profits des entreprises et donc le cours du CAC40. Seul l’analyse statistique diverge et prévient d’une potentielle baisse sur l’indice parisien jusqu’en septembre. L’élément qui pourrait soutenir l’indice, et qui n’a pas encore été pricé par le marché, est le résultat des législatives en juin prochain. En effet, la question que se pose le marché actuellement est : est-ce que le nouveau président arrivera à avoir une majorité parlementaire ? Ce qui l’aiderait à gouverner et faire passer ses projets de loi orientés sur le développement de l’union européenne. Dans le cas où il ne l’a pas, Emmanuel Macron et son gouvernement pourraient se retrouver dans une situation similaire que celle de Trump, qui rencontre des difficultés à faire passer ses projets de loi.

Vous souhaitez connaitre notre opinion concernant le CAC 40, les indices européens et la zone euro ? Télécharger gratuitement notre guide de trading prévisions Indices ou Euro.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.