Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • Fed et bonne santé de l’économie américaine intégrés dans les prix.
  • Les incertitudes sur la Chine, l’Italie et le Brexit soutiennent le dollar.
  • Les facteurs de soutien pourraient devenir des menaces pour le billet vert.
80% de probabilité d'une hausse des taux de la Fed en décembre 2018

Source image cmegroup.com

Fed et bonne santé de l’économie américaine intégrés dans les prix

Avec une probabilité d’une nouvelle hausse des taux en décembre de la Réserve fédérale américaine de 80%, autant dire que le marché a déjà pratiquement intégralement intégré cette information dans les marchés. Peut-on donc envisager une poursuite de la tendance haussière du dollar ?

La réponse dépendra essentiellement des dénouements de la guerre commerciale Chine/USA, le Brexit et le budget italien. En effet, la situation macroéconomique américaine est déjà bien connue du grand public et donc intégrée dans les prix. Le marché de l’emploi aux Etats-Unis continue de s’améliorer, le taux de chômage est même à son niveau le plus bas depuis 1969 à 3,7% en octobre 2018. L’inflation est supérieure à 2% depuis octobre 2017 et la croissance économique est (très) élevée, à 3,5% sur une année en septembre.

Graphique journalier du DXY réalisé sur la plateforme TradingView :

4 hausses des taux de la Fed en 2018

L’année 2017 fut une mauvaise année pour le billet vert (DXY -10,23%), mais 2018 est une tout autre histoire jusqu’à maintenant. Avec l’accélération du rythme de hausse des taux de la Fed (une en 2016, trois en 2017 et quatre en 2018) et les nombreuses sources d’incertitudes dans le monde, le dollar a regagné l’intérêt des investisseurs qui cherchaient à se couvrir des risques.

Les incertitudes sur la Chine, l’Italie et le Brexit soutiennent le dollar

Le rebond du dollar en début d’année semble s’être amorcée à l’issue du début du conflit commercial entre Washington et Pékin. En effet, le DXY a bondi après l’annonce de la mise en place de tarifs douaniers américains contre les marchandises chinoises. Les investisseurs craignant une dépréciation du yuan par la BPOC.

Peu de temps après, la situation en Europe et plus précisément politique en Italie a provoqué une sortie des capitaux d’Europe pour se loger aux Etats-Unis. La formation de la coalition populiste entre le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue du Nord a provoqué la première impulsion haussière du DXY, puis sont venus les incertitudes sur le budget italien qui ont commencé à la fin de l’été. Entre-temps, nous avons eu la crise de la livre turque qui a permis au DXY d’inscrire un plus haut de 14 mois le 15 août.

Graphique journalier du DXY et du spread BTP-Bund réalisé sur la plateforme TradingView :

Les craintes autour de l'Italie soutiennent le dollar USD

Enfin, il y a dans le fond toujours l’impasse sur la frontière irlandaise dans le cadre des négociations du Brexit qui inquiètent les investisseurs.

Les facteurs de soutien pourraient devenir des menaces pour le billet vert

Pour résumer la situation géopolitique, les investisseurs restent à l’écart de l’Europe en raison des craintes quant à un dérapage du déficit italien et d’une impasse sur le Brexit et restent à l’écart de l’Asie puisque le moteur de cette région, la Chine, cale dans ce contexte de guerre commerciale.

Toutefois, ces catalyseurs pourraient changer de polarité à tout moment et devenir des menaces pour le billet vert. En effet, un accord sur le Brexit ou sur le budget italien permettrait un regain de confiance des investisseurs et donc un retour des capitaux en Europe. Une accélération de l’économie chinoise permettrait également de réduire les craintes d’un ralentissement de l’économie.

La tendance du dollar pour cette fin d’année 2018 dépendra donc essentiellement de l’évolution de la situation politique en Europe et économique en Chine. Davantage de craintes nourriraient le billet vert tandis qu’un regain de confiance ferait pression sur le DXY.

Sur le plan technique, aussi longtemps que la chikou span évoluera au-dessus du nuage Ichimoku et que le DXY évoluera au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours, la tendance est considérée comme haussière. C’est donc dans ce sens qu’il faut privilégier les stratégies en attendant une évolution de l’un des catalyseurs cités précédemment.

Graphique journalier du DXY réalisé sur la plateforme TradingView :

Le dollar USD dans une tendance haussière en 2018 après une baisse de 10% en 2017

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître