Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • L’administration de Trump serait prête à taxer à hauteur de 25%, 200 milliards de dollars de marchandises chinoises importées par les États-Unis.
  • Les matières premières reprennent leurs baisses suite à ces informations, entraînant avec eux le dollar NZD.
  • NZD/USD : Le cours teste son pivot mensuel à 0,6783$.

L’administration de Trump revoit à la hausse sa possible taxe supplémentaire contre la Chine

L’administration américaine devrait revoir à la hausse sa proposition detarifs douaniers sur les 200 milliards de dollars de marchandises chinoises supplémentaires. Selon les informations de Reuters, les États-Unis prévoiraient de taxer à hauteur de 25% et non 10% comme Trump l’avait indiqué début juillet, cette liste de produits chinois d’une valeur de 200 milliards de dollars. Ces taxes auraient principalement pour but de faire pression sur Pékin dans les négociations.

Toutefois, la Chine a une arme redoutable pour contrer ces mesures : le contrôle de sa monnaie. En effet, bien que le gouvernement chinois n’ait pas confirmé sa probable dévaluation de sa monnaie, la baisse du yuan face au dollar depuis le début des tensions devrait théoriquement annuler l’impact de ces mesures.

En effet, d’après le FMI, une dépréciation de 10% du yuan face au dollar, permet à la Chine d’augmenter ses exportations de 1,5% de son PIB. Or en décembre 2017, le PIB chinois était de 12 237 milliards de dollars. 1,5% du PIB chinois correspond donc à… 183 milliards de dollars (explication et étude complète en anglais).

Les matières premières reprennent leurs baisses, entraînant avec eux le dollar NZD

Ceci étant dit, les matières premières se retrouvent sous pressioncompte tenu du fait que ces tensions commerciales pourraient impacter la croissance mondiale et donc la demande de matériaux de base. Les devises « matières premières », comme l’AUD, le NZD ou encore le CAD sont particulièrement influencés par l’évolution de l’économie mondiale.

Dollar néo-zélandais corrélé positivement à la tendance des matières premières

Après deux semaines de rebond des cours des matières premières, l’indice Dow Jones Commodity (DJCI) commence à repiquer vers ses plus bas de l’année, inscrit à la mi-juillet vers 603$.

De nouvelles escalades de menaces commerciales entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales feraient de nouveau pression sur les matières premières et les devises corrélées à celles-ci.

Techniquement, le graphique hebdomadaire de l’indice matières premières ci-dessus a cassé une oblique support clé, qui attrape le plus bas de 2016 et 2017. Ce qui techniquement, suggère une baisse des cours des matières premières (les matières premières sont considérées comme un indicateur « leader » des marchés actions…).

NZD/USD : Le cours teste son pivot mensuel à 0,6783$

Pour ce qui est du NZD/USD, le dollar néo-zélandais, corrélé à la tendance globale des matières premières, a donc des chances de reprendre sa baisse après un peu plus d’un mois de consolidation à ses plus bas de 2016. La politique monétaire de la RBNZ étant mise au second plan, derrière la guerre commerciale, n’a donc pas réellement d’effet sur le NZD.

Le cours teste actuellement son actuel pivot mensuel à 0,68$. Un nouveau plus bas journalier témoignerait d’un retour du momentum vendeur. Une stratégie de breakout pourrait donc répondre afin de se positionner à la vente sur la paire. Le premier objectif baissier serait le seuil à 0,6656$, le second serait le seuil psychologique à 0,6500$.

L’invalidation de cette stratégie serait en cas de rebond du NZD/USD au-dessus de son ancien pivot mensuel (celui de juillet), à 0,6858$. Dans ce cas, un rebond jusqu’à 0,6948$ serait à prévoir.

Consultez nos projections dans nos prévisions de trading gratuites de DailyFX.

Graphique hebdomadaire du NZD/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

NZD/USD pourrait revenir à 0,65$ à moyen terme

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître