Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • La balance commerciale néo-zélandaise devient de façon inattendue déficitaire.
  • La guerre commerciale fait chuter les prix des matières premières agricoles et animales, l’économie néo-zélandaise se retrouve sous pression.
  • NZD/USD : le kiwi profite de l’absence de nouvelle menace tarifaire pour progresser.
Balance commerciale de la Nouvelle-Zélande devenue déficitaire en juin 2018

La balance commerciale néo-zélandaise devient de façon inattendue déficitaire

La Nouvelle-Zélande a enregistré de façon inattendue un déficit commercial de 113 millions NZD en juin, contre un excédent de 243 millions NZD au cours du même mois de l’année précédente, alors que le consensus prévoyait un excédent de 200 millions NZD.

Ce déficit commercial s’explique par la hausse plus importante des importations (+12,9%) que des exportations (+4,6%). Les importations de pétrole et d’aéronefs ont particulièrement augmenté depuis l’année dernière (+64,4% et +127,9% respectivement).

La guerre commerciale fait chuter les prix des matières premières agricoles et animales, l’économie néo-zélandaise est sous pression

La chute des cours des matières premières agricoles fait pression sur le dollar néo-zélandais

Graphique réalisé sur la plateforme TradingView

L’activité économique de la Nouvelle-Zélande étant influencée par les prix des matières premières agricoles, la récente chute de celles-ci en raison des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine fait par conséquent pression sur le dollar NZD.

Le secteur de l’agriculture et de l’élevage génère 8% de la richesse du pays et représente ses principales exportations. En 2016, les exportations de produits d’origine animale, les denrées alimentaires et produit végétaux comptaient pour 60,5% des exportations du pays. Ses principaux clients étant la Chine et le Japon.

Par conséquent, la baisse des cours des matières premières agricoles en raison de la guerre commerciale sino-américaine est synonyme de baisse des revenus (de la richesse) produits par le secteur agricole ET également ralentissement de l’inflation, étant donné que des produits alimentaires sont inclus dans le panier d’articles utilisés pour mesurer l’IPC (les prix de la nourriture ont augmenté de 0,7% sur une année en juin 2018 en Nouvelle-Zélande).

NZD/USD : le kiwi profite de l’absence de nouvelle menace tarifaire pour progresser

L’absence de nouvelle menace tarifaire de Donald Trump et de Pékin permet au dollar néo-zélandais de progresser. Le kiwi est en hausse depuis le début du mois de juillet après avoir inscrit un plus bas de 2 ans sous 0,67$.

Le NZD/USD teste actuellement le haut de son canal baissier dans lequel il évolue depuis le 10 juillet. Une sortie par le haut pourrait être interprétée comme un signal bullish. Les stratégies acheteuses jusqu’au plus haut du mois correspondant également au pivot mensuel à 0,6858$, seraient alors envisageables.

À l'inverse, un rejet sous la borne haute du canal serait un signal indiquant une certaine faiblesse du cours, ce qui suggèrerait une nouvelle baisse jusqu’en bas de son canal vers 0,67$.

Consultez nos projections pour le second trimestre dans nos prévisions de trading gratuites de DailyFX.

Graphique 4 heures du NZD/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Le NZD/USD teste le haut de son canal baissier de court terme

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître