• Le PIB du Japon recule pour la première fois en deux ans au premier trimestre
  • Stratégie baissière de l’USD/JPY jusqu’à 105

Probabilité 4 hausses des taux Fed 2018 supérieure à 3

Source : CMEGroup

Le PIB du Japon recule pour la première fois en deux ans au premier trimestre

L'économie japonaise s'est contractée de 0,2% lors du trimestre de l’année (après une révision à la baisse de 0,1% sur la période précédente), alors que les analystes prévoyaient une croissance molled’après des estimations préliminaires.

Il s'agit de la première contraction de l’économie japonaise depuis le quatrième trimestre 2015, en raison de la chute de l'investissement privé et la stagnation de la consommation privée.

La consommation privée, qui produit environ 60% du PIB japonais, est restée inchangée au dernier trimestredu aux fortes chutes de neige en janvier et février ayant incité les Japonais à rester chez eux. La hausse des prix des aliments frais et de l'énergie a également contribué à cette stagnation de la consommation.

Sur une base annualisée, le PIB japonais a diminué de 0,6%, contre une croissance révisée à la baisse de 0,6% au trimestre précédent. Le chiffre est ressorti en deçà des attentes du marché qui tablait sur un recul de 0,2%, mettant ainsi fin à la plus longue période d’expansion de l’économie japonaise en 28 ans.

Stratégie baissière de l’USD/JPY jusqu’à 105

Malgré cette croissance de l’économie japonaise et les bonnes statistiques macroéconomiques américaine, la paire USD/JPY commence à montrer des signes d’essoufflement. Bien que le dollar ait franchi la résistance psychologique à 110 hier, ainsi que sa moyenne mobile à 200 jours, nous pouvons constater une divergence entre le RSI et le prix, remettant ainsi en cause cette récente progression du dollar.

L’analyse technique du DXY confirme cet épuisement. La divergence baissière est également présente du le dollar US Index, tout comme sur l’EUR/USD, le GBP/USD et l’AUD/USD qui ont des momentums haussiers, alors que les cours continuent à reculer.

Il se pourrait que nous arrivions à terme de la tendance haussière du dollar. Le principal facteur de soutien du dollar des dernières semaines est l’appréciation du pétrole. En effet, la hausse des cours de l’or noir suggère davantage d’inflation aux États-Unis, déjà légèrement supérieur à l’objectif de la Fed ce qui pourrait par conséquent inviter le FOMC à procéder à quatre relèvements des taux directeurs cette année, ce que le marché n’a pas encore totalement intégré (mars-juin-septembre-décembre).

La probabilité de connaitre plus de quatre relèvements des taux de la Réserve fédérale en 2018 est dorénavant supérieure au scénario de trois hausses des taux (43,3% vs 38,9% d’après CMEGroup graphique au début de l’article).

Il pourrait être encore un peu trop tôt pour shorter l’USD/JPY, mais davantage de signaux baissiers sur l’USD/JPY comme le franchissement du prix de sa moyenne mobile à 20 jours ou le franchissement de 50 du RSI nous permettraient de mettre en place des stratégies vendeuses jusqu’à 108, puis le plus bas de l’année vers 105.

Découvrez nos prévisions pour les prochains mois du dollar et du yen dans nos ebooks prévisionnels.

Graphique journalier de l’USD/JPY réalisé sur la plateforme ProRealTime

L’USD/JPY pourrait revenir à 105 malgré la contraction du PIB japonais

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>>3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître