Le Yen est sous pression en raison de l’émergence d’un scandale politique impliquant le Premier ministre japonais et les propos des Minutes de la Fed.

Dernières actualités du Yen (JPY)

  • Le Premier Ministre Shinzo Abe et le ministre des finances au cœur d’un scandale
  • Kuroda réindique que la BOJ est encore loin de l'objectif d'inflation
  • L’USD/JPY pourrait rebondir jusqu’à 108,36 avant la Fed

Le Yen continue d’être sous pression et perd du terrain face aux principales devises majeures. Le scandale politique tâchant le Premier ministre japonais et son ministre des finances menace la politique économique de relance du Japon. Les Minutes de la BoJ publiés cette nuit nuisent également au yen.

Le Premier Ministre Shinzo Abe et le ministre des finances au cœur d’un scandale

Le scandale prend de plus en plus d’ampleur depuis le début de la semaine. Le Premier Ministre japonais, Shinzo Abe, aurait vendu des terrains publics avec une forte décote pour la construction d’une école élémentaire très proche des courants ultra-nationalistes. Son ministre des finances, Taro Aso aurait quant à lui falsifié les documents afin de couvrir son chef de gouvernement.

Shinzo Abe a démenti son implication devant le parlement japonais aujourd’hui, mais le fait que ces deux personnes sont les bâtisseurs des réformes économiques du pays, met sous pression le yen.

>> Le PIB de la zone euro croît à son rythme le plus élevé depuis 2011

Kuroda réindique que la BOJ est encore loin de l'objectif d'inflation

De plus, le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda a réitéré cette nuit la nécessité pour la BoJ de maintenir sa politique monétaire accommodante afin de soutenir l’inflation. Les Minutes de la BoJ indiquent que l’institution est encore loin d’avoir atteint son objectif d’inflation à 2%, raison pour laquelle la politique monétaire est restée inchangée.

L’USD/JPY pourrait rebondir jusqu’à 108,36 avant la Fed

L’USD/JPY reste sous pression bien que le yen perd du terrain. Le dollar est lui également en légère baisse depuis le début de la semaine et c’est accentué à la suite de l’annonce inattendue de Donald Trump de son chef de la diplomatie, Rex Tillerson, remplacé par le dirigeant de la CIA, Mike Pompeo.

L’USD/JPY reste donc à l’équilibre. Techniquement, le cours rebondit depuis le début du mois lorsqu’il évoluait à 105,5, mais il reste sous ses récents sommets de la semaine dernière à environ 107.

Un franchissement de cette résistance donnerait un signal haussier jusqu’à la résistance à 108, correspondant à l’ancien support du range, dépassé en février. À l’inverse, une baisse du cours sous 105,5 suggérerait une baisse jusqu’à 102.

Graphique journalier de l’USD/JPY réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique 4 heures de l'USD/JPY

Mais le cours a de fortes chances de continuer à consolider comme il le fait depuis deux semaines en attendant la hausse des taux de la Fed mercredi 22 mars (que le marché a déjà intégré au prix), mais surtout le premier discours de Jerome Powell concernant la décision des taux en tant que président de la réserve fédérale.

Nous avons réalisé une étude sur les similitudes des comptes de trading gagnant chez IG. Vous souhaitez les découvrir ? Téléchargez notre ebook « Caractéristique des Traders à succès ».