Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Or : 0,03 % Argent : -0,06 % Pétrole WTI : -0,69 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/SgLPMiFyw7
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇪🇺EUR : 0,04 % 🇬🇧GBP : 0,03 % 🇨🇦CAD : 0,02 % 🇦🇺AUD : -0,00 % 🇳🇿NZD : -0,02 % 🇨🇭CHF : -0,04 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/oFsb6TBCdW
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/YxSk6m9VtP
  • 🇯🇵 JPY - Indice PMI manufacturier Nikkei (NOV P), Réel : 48.6 Consensus : N/A Précédent : 48.4 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • À venir : 🇯🇵 JPY - Indice PMI manufacturier Nikkei (NOV P) prévu à 00:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : 48.4 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • 🇯🇵 JPY - IPC national hors alimentation (annuel) (OCT), Réel : 0.4% Consensus : 0.4% Précédent : 0.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • 🇯🇵 JPY - IPC national (annuel) (OCT), Réel : 0.2% Consensus : 0.3% Précédent : 0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • 🇯🇵 JPY - IPC core national (annuel) (OCT), Réel : 0.7% Consensus : 0.6% Précédent : 0.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • À venir : 🇯🇵 JPY - IPC core national (annuel) (OCT) prévu à 23:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 0.6% Précédent : 0.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • À venir : 🇯🇵 JPY - IPC national hors alimentation (annuel) (OCT) prévu à 23:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 0.4% Précédent : 0.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
La Banque du Japon rallonge sa liste de membres "dovish", l'IPC est attendu

La Banque du Japon rallonge sa liste de membres "dovish", l'IPC est attendu

2017-09-23 03:58:00
James Stanley, Stratégiste Devises
Share:

Prévisions fondamentales pour le JPY : Neutre

Points de discussion :

  • Tendance de l'USD/JPY : S'agit-il d'un support à long terme ?
  • Analyse technique du yen japonais : les plus bas annuels refont surface.
  • Voulez-vous voir comment le JPY s'en est sorti par rapport aux prévisions de DailyFX pour le troisième trimestre ? Cliquez ici pour obtenir le rapport complet.

Le yen japonais a affiché une série de pertes contre la plupart de devises cette semaine, avec un mouvement du creux au sommet d'environ 200 pips sur l'USD/JPY. La paire a marqué un gap haussier à l'ouverture des marchés dimanche, pour la deuxième semaine consécutive et a poursuivi sa course vers le haut. Ce gap n'a jamais a été comblé et après l'apparition d'un nouveau plus haut de deux mois à 112.71, un léger repli a commencé à se manifester après un rapport sur la Corée du Nord soulignant que le pays pourrait chercher à faire exploser une bombe à hydrogène sur l'océan Pacifique dans le but de démontrer un peu plus ses capacités nucléaires.

L'élément économique d'envergure dans les grands titres du Japon cette semaine a été la décision de la Banque du Japon concernant les taux jeudi matin, juste après la réunion de la Réserve fédérale. Comme il est désormais de coutume, la décision concernant les taux est passée inaperçue. Cette mesure est devenue en quelque sorte la norme pour une Banque du Japon qui est tombée dans le piège des taux négatifs au début de l'année passée , et plus récemment, nous avons vu un effort concerté de la BoJ pour devenir encore plus ouverte et transparente dans le but d'éviter un "facteur-choc" que le mouvement brusque vers des taux négatifs a produit.

L'élément notable à cette décision concernant les taux a été le seul vote contre. Et ce vote contre a été celui d'un membre nouvellement installé, Gouishi Kataoka, qui soutenait que la BoJ ne fait pas assez pour stimuler l'inflation au sein de l'économie. Il s'agit là d'un changement marquant de vitesse : en effet, la dissidence au sein de la BoJ n'est pas un phénomène nouveau, étant donné que Takahide Kuichi et Takehiro Sato, dont les mandats ont pris fin en juillet, allaient constamment à contre-courant. Cependant, cette dissidence s'inscrivait largement dans une logique " hawkish ", alors que M. Kataoka demande encore plus de stimulus pour aider la BoJ a atteindre ses objectifs d'inflation à 2 %. Dans un document de recherche publié l'année dernière intitulé " A Reboot of Reflationary Policy is Wanted " (Un redémarrage de la politique de relance est souhaitée), il préconisait de plus grandes dépenses fiscales du gouvernement japonais ainsi que le report d'une augmentation des taxes sur les ventes planifiée, actuellement prévue pour 2019.

Ceci met la Banque du Japon déjà dovish dans une posture encore plus dovish étant donné que nous n'avons plus la dissidence " hawkish " à ces décisions de taux qui pourrait éliminer la perspective de stimulus ou rendre la hausse de taux plus probable. Il convient également de noter le fait que nombre d'autres banques centrales semblent être bien engagées dans leur volonté d'abandonner les programmes de stimulus : La Banque d'Angleterre envisage des taux plus élevés, nombreux sont ceux qui s'attendent à ce que la BCE commence à réduire ses dépenses liées au stimulus plus tard cette année et la Réserve fédérale vient d'annoncer qu'elle commencera à diminuer le bilan. Cette divergence met en exergue l'attractivité du yen japonais en tant que devise de financement. Tandis que la croissance demeure plutôt attirante au Japon avec un taux de croissance annualisé du PIB de 2 %, l'inflation est toujours à la traine. En août, le taux d'inflation annualisé pour le mois de juillet était de 0,4 % pour le quatrième mois consécutif. Cet état des choses favorise le thème que nous voyons depuis 2015 lorsque l'inflation japonaise était continuellement faible en dépit des efforts de stimulation massifs de la Banque du Japon.

L'élément important sur le calendrier du Japon de la semaine prochaine est l'inflation du mois d'août, attendue jeudi soir (vendredi matin en Europe et au Japon). Compte tenu du fait que nous venons à peine d'obtenir une nouvelle dose d'attitude " dovish " de la BoJ, l'inflation devra être particulièrement élevée pour provoquer directement une hausse du yen, car le taux de 0,4 % d'inflation que nous avons vu les quatre derniers mois est bien en dessous de l'objectif de 2 % de la BoJ et maintient la BoJ dans une posture qui fait d'elle l'un des banques centrales les plus " dovish " du monde.

Ce qui pourrait être plus problématique pour les baissiers du yen, est la crise continue autour de la Corée du Nord. Alors que ces craintes semblent s'atténuer depuis l'ouverture de la semaine passée jusqu'à cette semaine, la Corée du Nord paraît positionnée pour continuer d'alimenter les grands titres. En effet, vendredi matin, le pays s'est engagé à faire exploser une bombe à hydrogène sur l'océan Pacifique. Alors que la Corée du Nord n'aura pas de peine à mettre ses menaces à exécution étant donné que le test de plusieurs bombes à hydrogène nous a récemment été rapporté dans le pays, l'utilisation de l'"océan Pacifique" par la Corée du Nord pourrait impliquer le Japon. Nous avons déjà assisté au lancement de deux missiles sur la partie Nord du pays à Hokkaido (néanmoins sans tête nucléaire). Et si la Corée du Nord souhaite véritablement tester une bombe à hydrogène dans le Pacifique et non pas en sous-sol, ces tests pourraient signifier que le pays cherche à utiliser sa technologie de missile récemment acquise pour transporter une tête nucléaire afin de prouver ce dont elle est capable (probablement dans le but de susciter des craintes au sujet de sa capacité à frapper les États-Unis). L'enjeu est de taille : Les missiles et les têtes nucléaires sont généralement testés séparément en raison de leur caractère incroyablement dangereux. Jusqu'ici, les États-Unis n'ont effectué qu'un seul test du genre et cela remonte à 1962 à partir du sous-marin en plein milieu de l'océan Pacifique. Et même dans ce cas, la tête nucléaire a dû être modifiée avant son utilisation et il s'agissait là d'un missile balistique lancé par sous-marins (SLBM) plutôt qu'un missile balistique intercontinental (ICBM). La Chine a réalisé un essai similaire en 1966, mais depuis lors, le monde n'a plus assisté à un test de missile à tête nucléaire en condition réelle de tir.

Ceci pourrait avoir un mauvais impact pour les marchés à risque et provoquer la force du yen. La grande question est celle de la durée, car, les récentes craintes autour du Royaume ermite ont eu un impact marginal décroissant partant du postulat que Kim ne voudrait pas devenir l'agent de sa propre destruction. En cas d'erreur et compte tenu le risque autour d'un tel scénario qui est remarquablement élevé et la principale raison principale pour laquelle ces tests ne se font pas plus souvent, ceci pourrait être un événement susceptible de changer les cours des choses à travers le monde.

Les prévisions pour le yen japonais seront neutres pour la semaine prochaine.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.