Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #Taiwan TAIWAN ECONOMICS MINISTER SAYS TALKED TO FOUR MAJOR TAIWANESE CHIPMAKERS TODAY ABOUT GLOBAL AUTO CHIP SHORTAGE ISSUE FOUR MAJOR CHIPMAKERS SAID CAPACITY AT MOMENT IS FULL CHIPMAKERS SAID THEY WILLING TO INCREASE CAPACITY TO SUPPLY AUTO CHIPS AS MUCH AS THEY CAN
  • #China Profit Industriel Chinois (Annuel - décembre) => 20,10% Préc : 15,50% Profit Industriel YTD Chine (décembre) => 4,1% Préc : 2,4%
  • Demain il va falloir surveiller les questions, pendant la conférence de presse de Powell/Fed, sur les valorisations et les excès de marché...
  • Performance des 10 valeurs les plus shortées de l’indice Russell 3000 depuis le 1er janvier (!) Et dans la dernière colonne l’intérêt vendeur en % du flottant Une orgie https://t.co/U6Glw44dff
  • Aux Etats-Unis en ce moment quand tu dis qu’une action est trop chère et qu’il faut la shorter https://t.co/0012rZBnyx
  • L'indice des small caps US (Russell 2000) tente toujours de conserver une trajectoire linéaire en évitant de s'éloigner d'un axe central...donc attention si on commence à s'éloigner de cet axe Russell 2000 --> https://t.co/yMYzvjXnZm
  • le moment de ressortir ça... https://t.co/CCu5pkb0UM
  • le moment de ressortir ça... https://t.co/CCu5pkb0UM
  • Selon des sources via Bloomberg, la BCE étudierait l'impact sur le taux de change de sa politique vs celle de la Fed Et la BCE s'interrogerait sur la faiblesse du dollar malgré une économie américaine plus forte
  • Même prudence de l'administration Biden concernant Huawei et ZTE --> https://t.co/YUklTG8yhZ
Le yen reste élevé alors que l'aversion au risque éclipse le PIB : l'inflation est attendue

Le yen reste élevé alors que l'aversion au risque éclipse le PIB : l'inflation est attendue

James Stanley, Strategist

Prévision fondamentale pour le JPY : Neutre

Points de discussion :

Le yen évolue vers la clôture de ce qui est un weekend intéressant pour la devise. Tandis qu'il y avait peu de moteurs économiques à mentionner, le thème général de l'aversion au risque continuait de se manifester dans certains secteurs clés tels que les actions américaines. Ceci a permis de maintenir le yen fort contre la plupart de devises alors que le JPY progressait vers de nouveaux plus hauts, avec notamment la publication d'un nouveau plus bas de quatre mois pour l'USD/JPY tôt dans la session américaine vendredi avant que les acheteurs ne réagissent à la hausse à partir des plus bas. La semaine prochaine nous aurons un élément essentiel des données japonaises vendredi matin (jeudi soir aux États-Unis) avec la publication des chiffres de l'inflation de juillet.

Comme mentionné la semaine dernière, les moteurs les plus importants de la devise japonaise proviennent en grande partie de l'extérieur du Japon. Une tendance haussière naissante partant des plus bas de la semaine dernière dans l'USD/JPY au début de cette semaine était éradiquée mercredi après la publication des minutes du FOMC. La publication japonaise à impact élevé sur le calendrier de la semaine était le PIB, publié lundi matin (dimanche soir aux Etats-Unis). Le PIB du deuxième trimestre a affiché le chiffre respectable de 4 %, bien au-dessus de la prévision de croissance annualisée de 2,5 %. Alors que ceci devrait normalement contribuer à renforcer le JPY si l'on part du principe qu'une forte croissance favorise une forte inflation, ce qui pourrait éventuellement encourager la BoJ à abandonner son gigantesque programme de stimulus, ce thème ne s'est pas du tout manifesté.

Le yen a baissé au cours de la première partie de cette semaine après la publication de ce taux d'inflation robuste et ceci était davantage lié à la dissipation de l'aversion au risque après l'intensification des craintes autour de la Corée du Nord la semaine dernière. Les actions américaines ont grimpé lundi et ont conservé les gains mardi jusqu'à mercredi ; reflétant ainsi la baisse du yen, malgré le rapport qui faisait état d'un PIB plus fort que prévu en début de semaine. Mais après ces minutes de la réunion du FOMC publiées mercredi, le ton a changé : la force du yen s'est à nouveau manifestée, les actions se sont liquidées et nous avons effectué une hausse à partir des plus bas à l'approche du week-end.

Ceci souligne le fait que l'influence sur le yen ne provient pas seulement du Japon. Comme nous l'avons mentionné la semaine dernière, les positions longues sur le yen japonais sont certainement l'une des options les plus attirantes dans un contexte marqué par une aversion au risque générale continue. Et la raison n'est pas nécessairement que les investisseurs se " sentent " plus en sécurité avec le yen ou au Japon, mais elle est plus liée à l'implication pour les opérations motivées par l'assouplissement quantitatif financé par la Banque du Japon ces cinq dernières années. Les dépenses importantes de la BoJ liées au stimulus combinées aux taux négatifs rendent le yen très attirant en tant que devise de financement pour des opérations spéculatives sur écart de rendement. Et dans un environnement solide, les opérations spéculatives sur écart de rendement positives peuvent être un moyen assez intéressant pour les traders pour concevoir leur stratégie : Acheter le yen moins cher à des taux bas, puis acheter une devise plus forte avec un taux plus élevé et empocher la différence pour la peine. C'est pour cette raison que les paires comme l'EUR/JPY et le GBP/JPY sont grimpées si haut à l'annonce de " l'Abenomie " en 2012 : ce n'était pas parce que quelque chose d'extraordinaire avait cours au Royaume-Uni ou en Europe. Toutefois, la Banque du Japon a annoncé aux marchés qu'elle allait financer les opérations spéculatives sur écart de rendement et cette annonce a suscité l'enthousiasme des traders au sujet de la perspective d'une faiblesse du yen favorisée par un régime de taux d'intérêt bas.

Ceci a fonctionné pendant un certain temps. Nous avons même assisté à la hausse de l'inflation au-dessus de 2 % en 2014 après la mise en œuvre de ce programme pendant un peu plus d'un an. Cependant, au grand désarroi de la BoJ, il s'agissait là d'une situation passagère, car les taux d'inflation ont chuté en 2015 avec la montée des inquiétudes au sujet de la Chine. Et pendant le reste de 2015 et la première moitié de 2016, l'inflation n'a cessé de baisser, chutant éventuellement en dessous de zéro, une nouvelle fois, alors que la lutte d'une décennie contre la baisse du cours semblait prête à perdurer pour l'économie japonaise. En octobre l'année dernière, l'inflation est devenue positive et depuis lors, le taux d'inflation est resté obstinément au-dessus de zéro avec une légère hausse constatée au cours de ces derniers mois. L'inflation est montée à 0,4 % en mars après un taux de 0,2 % en février. Après deux mois à 0,4 %, les marchés prévoient un taux similaire de 0,4 % à la publication de l'IPC du Japon la semaine prochaine. Nous pouvons constater un plus haut degré de sensibilité du yen face à ce taux d'inflation lorsqu'on compare à la réaction suscitée par la publication d'un PIB robuste plus tôt cette semaine. Si le taux réel dépasse finalement le taux de 0,4 % prévu, cela confèrera certainement une certaine force au JPY, par contre un taux en dessous de 0,4 % suscitera des vendeurs espérant que la BoJ ralentira son programme d'assouplissement quantitatif jusqu'à l'atteinte du taux d'inflation cible de 2 %.

Le thème général de l'aversion au risque continuera probablement à jouer un rôle essentiel à ce niveau. La semaine prochaine nous avons un événement clé relatif à ce sujet, avec le démarrage du symposium économique de Jackson Hole qui va jusqu'à la semaine prochaine. Si les marchés venaient à effectuer un recul par rapport au rebord proverbial, la faiblesse du yen pourrait continuer d'être un thème attirant dans l'espoir que la BoJ reste l'une des Banques centrales mondiales les plus dovish. Si l'aversion au risque continue de se développer, les positions longues sur le yen continueront probablement d'être l'un des moyens les plus attirant de travailler ce thème. Les traders voudront probablement orienter ces opérations loin de ce qui devient un dollar américain extrêmement désordonné et l'EUR/JPY et le GBP/JPY pourraient rester des candidats attirants pour ce thème à plusieurs variantes, comme nous en avons discuté dans notre Choix de l'analyste la semaine dernière.

La prévision pour la semaine prochaine restera neutre pour le yen japonais.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.